Là où tombent les anges – Charlotte Bousquet

Là où tombent les angesNon mais un livre avec des pages bleues.  Comment résister à un livre avec des pages bleues?  Moi, en tout cas, je ne peux pas.   J’avais déjà entendu le nom de l’auteur mais je n’avais jamais rien lu d’elle.  Du coup, c’est une découverte.   Et une bonne découverte, tout de même.

 

C’est donc un roman historique.  L’un de ces bon gros romans historiques remplis de personnages fort imparfaits qui traversent une période de l’Histoire chaotique (dans ce cas, la première guerre mondiale).  Cette guerre nous sera racontée à travers les yeux des femmes, celles qui sont restées derrière, souvent à travailler pour des salaires de misère, celles qui attendent.   Entre la narration et les lettres des personnages, nous apprenons à connaître ceux-ci et nous en venons à vivre avec eux dans cette époque, à craindre pour eux.

 

C’est donc surtout  l’histoire de Solange, jeune femme de 17-18 ans (je pense) qui vient à Paris pour échapper à un père violent.  Elle vient retrouver Lili, son amie volage, qui chante dans les cabarets, qui veut mordre dans la vie et profiter de chaque moment.   Solange est tout d’abord d’une naïveté un peu déconcertante, mais elle est ouverte d’esprit, malgré sa crainte de de l’instabilité.  C’est donc sans surprise qu’elle va se retrouver mariée assez vite, avec un homme contrôlant, parfois violent, mais qui lui permet une vie agréable, dans des sphères inespérées… et la guerre va arriver.

 

Ce roman comporte de belles histoires d’amitié, des personnages bourrés de défauts, mais qui font tous un bout de chemin dans le roman.  Ils apprennent à se connaître eux-mêmes et à vivre avec ce qu’ils découvrent. Certes, certains chemins sont plus ardus que d’autres…   Un bel hommage fait aux femmes de l’époque ainsi qu’à ces hommes envoyés à la boucherie et souvent revenus changés, parfois avec la gueule cassée, méconnaissables.   Même si la guerre est en arrière plan, c’est surtout une profonde humanité qui se dégage de ce roman facile à aborder malgré tout.

 

Une atmosphère réussie, un texte qui se lit tout seul… que demande le peuple!

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. depuis qu’il est sorti je suis curieuse de le découvrir et tu me donnes encore plus envie 🙂 🙂

    1. Je pense que ça va te plaire!

  2. Je l’avais déjà noté, mais je ne savais pas qu’il avait des pages bleues, du coup, je le veux encore plus !

    1. Si, si… pages bleues.
      Ca a suffi pour que je le choisisse!

  3. N’est ce pas trop romantique ? telle est ma question, je crains une histoire d’amour trop prégnante (en revanche, comme toi, je ne peux résister aux pages bleues)

    1. Il y a des passages romantiques, ben entendu. Mais ce n’est pas le propos principal. J’avoue que les romances me plaisent quand même plus que toi, je pense.

  4. Je suis intriguée après avoir lu ta chronique… mais je crois que j’ai besoin que l’engouement se tasse un peu pour pouvoir m’y intéresser à mon tour 😉

    1. Tu me diras, alors. J’ai été agréablement surprise par ce roman.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils