La divine comédie – Amélie Nothomb

Le comment du pourquoi

Dans le cadre du Cold Winter, je veux relire la Divine Comédie de Dante. Du coup, j’étais très intéressée à entendre ce qu’Amélie Nothomb avait à dire sur le sujet.

De quoi ça parle

Nous avons ici 11 épisodes où Amélie Nothomb explore différentes visions du paradis et de l’enfer, à travers visites et rencontres musicales, littéraires ou artistiques.

Mon avis

Je n’avais jamais entendu parler Amélie Nothomb. Là, vous vous demandez comment c’est possible, je sais. Mais croyez-moi, quand on est québécoise et qu’on n’a pas de télé, c’est possible. Voire même probable. Il y a beaucoup d’Amélie dans ces reportages. Il y a ses impressions face aux oeuvres qu’elle découvre, ses ressentis et opinions aussi. Moi, ça ne m’embête pas du tout, cet aspect « discussion » alors j’ai bien aimé me balader du paradis à l’enfer, en découvrant Goethe, Rodin ou encore la mythologie grecque, chrétienne ou nordique. Entendons-nous, les sujets sont ébauchés, ce n’est pas une analyse en profondeur de l’oeuvre de Dante. Par contre, ça donne envie d’aller fouiner davantage au sujet de plusieurs de ces thèmes et, bien entendu, je ne m’en suis pas privée.

Une grande partie de l’ouvrage consiste en des rencontres avec différents spécialistes. J’ai particulièrement apprécié la visite avec la conservatrice du musée Rodin, que j’ai visité à plusieurs reprises. Ce sont davantage des échanges que des cours magistraux mais certaines réflexions au sujet de l’art m’ont réellement interpelée, notamment quant aux diverses interprétations possible d’une oeuvre.

Bref, un documentaire très accessible, qui donne envie d’aller plus loin… et qui rendra sans doute ma lecture de la divine comédie plus intéressante.

4 Commentaires

4 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bientôt ton avis sur La divine comédie ?

    1. Oui, bientôt! Je la relis par petit bouts, dans une superbe édition illustrée par Gustave Doré!

  2. C’est sans doute l’auteure belge qui vend le plus de bouquins. Elle est présente à chaque rentrée littéraire. Je ne fais pas partie de ses fans après avoir lu 4 de ses romans. Toutefois, son dernier m’intéresse.

    1. Encore une fois, pour moi, il y a eu des hauts et des bas avec Amélie. Je ne fais pas partie de ses fans mais je lis de temps en temps!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.