Follow the Moskva, down to Gorky Park… Moscou!

P1110032

Oh surprise, nous avons fini par y arriver,  à Moscou.  Après un tel départ, nous n’avions plus peur de rien.  Nous voilà donc, à 9h du matin, sans avoir dormi, dans un état pas possible… pour rencontrer le reste du groupe, pas beaucoup plus pimpant que nous.  En fait, arriver à 4h du mat ou 9h…  ce n’est pas une différence majeure, je crois

Moscou vue

Parlons un peu de ma première vraie expérience de voyage organisé.  J’avais peur.  Voire même très peur.  Et finalement, on a eu de la chance parce que nous avions un groupe agréable.  Bon, j’étais le bébé hein… mais pas grave.  Ils étaient tous des gens intéressés à un peu tout, ce qui a donné des discussions géniales et constructives.  Pour ça c’était super!  Bon, ok, parfois, on est un peu pressés par le temps (surtout quand on doit rattraper une journée perdue grâce à Air France) et je suis CERTAINE que notre accompagnateur sait maintenant compter de 1 à 29.  Mon fun, c’était de dire des chiffres au hasard en passant près de lui pour le mélanger.  Mais il était tellement concentré que je ne suis même pas certaine qu’il s’en est aperçu.  Et je lui ai donné des sueurs froides avec mes balades au hasard et ma manie de partir marcher des distances parfois étonnantes à des heures inattendues.  Mais sérieux, on ne s’occupe de rien, on mange dans des restos incroyables, on n’attend nulle part… c’est cool!  Pour un ou deux voyages.  J’avoue être bien contente d’avoir retrouvé ma liberté!  Et de pouvoir MARCHER!  C’est le truc qui m’a le plus manqué.  Marcher d’un endroit à l’autre.  J’ai été en overdose d’énergie, en fait… et complètement spring spring pendant la moitié du voyage!

 

P1110361

Mais revenons à Moscou.

 

J’avais une drôle d’idée de la ville.  Et une drôle d’idée de la Russie, en fait.  Autant l’URSS avait pour moi une connotation particulière, autant depuis que c’est redevenu la Russie, dans ma petite tête d’ado rêveuse, ce n’était comme pas le même pays.  Et pour moi, Moscou, c’était l’URSS et St-Petersbourg, la Russie.  Ouais, je sais.  Du coup, limite que je m’attendais à trouver des magasins vides, je sais pas…  Bref, j’étais certaine que Moscou, ce n’était pas joli du tout.  Ce qui est faux.  Moscou est un amalgame de styles, d’époques assez récentes, dont l’époque stalinienne avec les sept soeurs qui griffent le ciel.  Peu importe où on est dans la ville, on en voit au moins une.  Mettons qu’on ne pouvait pas oublier Staline!   On se sent moins en Europe.. on ne sait pas trop où on est, en fait.  Pour moi, c’est une ville tentaculaire, bouillonnante, pressée, qui se cherche encore un peu, malgré son statut de capitale.

DSCN1194

DSCN1037P1110358

Et, étonnamment, j’ai beaucoup aimé le séjour dans la vile.  Bon, la première journée a été vécue un peu dans une bulle, entre le musée Tolstoï et le bunker de Staline (où mon père s’est endormi debout contre un mur et où nous avons été suivis par le garde le moins souriant de la terre… disons qu’on ne traînait pas derrière).  Mon premier repas russe a donc été pris sous la terre et j’ai pu commencer à goûter les plaisirs culinaires russes : salade de patates, soupe avec des patates dedans, viande avec patates bouillies… je suis certaine que la pâte du gâteau était faite avec des patates aussi.  Le tout assaisonné à l’aneth.  Et mou.  Ce qui m’a fait affirmer, après quelques vodkas, que les dents russes devaient être moins dures qu’ailleurs dans le monde.  Ou absentes.  Au choix! (pour ceux qui ne connaîtraient pas mon sens de l’humour, ceci n’est pas une preuve d’un racisme crasse… juste une blague).

P1110001

P1100987

 

P1110005

P1110424

P1110408

Par la suite, ce fut l’émerveillement de la Place Rouge, à l’ombre du Kremlin.   Étonnante place avec une basilique, le tombeau de Lénine… et les grands magasins Goum, où tout est tellement cher et chic qu’on n’ose à peine y marcher.  Mais une grande place où on se sent tout petit, dans un autre monde.   On a fait la visite de la basilique St-Basile par nous-mêmes, maman et moi avons trouvé le moyen de nous perdre dans le dédales de petites pièces du 2e étage (j’avoue avoir éclat de rire en entendant un Kariiiiiiine un peu désespéré venant de quelque part… le quelque part restera à jamais indéfini, je crois!).  Contrairement à ce que je croyais, place rouge, ce n’est pas une référence au communisme (quoiqu’ils ont dû trouver que ça adonnait drôlement bien) mais  paraît-il qu’avant, krasny signifiait à la fois rouge et beau.  Je me sens savante!

P1100950DSCN0255 DSCN0256

 

Pour le premier des établissements religieux, nous avons visité le couvent Novodiévichi, où mène la voie des tsarines (ou un nom avec tsarines dedans).  Situé sur le bord de la Moskova, il a abrité entre autres Boris Godounov et sa soeur, juste avant qu’il ne prenne le pouvoir.  Pierre le grand y a aussi « gentiment » envoyé la régente Sophie ainsi que sa première femme, Eudoxia.  Yep, les couvents, c’était bien utile pour se débarrasser des femmes encombrantes, on dirait!  On a vu la tombe de Gogol, on s’est baladées avec un fichu sur la tête et on a pu commencer à constater le grand amour des russes pour le doré (en plus des patates).  Mais j’aime les couvents, les monastères… du coup, ça m’a beaucoup plu.  Et j’avais l’impression que des personnages prenaient vie entre ces murs.

P1110055

P1110046

 

DSCN0288

P1110045

Mais Moscou, c’est aussi la rue Arbat, piétonne, avec boutiques (et Hard rock café) et statues à Pouchkine et sa belle Natalie.

P1110388

C’est manger au café Pouchkine (comme dans la chanson).

P1110353

DSCN1002

C’est marcher sur les traces du maître et de Marguerite à l’étang des patriarches, c’est chercher les lieux de scènes clés de Guerre et Paix…C’est la galerie Tretiakov et découvrir la peinture Russe.

P1110457

 

P1110436

P1110449

C’est un métro incroyable rempli d’hommages à la vie communiste pendant la période soviétique.

P1110374

P1110070

C’est la statue de Pierre le Grand qui domine la Moskova, c’est Gorky Park (comme dans la chanson) et c’est s’auto-décevoir de ne pas avoir le temps de louer des patins à roulettes.

 

P1100983

C’est Moscou illuminé.

 

Bref, un très bon départ!

26 Commentaires

26 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Merci pour le partage, c’est magnifique !!!

    1. C’est beau hein! Ca a été une super belle surprise, Moscou.

  2. Moscou comme si on y était ! Ça donne envie d’y aller !

    1. J’espère!

  3. Comme c’est beau !
    Le gros avantage d’un voyage organisé pour la Russie c’est d’éviter la corvée des visas (je me souviens de quelques heures d’attente au consulat avant mon voyage à Saint Pétersbourg). Quand au café Pouchkine, il existe depuis la chanson seulement ! Comme quoi l’art est créateur…
    Bon, un jour j’irai…

    1. Ah mais il a fallu faire faire les visas quand même hein! Mais bon, ce n’est pas nous qui avons fait l’attente. Et oui, je sais pour le café Pouchkine. IL y en a un autre à St-Pet où Pouchkine a passé sa dernière soirée avant le duel.

  4. Magnifiques photos!

    1. Merci!

  5. Formidable ton billet, on s’y croirait avec toi ! Je n’y suis jamais allée, mais j’aimerais je crois cette atmosphère et ce mélange de style architecturaux. Quand je pense Russie, il me vient immédiatement à l’esprit la grisaille communiste, mais ils ont eu un passé faste et prestigieux avant, ça se voit :-))

    1. C’est comme ça que j’imaginais Moscou, en fait. Soit, il y a des quartiers très soviétiques, tous pareils, les immeubles à 5 étages glauques et gris.. mais disons que ce n’est pas ce qu’on nous fait visiter!

  6. Très belles photos, récit sympa. Merci. En plus, visiblement, vous avez eu du beau 🙂 Quelles températures à cette saison ?

    1. Mêmes températures que chez nous, mais en plus humide. Il a fait entre 13 et 24, je pense. Variable! On a vraiment eu de la chance.

  7. Bonjour Karine, je reviens dans la blogosphère, comme tu vois. Tes photos sont magnifiques. Je n’ai pas encore visité cette somptueuse ville mais tu nous la fait bien connaître. Je vois que tu as changé de plateforme. Ton blog est encore plus beau, habillé ainsi. A très bientôt!

    1. Bon retour alors! Je vais retourner faire mon tour chez toi! Et oui, j’ai changé de plateforme… je me suis u peu chicanée avec over-blog!

  8. Quel joli récit et belles photos ! Tu me fais réver avec tes voyages, même organisés 😉

    1. Je n’ai pas détesté le côté organisé. C’est super différent de ce que je fais habituellement mais je ne dis pas non pour retenter l’expérience.

  9. Très chouettes, tes photos, ça fait envie !

    1. J’espère que ça fait ressortir le côté disparate de la ville. J’ai vraiment aimé Moscou.

  10. Merci pour ton partage sur cette ville magnifique. Cela donne envie d’y aller ! La petite boutique fleurie, sur la rue Arbat, est vraiment mignonne 🙂

    1. C’est joli hein! J’ai vraiment aimé cette rue, avec les petites boutiques, le côté piétonnier, les jolis édifices…

  11. Il n’y a pas que de la mauvaise Poutine en Russie!! 🙂 C’est une merveille d’architecture! De belles photos! Je pense que je n’aurais jamais le courage de me rendre aussi loin sur cette terre!

    1. Moi, au contraire, je veux aller partout partout! :)) Et oui, la Russie, ça peut aussi être très beau!

  12. Ah mais c’est que tu donnerais envie d’aller y voir de plus prêt 🙂

    1. Je conseille la visite en tout cas! Comme tu aimes la littérature russe en plus, ça pourrait te plaire.

  13. Wahou !!!!!

    1. Il m’a manqué quelques jours à Moscou… j’y serais restée encore un peu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.