Fantômes – Ivan Tourgueniev

Le comment du pourquoi

J’aime beaucoup Tourgueniev. En fait, j’aime les classiques russes. Pratiquement TOUS les classiques russes. J’ai donc emprunté avec plaisir ce livre audio qui m’a permis de découvrir une nouvelle fantastique de Tourgueniev. En allant marcher dehors. Toute seule. Parce que confinement!

De quoi ça parle

En Russie, un homme voit apparaître une forme blanche dans ses rêves, une forme qui l’invite à le rejoindre dans la forêt. Vont s’en suivre des nuits fantasmagoriques dans les ciels d’Europe.

Mon avis

Tout d’abord, remettons cette nouvelle dans son contexte. 1864. À cette époque, le fantastique n’était pas ce qu’il est aujourd’hui et ce récit peut sembler assez classique avec nos critères d’aujourd’hui. Et certes, classique, il l’est, mais cette plume, cette plume! On y retrouve toute cette poésie, cette imagerie et de côté onirique qui sublime l’histoire somme toute simple. Les descriptions, les craintes du personnage principal, ses interrogations par rapport à lui-même et à sa santé mentale, tout contribue à faire de cette courte nouvelle une histoire enivrante. Ouais j’ai beaucoup aimé. Même s’il n’y a ni suspense, ni grande susprise. Je me suis juste laissée transporter. Pendant 59 pages!

Encore une fois, moins de vie « à la russe » que dans plusieurs autres classiques du genre. Il y a certes des références à l’histoire de la Russie dans le choix des figures rencontrées, mais le récit n’est pas non plus ancré dans la culture russe. Ceci dit, j’ai passé un très bon moment d’écoute.

Je l’ai dit que j’aimais Tourgueniev hein?

1 Commentaire

1 ping

    • Lilly sur 08/02/2021 à 15:10

    Moi aussi j’aime Tourgueniev, mais je ne le connaissais pas comme auteur fantastique. A prévoir pour le Mois de l’Europe de l’Est (je m’étais promis de ne pas lire que des Russes…) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.