Jour 84 – Westminster Abbaye and Defiying Gravity

Hello London! Quel plaisir de s’y réveiller pour l’explorer avec Lau et Maïka. Étrangement, Laurence et moi n’avions jamais visité Londres ensemble. Incredible, non?

Ce matin, les filles ont pris un petit déjeuner de la mort qui tue. Et moi… j’ai bu du thé et j’ai pris une poire pour la route. Je sens encore le souper d’hier dans mon estomac, en fait. On prend donc nos pattes et on se dirige vers Westminster Abbey, qui sera LA visite du séjour. Au prix que ça coûte, il faut que ça vaille le coup hein. Nous voulions arriver à l’ouverture pour éviter la file et savez-vous quoi?  C’était pas une bonne idée. Il faut acheter les billets d’avance. Conseil d’ami. J’ai le temps de visiter St Margaret church 3 fois!

La construction de l’abbaye a débuté au 13e siècle, sur les ordres d’Henry III pour honorer Edward le confesseur, et les couronnements des rois s’y sont déroulés depuis Guillaume le conquérant. Comprendre, on a vu beaucoup d’images de l’endroit. On n’a pas le droit d’en prendre, des images par contre.  Interdit. J’ai essayé une fois, juste une, et je me suis fait RAMASSER là, sans bon sens. Tellement bête alors que la fille était super gentille avec les monsieurs qui ont fait la même chose que limite que je vais la mettre ici.  Pffffff…  non, je vas en prendre une sur le net, idéalement libre de droits. Voilà.

Westminster est magnifique et grandiose. Toutefois, l’audioguide est NULLISSIME. Aucun moyen de savoir ce qui est quoi et très peu d’informations en fait.  Laurence et moi étions vraiment déçues. On aurait dû prendre un tour guidé tant qu’à payer ce prix, sérieux. C’est que c’est une vraie nécropole et que trouver qui était où était un vrai casse-tête.

Le coin des poètes est bien entendu mon favori, avec Dickens et Chaucer… et plusieurs autres. Récemment, Stephen Hawkins y a eu sa place. C’est très décoré et, sincèrement, la vue du 2e étage est celle que j’ai préférée. Ils ont réaménagé l’étage supérieur où on peut voir l’historique de l’Abbaye, un très beau triptyque ainsi qu’une expo très intéressante sur les masques mortuaires et les effigies mortuaires.

On y a passé 4 heures hein. Parce qu’on a aussi visité les jardins (la plus belle vu du parlement ces temps-ci) et la Chapter House (je pense qu’on pouvait prendre des photos là) où il y avait une animation pour les enfants et où il y a un très beau plancher d’origine. On n’en voit qu’un bout mais bon. Les peintures murales semblent parler de l’apocalypse et c’est émouvant de voir tout ça aujourd’hui.

Je pense que j’ai déjà dit qu’on était fort lentes!

Mais là, j’ai faim. Vraiment faim. On prend nos pattes et on se dirige vers Trafalgar Square, où se trouve la National Gallery (et Pikachu)(et Lord Nelson) et l’église St-Martin-in-the-fields et son café crypte, dont les scones à la clotted cream me plaisent beaucoup.  C’est donc ce qu’on mange… avec en plus une tartine au saumon pour moi. Le cadre est quand même agréable, bien qu’un peu bruyant. Mais les scones, quoi!!

On fait un tour dans l’église, juste en haut et notre prochain arrêt, c’est Leicester square, parce qu’il y a TKTS… et qu’on aimerait bien voir un musical.  Ce soir, c’est compliqué un peu et il y a relativement peu de places pour les shows que nous voulons voir. Par contre, il en reste pour Wicked, que j’ai déjà vue (et adorée) il y a 8 ans, je pense.  Je pense que ça va le faire. Et watch out les oreilles ensuite.

Avant la pièce, on a encore un peu de temps pour magasiner et après avoir passé dans Picadilly Circus, nous choisissons d’aller magasiner à Soho, dans Carnaby street. J’adooooore ce coin, que je ne connaissais pas vraiment. Comment j’ai réussi à manquer tout un quartier alors que j’y suis allée quand même souvent, à Londres.  Bref, Maïka se trouve des chaussures qu’elle voulait trop, je résiste à tout, et on profite de l’atmosphère en faisant des singeries. Sinon c’est pas drôle.  Maïka a même un peu honte de nous.

À Londres, il y a des choses bizarres. Comme cette boutique de chaussures. Ma nièce, à qui j’ai envoyé les photos, a-do-re tout, tout, tout! Of course. Moi, je suis… sur le derrière, pour ne pas dire autre chose. Je suis surtout découragée de voir qu’il y a vraiment des gens qui ACHÈTENT ces choses, et qui paient hyper cher pour ça. Pas les plus soft, en plus!

On se rend au théâtre à pieds, en passant par Buckingham palace, on observe les mecs qui sortent du boulot et qui envahittent les pubs, on prend une assiette végé apéritive en face, et on s’installe dans nos très bonnes places du théâtre.

Vous savez quoi? C’était top. J’ai encore une fois pleuré. Of course. Et on revient en bus en chantant « popular » pour Maïka et « defying gravity » pour moi. Pauvres oreilles. Oui, vous pouvez imaginer le truc. La catastrophe! On ne peut pas boire à l’auberge mais il était un peu trop tard pour aller au pub (tout était fermé) alors on finit par boire du vin au goulot. Pas dans la chambre, of course. On aurait pas osé! On a l’air sérieuses, mettons! Et demain, ça recommence!

Pour la prochaine fois… I’ll be back!

(2 commentaires)

  1. Je retrouve mon dernier voyage à Londres! Pareil, découvert l’église Saint martin i n the fields (pas trop de fields maintenant) associée pour moi à Neville Mariner (pff) et sa cripte où j’ai mangé!

    1. C’est un passage obligé pour moi depuis sdes années. J’aime leurs scones, vu que ce sont les premiers scones avec clotted cream que j’ai mangés!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils