Jour 25 – Halage et Cénevière

Ce matin je me suis réveillée en plein cauchemar : j’étais enterrée vivante.  Puis, j’ai ouvert les yeux… et il y avait un chat dans ma figure. Ceci explique sans doute cela.  Bastet, le chat de Lau, adooore dormir avec moi. IL guette mes mouvements, en fait.  Il dort sur mes jambes ou tout contre elles. Et si je lui laisse de l’espace.. ben il revient se coller. J’ai l’impression qu’on me surveille!

J’ai donc dû déranger le chat et me lever tôt pour partir avec  Lau, qui allait travailler à Cahors. J’avais prévu une courte balade à Bouziès et ensuite, une visite de Cahors (que j’ai déjà visitée). Finalement j’ai pas vraiment fait ça… disons que j’ai changé d’idée en chemin. Pour faire changement, quoi.   

J’ai tout de même commencé à Bouviès (que je prononçais /buvi/… je me suis fait reprendre!) pour aller faire le chemin de halage. Ce chemin a été construit en 1845 pour permettre aux bateaux de remonter le Lot. Pour une partie du chemin, le sentier est creusé dans le roc et c’est un vrai bonheur de s’y balader. J’étais presque toute seule, il y avait des petits oiseaux… bref, c’était chouette.  J’ai aussi poursuivi dans le champ pour me rendre à Saint-Cirq (encore), pour prendre un petit thé avant de revenir à mon point de départ.

J’ai discuté avec des dames qui m’ont fortement suggéré le château de Cénevière, où le propriétaire fait faire des visites en après-midi.  J’ai donc attrapé sandwich et escargot aux raisins et me suis fait un joli pique-nique avec vue avant de me diriger vers le château.

On va dire les choses comme elles sont, j’aurais préféré que ma visite soit guidée par le proprio mais le jeune homme qui a fait la visite était à ses premières armes en tant que guide et a fait beaucoup d’efforts.  Quand on lui posait des questions, il répondait facilement… mais bon, l’organisation du discours était plus ardue.  J’ai eu peur au départ mais finalement, on a fait une bien agréable visite… et j’ai pu profiter de plusieurs anecdotes de la visite suivante! En effet, la visite a commencé ainsi :

  • Vous venez d’où?
  • Du Canada.
  • Heu… c’est dans quelle région de France ça?
  • … C’est que c’est un pays…
  • Un pays?  Lequel?
  • Ben… le Canada… c’est écrit là, sur votre feuille!

Ce château date du  Moyen Âge et a eu plusieurs étapes de construction successives (13e au 16e). Il y  un côté clairement médiéval et un autre plus renaissance.  Il est au bord d’une falaise, avec une magnifique vue sur la vallée et les village environnants.  La partie médiévale nous permet de visiter l’ancienne chapelle, l’ancien donjon (et ancienne salle à manger) et anciennes oubliettes à étages (et ancienne cave à vin). Dans le salon, de ma-gni-fi-ques plafonds de poutres peintes, avec des images de Constantinople en très bon état, vu qu’elles ont longtemps été recouvertes par du plâtre.  IL y a également une salle d’alchimie, rare à l’époque car hérétique, aux murs peints de légendes et de scènes mythologiques. Elles ont été modifiées par une occupante qui souhaitait en faire sa salle de bain et qui ne voulait pas que ses enfants voient des images qui auraient pu corrompre leurs purs esprits.

J’aurais bien voulu monter ce petit escalier, moi!

J’ai bien fait quelques petits arrêts-photos au retour, mais comme je ne voulais pas être en retard, j’ai quand même été rapidement récupérer Laurence… et retour chez elle, où on a été fort sages. Comme toujours, quoi!

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Le Canada c’est quelle région de France ? !!! Dis-donc, il est grave celui-là … Je n’ai pas eu l’occasion de visiter ce château qui a l’air fort intéressant.

    1. J’ai trouvé ça très beau, en effet! Mais oui, le Canada, quelle région de France! Je pense que c’était son premier tour et qu’il était nerveux, en fait. Pauvre de lui. À la fin, je lui ai demandé de remplir ma bouteille d’eau et il m’a fait traverser toute la partie privée pour le faire. Je riais toute seule.

  2. C’est super chouette, ça donne envie !
    Je vais dans le coin la semaine prochaine, j’y passerai peut-être…

  3. J’y suis allé et j’ai beaucoup aimé les 2. Merci du conseil ! 🙂

    1. Ah ça, ça me fait plaisir!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils