Jour 18 – Chutes et déprime matinale

En me levant, j’ai tout de suite su que ce serait un jour « sans ». Faut croire que mon mois dernier se fait encore sentir et que je suis encore parfois à côté de mes pompes. Disons que dormir autant, c’est ma foi étrange. Toujours est-il qu’après avoir reconduit Laurence, je me suis fermé les yeux une petite minute… et que finalement, je me suis réveillée à l’heure de manger. Oups! Et dans ce temps-là, je me sens coupable d’être ici et de ne même pas en profiter. En oubliant qu’il n’y a que maman qui est capable de tenir ce rythme.

Après avoir mangé à l’hôtel (mon repas du MIDI, je précise), je prends la voiture et direction Figeac pour aller faire la « balade des clés ». C’est vraiment cool, on prend un petit dépliant au bureau touristique et on suit le chemin pour découvrir les bâtiments et les églises de la ville. Figeac est un très bel endroit, tout en pente. Je l’avais déjà visité avec Morgane il y a quelques années donc je n’ai pas revu le musée des écritures (magnifique… on y avait presque passé la journée) et je me suis plutôt baladée dans la ville, en suivant le tracé, pour admirer les anciennes maisons et les bâtiments d’époque.

On a trouvé sur le site des murailles romaines et un monastère y aurait été fondé en 753, sous les ordres de Pépin le Bref. En fait, ce serait la faute d’un vol de colombes en forme de croix. Oui, j’aime bien les légendes du genre!

Après avoir bien visité, bien monté et bien descendu, j’ai pris la direction de Cardaillac, petit village situé pas très loin et dont j’avais entendu dire quelque part (comprendre « quelque part sur internet » qu’il était joli. Une petite visite à l’office de tourisme plus tard, je repardais avec mon petit plan et je partais me balader. J’ai ainsi pu voir la tour de Sagnes, du 13e siècle, ainsi que de le puits et de nombreux sites du musée éclaté. Les maisons anciennes sont aussi super jolies. Il y a aussi un très très beau jardin médiéval, très reposant, mais avec tout plein d’abeilles. Et j’ai survécu sans m’enfuir. Je ne me lasse pas de ce type de coin.

J’ai récupéré Lau, nous avons pris une bière, trempé nos orteils (uniquement nos orteils) dans la piscine de l’hôtel, et nous avons pris la direction de St-Christophe pour aller voir l’ancien coloc d’Émilie (l’autre fille de Laurence, celle qui passe 3 mois à Bali présentement), qui y est chef de gare. C’est une gare… calme! On y trouve d’ailleurs des appareils datant de la 2e guerre mondiale qui nous ont fait beaucoup rire.

Direction Rodez où Ander connaît un bon resto où les gens sont aussi très sympathiques, en plus. On partage des plats avec Laurence et le serveur, désespéré par le fait que je ne connaisse pas l’aligot, nous en a donné un bol. Et c’est Trop Bon. Patates et fromage. Non mais je ne peux pas demander mieux, non?

Après le repas, on s’arrête faire une balade dans le village de Salles-la-Source à la brunante. Le village est super beau, avec, au beau milieu… une chute d’eau. Mais une bonne chute d’eau! On est impressionnés! On décide donc de monter en haut de la dite source par un petit escalier mystérieux (au grand désespoir des talons hauts de Laurence), que l’on ne pourra d’ailleurs pas descendre, en raison des dits talons.

En haut, c’est vraiment joli, avec quelques églises et surtout, une magnifique vue sur le paysage. Il faudra revenir dans le coin, c’est vraiment joli… et on me dit que je n’ai vraiment pas tout vu. Bref, ce n’est que partie remise… et on retourne dormir. C’est qu’il y en a qui travaillent. Encore!

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’adore tous ces coins là ; à Rodez, tu aurais pu tester aussi le resto de Bras, au musée Soulages. Moins cher que son « vrai » resto et décor qui vaut le détour .. mon dernier passage à Figeac a été mémorable, mais ce n’est pas racontable ici.

    1. Ah moi je suis curieuse pour le dernier passage à Figeac! Je ne connais pas Bras… mais pour le décor… la prochaine fois!

  2. Je te lis avec nostalgie (j’ai passé une partie de ma jeunesse dans ces coins-là) et bonheur. Et je me dis que nous vivons dans un beau pays !

    1. Je trouve la France juste magnifique. L’un de mes pays préférés, en fait. On fait 30 km… et tout est différent!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils