Jour 14 – Route et Mont Perdu

Aujourd’hui, c’est le retour en France. On a bien décidé de partir tôt, de faire seulement un mini-arrêt au Mont Perdu et peut-être à Ainsa… et de rentrer tôt. Oui, je vous entends penser. Avec Laurence et moi dans la voiture, c’est loin d’être gagné, vu qu’on s’arrête à chaque fois qu’on voit un truc intéressant, mais bon. C’est beau l’espoir.

Nous partons donc, semi-guillerettes, vu que la voiture est un peu loin et qu’on a beaucoup, beaucoup de courses! Comme la route de montagne est hyper jolie, et pleine de petits trucs mignons (ooooh, regarde, une élise… oooooh, une fleur), évidemment, on s’arrête! Et comme j’écris les trucs avec un mois de retard, je ne sais plus EXACTEMENT où nous nous sommes arrêtées. Oups. Oui, je sais, j’avais oublié un jour… ça arrive dans les meilleures familles.

Nous sommes notamment arrêtées à cette église (ouverte… wouhou!) où nous avons pu admirer un magnifique St-Michel… version fée! Je me moque, mais le cadre était magnifique et le ciel fâché (mais pas de pluie) donnait un aspect irréel à l’ensemble. Surtout à la fée, en fait…

Comme on était warriors, on est ensuite allées au parc du Mont Perdu pour faire une toute petite mini balade. On avait lu quelque part (comprendre : dans le guide) qu’il y avait de jolies chutes. Pas question de monter le truc en entier hein… on est pressées!

Le sentier part à Torla-Ordessa, très jolie ville des pyrénées avec une église très photogénique, du moins de loin, vu qu’on était trop pressées pour aller voir de près. On avait prévu un pique-nique et tout… hyper prévoyantes, les filles.

Au début, petite déception dans le sentier. C’est joli, certes, mais c’est dans les bois, sans trop de vue sur les montagnes. On se dit qu’on va continuer un peu plus longtemps que prévu, question de tomber sur quelque chose de joli… pour arriver à une chute. Une chutinette. Genre un mini-bébé-chute, avec des parents qui faisaient poser leurs enfants à tour de rôle devant. Longtemps. Dans plusieurs poses. Bref, déçues les filles… et on décide de continuer.

Ce qui nous met, bien entendu… en retard. Quelle surprise! Mais ô joie, ça valait le coup parce que les chutes suivantes sont hyper belles et le chemin du retour beaucoup plus dégagé, avec vue sur les Pyrénées! On est déjà beaucoup plus satisfaites… et on recommence à chanter. Ok. JE recommence à chanter. Lau ne me remercie pas! C’est vraiment super beau et un voyage juste pour faire de la rando dans le coin serait nécessaire, je pense. C’est magnifique.

On pique-nique donc à l’entrée du site… et on n’a strictement pas le temps de visiter Ainsa… ce sera pour une autre fois. (L’avenir me donnera raison sur ce coup). Par contre, en chemin, on s’arrête pour voir une église qui a pour hôte… un figuier dans le clocher. Pour produire des saintes figues, peut-être? On trouve aussi des ruines super jolies, qu’on regarde de haut, faute d’avoir le temps de partir en exploratrices dedans.

Le temps d’un dernier (et très mauvais) café avec une (très jolie) vue… et hop, retour dans la voiture SANS NOUS ARRÊTER! Non mais avouez qu’on est top! Et comme il n’y aura pas de billet pour le lundi vu que j’étais épuisée et que je n’ai strictement rien foutu à part écrire des billets ne vous surprenez pas si ça saute un chiffre. Ah oui! On n’a pas eu internet pendant 2 semaines… du coup, les billets sont écrits… mais pas de photos uploadées et rien n’est publié. Ceci explique les délais!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils