Jour 19 – Grotte préhistorique et charmantitude

Ce matin, bizarrement, j’étais beaucoup plus en forme qu’hier. La crise existentielle était passée et après un très bon petit déjeuner à l’hôtel, c’était direction les grottes du Pech Merle pour une visite. Comme d’habitude, je choisis plein de jolis petits chemins, pleins de bâtiments troglodytiques, avec de la verdure, de l’eau… et ben ben des courbes. J’en profite pour visiter le petit village de Marcilhac-sur-Céré, Larganol et Crabreret, qui sont fort sympathiques.  Oui, je ne suis pas capable de faire autrement, quand je vois une pancarte brune, j’arrête et je visite. C’est plus fort que moi.

La grotte de Pech Merle a été découverte par trois adolescents au début du 20e siècle. Ils ont rampé avec des pseudo-lampes sur 140 mètres. Je n’imagine même pas ce que leurs parents ont dit après ça. Bref, ils ont découvert des mètres de caves avec dedans, des fresques de plusieurs types et des concrétions en disque assez fantastiques. Plusieurs artistes ont peint des mammouths, des figues de femmes, un homme transpercé, des aurochs, des chèvres, des chevaux. Certains sont très précis, d’autres juste esquissés de traits… c’est magnifique. Et comme c’est la vraie caverne, c’est étrangement émouvant de se trouver dans cet endroit.  On ne pouvait pas prendre de photos, mais j’ai tout plein de souvenirs dans ma tête.

Par la suite, je reprends la route vers Saint-Cirq-Lapopie, que j’ai déjà visitée mais qu’il me fait plaisir de voir à nouveau… et d’y facetimer mes parents qui avaient adoré ce village. Quand on lit l’histoire de la ville, on y croise la famille Cardaillac, découverte hier, ainsi que Simon de Montfort, qui a eu un grand rôle dans la croisade des Albigeois.

L’arrivée dans la ville est impressionnante, c’est hyper beau sous tous les angles et la vue depuis la ville est super belle.  André Breton y a d’ailleurs habité dans les années 50. C’est plein de petites rues, avec de jolies petites boutiques. Je suis montée sur les ruines des trois châteaux et de la vieille église et j’ai pu visiter la nouvelle, qui offre aussi une vue plongeante sur la vallée du Lot. Le tout après avoir mangé une super bonne salade, en plus!  Que demander de plus!

Retour ensuite à St-Alban avec Lau, qui a eu trois grosses grosses journées et qui n’en pouvait plus. Du coup, j’ai conduit.  Et on a pris ça cool! Ben… relativement cool. C’est nous, quand même.  On a bien chanté un peu… si peu!

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’ai séjourné 15 jours à Saint-Cirq-la-Popie, séjour exécrable, puisque j’ai été malade du début à la fin, malade à garder la chambre .. alors que j’aurais dû sillonner le village en long, en large et en travers … Bon, il est beau quand même.

    1. 15 jours au lit, en vacances? Oh my god le mauvais souvenir. Je comprends donc!!!

  2. J’ai pu me lever les tous derniers jours, mais j’étais dans un état lamentable … je me suis quand même traînée un peu. Tu as montré Cahors récemment, pour moi ça a été plusieurs visites chez le radiologue ! et quelques rues anciennes à la va-vite. Heureusement que j’étais déjà venue à Saint-Cirq-la-Popie quelques années auparavant.

    1. Oui, heureusement! Et bon, Cahors chez le Doc, c’est quand même moins top!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils