Jour 36 – Plage et tapisseries modernes

Aujourd’hui, c’est tapisseries!  Laurence tient absolument à me montrer le musée de Dom Robert à Sorèze et je vais vite comprendre pourquoi!

Nous partons donc de bon matin par la route des écoliers pour Sorèze, tout près de Castres. Il fait étrangement bon et frais, ce matin. Extrait de conversation.

Lau : Oh, que c’est confortable aujourd’hui.

Moi : Tellement!  On respire!

(Je regarde mon téléphone)

Moi : Normal, il ne fait que 29!

Laurence (après un regard un peu perplexe) : Je pense que Saragosse nous a définitivement déréglées climatiquement!

Nous arrivons donc au musée à l’ouverture. On se connaît. On a besoin de TEMPS dans les musées. On est un peu épouvantables, en fait.  Une chance qu’on a fait ça parce qu’on s’est fait mettre dehors à midi et demi… et qu’on a dû revenir pour visiter l’école militaire ensuite!  Il faut savoir que le musée est situé dans l’ancienne école militaire de Sorèze, très réputée depuis le 17e siècle.  Des jeunes de plusieurs pays venaient y étudier, et on a même pu voir le nom de Hugues Aufray dans les parchemins des étudiants exposés dans l’ancien cloître lors de la petite visite guidée. L’école était très stricte, avec des horaires précis, mais le contexte était très beau, avec la montagne juste derrière, un grand parc, des équipements de gym et un bassin d’eau… froide. Ils ont même pris une rue de la ville qui est intégrée à l’école, quand ils ont agrandi.

Dom Robert est moine bénédictin, mais surtout peintre tapissier qui a vécu au 20e siècle et est décédé à 90 ans, en 1997. Il s’inspire de la nature pour créer ses tapisseries qu’il fait tisser à Aubusson.  Voir de la tapisserie moderne, avec ses couleurs éclatantes, c’est assez extraordinaire et on en prend plein les yeux.  Juste voir la différence entre une tapisserie ayant davantage vu le soleil, mais datant des années 50, c’est frappant.  Les verts sont devenus plus bleus, les couleurs moins franches… bref, c’est beauuuuu!

Je crois qu’on n’avait pas le droit de prendre de photos… mais je l’ai su juste après. Du coup… oups!

Il y a aussi des documentaires qui nous expliquent comment les lissiers travaillent et les voir à 10-12 sur une tapisserie… c’est super impressionnant. Dom Robert tenait à travailler avec les lissiers, à préciser les couleurs et les motifs. Voir le carton juste à côté de la tapisserie, c’est quelque chose!  Bref, super visite.

On va ensuite manger juste en face dans un pub plein de bebelles comiques. Omelettes aux girolles délicieuse, que j’apprécie même si je file juste so-so, comme l’autre fois au retour d’Espagne.  On se balade dans la ville, très jolie, avec des volets colorés (et fermés… fait 35 à ce moment) avant de retourner à l’abbaye école pour voir l’expo et les salles de classe, ainsi que la chapelle. C’était fou de voir des enfants si petits si loin de leur famille, parfois à un océan de distance, pour plusieurs années.  On parle de cocos de 6 ans, quand même! Le cœur de maman de Laurence a eu du mal.

Comme nous sommes un peu fatiguées (et pas très bien), on se dirige vers la plage de St-Férréol, pour se baigner dans le bassin qui alimente le canal du midi. Et là, tout de suite, on s’est senties mieux.  C’était cooool de paresser (je me suis endormie… merci la crème solaire) et de barboter dans l’eau, malgré la présence de gens hyper loud à côté.  Sérieux, j’avais rarement vu ça.  La moitié sur un pédalo au milieu du lac, l’autre sur la plage, et ils se HURLAIENT des insanités. Des adultes, avec des enfants. Le père se moquait de son petit de 18 mois qui tentait de parler… je l’aurais baffé.  Bref, on aurait pu lui chanter ma chanson ver d’oreille du moment (celle d’Angèle…. Laisse-moi te chanter… d’aller te faire en.. ohohohoh) et ça aurait été très bien, vu les commentaires qu’il faisait à sa femme.

Ce soir, c’est l’anniversaire de mariage de Lau, ils déballent leur cadeau, boivent des bulles… et moi je vais me coucher vu que je suis HS.  Carrément HS. Et du coup, je m’imagine mourante hein… of course. Sinon ce ne serait pas drôle! 

Welcome to my life!

(1 commentaire)

  1. Comme c’est une sortie qui date un peu, on est rassurées, on sait que tu n’étais pas mourante ! Les tapisseries sont magnifiques. (Rappelle moi ce que veux dire « bébelles » en bon français ?)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils