Jour 70 – baignade et chèvres de montagne

Réveil fort agréable en mer aujourd’hui.  Bon, ok, je suis à peu près la seule qui a dormi vu que les autres ont failli mourir de chaud mais pour ma part, ça allait étonnamment bien. Je ne me suis même pas réveillée quand le bateau et les moteurs se sont mis en marche à 6h du matin. Tout le monde avait les voiles assez fripées merci!

Le programme de la journée, à la crique d’Agalimani, c’était rando dans les montagnes pour se rendre jusqu’à une ferme isolée et à l’ancienne cité de Lydae. Nous, on part devant en jouant les chèvres de montagne pour arriver aux anciens tombeaux du 2e siècle.  Les morts étaient en dessous et l’étage du haut était consacré aux offrandes et aux prières.  Le village comme tel était en bas, près d’une source. Une mosquée a été construite à l’arrivée des turcs et on a pu voir les citernes d’eau, pour récupérer l’eau de pluie. Le voyage a été abandonné en 1970 car la population est partie à Dalaman, derrière la montagne, ville plus grande et plus moderne.  Sur la montagne, il reste trois familles, dont celle que nous allons visiter.  Nous pouvons rencontrer le père de famille car la famille est partie à la fête du mouton. 

On s’installe sous la glycine avec un thé de sauge et j’ai goûté le meilleur miel que je n’ai jamais mangé et des figues toutes fraîches cueillies. Quel plaisir!

La randonnée est tout de même assez facile quand on aime bien marcher, même s’il fait chaud et qu’on dégouline de partout. On s’amuse à sauter d’une roche à l’autre et à s’imaginer seuls dans ce paysage un peu désertique, avec des cactus, des oliviers et des figues de barbarie.

Au retour, on réalise qu’on a manqué LE spectacle. Mme D. a en effet pu admirer une magnifique lune blanche et bien galbée, âgée d’environ une quarantaine d’année.  Ce n’est pas qu’en randonnant qu’on voit de jolis paysages, n’est-ce pas! Vous pouvez vous imaginer qu’ensuite, nous sommes restées à l’affût… mais je pense qu’il s’est senti observé!

Comment résumer la suite…  baignade dans l’eau parfois turquoise, parfois bleu saphir. Observation de poissons et d’une tortue qui faisait du tourisme sous les bateaux. Placotage dans l’eau, balade d’un bateau à l’autre et discussions à bâtons rompus. On était un peu fripés, couverts de sel mais parfaitement heureux.  Quelle belle journée.

Après le thé, l’apéro et le souper, Monsieur M. décide de mettre de la musique… et c’était parti! Entre zumba et danse orientale, le party a pogné sur les deux bateaux.. et même sur le bateau voisin. Disons qu’on a bien ri et qu’on avait aussi chaud que pendant la randonnée! Certains ont des talents cachés, disons. L’équipage a embarqué avec nous et une petite voix me dit que nous aurions été filmés. J’espère juste que rien de tous ça ne va aller sur internet.  C’est qu’on se donnait, nous, même si on n’avait pas vraiment bu à part un peu au souper. C’était VRAIMENT une belle soirée.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils