La fille d’elle-même – Gabrielle Boulianne-Tremblay

Le comment du pourquoi

Yep, encore un roman pour le prix des libraires du Québec. Celui-ci, j’aurais fini par le lire, ne serait-ce que pour la subline couverture. Non mais elle n’est pas trop belle?

De quoi ça parle

Ce roman est une auto-fiction, écrite par l’autrice et actrice trans Gabrielle Boulianne-Tremblay. Nous allons la suivre de l’enfance à l’âge adulte, alors que tout le monde la prend pour un garçon alors qu’elle sait, elle, dans le fond d’elle-même, qu’elle est une fille. 

Mon avis

Le roman s’ouvre sur un manifeste, celui de personnes trans, qui fait réaliser à tous ce que c’est, au quotidien, d’être trans. Et là, j’ai eu peur. Parce que si j’aime bien lire des écrits engagés, revendicateurs, quand je lis des essais, j’aime un peu moins quand c’est le cas dans des romans. Il faut aussi savoir que je ne connais que deux personne trans et que les deux sont plus vieux que moi. Leurs combats et leurs opinions ne rejoignent pas nécessairement tout ce qui est exprimé dans ce manifeste d’ouverture. Ayant vécu récemment une engueulade assez intense entre deux amis (le cis traitant le trans de transphobe – ce qui est possible – le tout finissant par un téléphone jeté dans une toilette…), je n’ai toutefois aucunement l’intention d’élaborer sur le sujet vu qu’en plus, je ne suis pas la mieux placée pour en parler. 

Mais revenons au roman, très bien écrit, souvent poétique, avec une plume très évocatrice. Nous rencontrons une jeune fille, jamais nommée, qui vit dans un petit village de Charlevoix, au bout du chemin. Elle a un grand frère protecteur, un père absent qui travaille sur la Côte-Nord et une mère qui fait son possible. Pas toujours doux et compréhensif, le possible. Disons qu’au quotidien, la vie n’est pas facile. 

J’ai beaucoup aimé toute cette première partie, pendant l’enfance et l’adolescence. Les vignettes sont des instantanés, qui font vivre sous nos yeux cette petite fille, qui ne comprend pas pourquoi elle ne pourrait porter de talons hauts ou encore porter des robes ou jouer aux barbies. Elle est très touchante avec sa colère et son incompréhension des stéréotypes de genre imposés par la société. J’ai beaucoup aimé ses histoires d’amitié, ses premiers émois, c’est très sensible mais dur à la fois. La famille est clairement dysfonctionnelle, ça ne va pas du tout. C’est vraiment la partie que j’ai trouvée la plus intéressante. J’avais peu lu à propos de cette partie de la vie d’une personne trans. 

J’ai moins apprécié la dernière partie, le début de l’âge adulte, probablement parce que j’avais davantage lu de récits de ce genre. Le personnage principal est tellement différent de moi, réagit tellement différemment, que j’ai eu davantage de mal à comprendre à son ressenti, notamment par rapport au sexe. Toutefois, l’autrice réussit à rendre son alter-ego profondément touchant, profondément humain avant tout. Sa souffrance est palpable, même quand elle vit sa transition. Le regard des autres est pesant et on a mal quand on voit s’effriter sa relation amoureuse. 

Un beau roman, qui ne m’a touchée de façon inégale, mais un roman nécessaire pour mieux comprendre. Un récit d’apprentissage, un passage à l’âge adulte pas facile.  J’ai apprécié la petite lumière qui pointe au milieu de toute cette souffrance et la possibilité de beauté, même après des parcours difficiles et différents. 

8 Commentaires

8 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Quelle magnifique couverture !
    Le sujet est aussi est intéressant du coup, je me le note et te remercie pour la découverte 🙂
    Bonne journée !

    1. C’est vraiment bien fait. Et cette couverture est tellement bien et parlante.

  2. Un témoignage important. Je le note.

    1. Oui, tout à fait. C’est accessible, bien fait… je conseille.

  3. elle est à la fois belle et questionnante! Belle découverte!

    1. Oui, tout à fait. Bien écrit en plus.

  4. Oui, une très belle couverture! Pas encore lu. Ça viendra peut-être! Merci.

    1. La couv’ est super bien réussie. Et quand on lit, on comprend plusieurs éléments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.