Jour 27 – Train historique et bord de mer

Aujourd’hui, Laurence avait eu l’idée géniale de me parler du train historique qui fait un voyage tous les mois. Cette fois-ci, c’était direction le bord de mer pour passer la journée à Collioure. Je n’en avais jamais entendu parler avant mais il y avait une balade en bateau, un lunch… bref, go go go! Laurence ne pouvait pas venir car elle attendait de la visite alors j’ai fait ça toute seule comme une grande fille. Le train fait très « Agatha Christie » et je m’invente des histoires tout du long, of course!

Le groupe semble bien se connaître car plusieurs d’entre eux font tous les voyages, tous les mois. C’est donc un peu le party et les retrouvailles. Dans mon wagon, ce sont des nouveaux. Une famille qui profite du voyage pour aller voir des amis en Espagne et une mère et son fils qui se chicanent. En fait, le fils est vraiment désagréable avec sa mère, refusant de se lever pour lui donner des choses alors qu’elle est petite, lui répondant comme si elle était une merde… bref, au bout d’un moment, j’en ai un peu marre et je finis par terminer la route dans le wagon restaurant, devant un café. J’ai beaucoup aimé voyager sur la petite bande de terre, près du fameux appartement d’été de Mylène à Port Leucate. C’est vraiment magnifique.

À l’arrivée à Argelès, un petit train nous attend et nous allons manger une délicieuse paella en attendant la balade en bateau. Moi et les balades en bateau! Le capitaine nous parle de la côte, de la pêche qui a bien changé et des différentes spécialités des villages visités. Collioure et ses sardines, Banyuls et sa boisson. Comme il n’y a que peu de vagues, on peut faire un loooong tour et très bien voir la côte. Sans le savoir, j’ai une super place à l’avant et je me fais venter avec bonheur.

Selfie avec le soleil dans les yeux! Malgré les lunettes!

Collioure est une super jolie petite ville, presque vide à ce temps-ci de l’année, où il fait bon se promener. Paraît-il que l’été, c’est infernal mais pour l’instant, ça va plutôt bien. Les rues sont en pentes et on voit la mer se pointer le bout du nez un peu partout. Plusieurs artistes y ont cherché l’inspiration et la ville a installé des cadres un peu partout, pour nous indiquer les points de vue choisis.

J’ai bien en tête d’aller visiter le château royal de Collioure et l’église Notre-Dame des Anges, celle qui a les pieds dans l’eau, mais je n’ai JAMAIS trouvé la porte. La dame du bureau touristique m’avait dit qu’elle était ouverte, avec les horaires et tout… mais bon, je n’ai rien trouvé qui s,ouvrait, même si j’en ai fait le tour, au risque de scrapper mes sandales et – pire – d’avoir du sable et des galets entre les orteils. Ceci dit j’ai mis les pieds dans l’eau! Le château, par contre, j’ai pu visiter!

C’est un château très ancien, qui a été occupé par la royauté à plusieurs époques différentes, mais qui a été Vaubanisé sous Louis XIV. La visite est surtout celle d’une forteresse militaire, avec ses bastions, son chemin de ronde et ses prisons, creusées telles un labyrinthe. On a failli se perdre dedans et, lucky us, on avait des lumières sur nos portables! Il y a quand même de jolies salles, dont l’une avec un plafond de bois très beau (refait).

Puis ce fût le retour, où je me suis – encore – installée au wagon-resto pour manger mon sandwich et discuter avec un groupe de dames qui faisaient le voyage chaque moi. Ils pensaient que j’avais 27-28 ans alors je les ai tout de suites adorées, vous pouvez le croire! Le coucher de soleil n’en était que plus joli!

(2 commentaires)

  1. je rattrape doucement mon retard de lecture sur ton blog , superbe voyage ! (ps, mon blog a déménagé, je suis maintenant ici https://toursetculture.com/ )

    1. Oh, merci! Je vais te suivre et je te rajoute à mon feed!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils