La ferme des Neshov – Neshov #2 – Anne B. Ragde

Je vous ai parlé il y a peu du premier tome des Neshov il y a quelques semaines et j’ai eu tout de suite envie de poursuivre la série. Pour rappel, ça raconte l’histoire d’une famille norvégienne qui vient de la campagne, à Trondheim. Une famille de fermiers. Le premier tome commence quand la grand-mère est mourante, événement qui réunit toute la famille, dont les membres ne se parlent pratiquement plus. Il faut dire que tout le monde en a contre tout le monde, qu’il y a des drames, des secrets, des non-dits et des choses dont on préfère ne pas parler.

Ce deuxième tome nous reprend peu de temps après la fin du premier. La bombe a éclaté, les quatre personnages principaux se remettent du grand bouleversement de leur vie, chacun à sa façon. Torunn se sent responsable et se retrouve avec un futur héritage dont elle ne mesure pas le poids, Tor, son père, éleveur de porcs vit dans une colère sourde et réagit mal aux changements de son quotidien tandis que Margido tente de retrouver quelque chose en quoi croire. Quant à Erlend, sa vie de luxe et de plaisirs est chamboulée quand son conjoint se fait happer par une voiture… et revient avec une idée fixe. Bref, encore une fois, l’étude des personnages est assez fascinante, ils sont tous pleins de défauts, de contradictions, mais ils sonnent vrai. Cette famille, ça pourrait être n’importe quelle famille. Ou presque.

Encore une fois, Anne B. Ragde réussit à nous transporter à Neshov, qui n’a rien d’une jolie ferme où il fait bon vivre. Il y fait froid, le domaine tombe en décrépitude, c’est sale et mal entretenu. Par contre, c’est singulièrement réel et la plume est évocatrice, tant pour nous transporter dans une porcherie étrangement très accueillante, dans cette longère au climat tendu ou encore dans les magnifiques paysages norvégiens.

Ici, pas d’action à toutes les pages. C’est un roman du quotidien, des petites choses en apparence, qui prennent une importance de folie quand elles sont le centre de notre vie. Le début un peu lent m’a fait apprécier un chouia moins que le premier tome… mais je lirai très bientôt le tome 3, soyez-en assurés!

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Une série plus contemplative, comme souvent avec les romans Scandinaves.

    1. Oui, tu as raison. J’avais oublié cet aspect des romans scandinaves… mais c’est tout à fait ça.

  2. Et dire que je n’ai toujours pas lu le tome 3, alors qu’il est sur une étagère et que j’ai beaucoup aimé les deux premiers…

    1. J’ai fini, pour ma part! C’est une saga dont je garde un bon souvenir. Et je veux aller en Norvège!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils