Aller à la barre d’outils

Nous étions le sel de la mer – Roxanne Bouchard

Nous étions le sel de la merNon mais comment je vais faire pour vous parler de ce roman et vous donner une envie folle et irrépressible de le lire, hein?  Comment?  Parce qu’il FAUT le lire.   Et quelle plume magnifique!  Sérieusement, je manque de mots.  Et je sens que je vais abuser des points d’exclamation!

 

De Roxanne Bouchard, j’ai lu Whisky et Paraboles (et, en relisant mon billet, je réalise que je l’ai commencé EXACTEMENT de la même façon) et j’ai retrouvé dans ce nouveau roman ce qui m’avait tant plu dans le premier: l’écriture poétique, pleine d’images qui donne le goût de corner chaque page, l’aspect plus grand que nature, les légendes vivantes à petite échelle, la découverte de soi.   En plus, dans ce roman, il y a la mer.  La mer qui appelle, qui vit, qui bouge,  qui donne et qui reprend.

 

C’est Catherine que nous rencontrons dans ce roman.  Catherine qui ne va pas bien, sans trop savoir pourquoi.  Catherine qui se sent prisonnière et qui a perdu la recette de l’exaltation (tout de suite, j’ai été happée, juste pour ça).   C’est une lettre, postée de Key West qui l’amène à Caplan, en Gaspésie, un tout petit village où quelqu’un devrait l’attendre.   Puis, un matin, un pêcheur repêche un corps dans ses filets.  Une femme.  Qui a viré le village à l’envers, il y a plusieurs années.  Une femme qui vit la mer, une vagabonde, un grand mystère.  Une femme qui effraie.

 

Nous suivrons donc Catherine dans sa recherche personnelle mais aussi le sergent Morales, nouvel arrivé qui doit s’occuper de l’enquête alors qu’il n’y connaît rien, ni à la mer ni au village et qu’il récolte davantage de potins et légendes que d’indices et de vérités.  Catherine va rencontrer une flopée de personnages plus grands que nature, des pêcheurs qui ne pêchent plus rien, un coroner grand talent qui veut tout régler, un propriétaire de restau à la langue bien pendue aussi.  Et c’est petit à petit que nous allons découvrir quelques facettes de ces personnages, ainsi que des drames quotidiens qui ont secoué le village au fil du temps.  Les fils dispersés ici et là vont se rejoindre, les histoires vont s’imbriquer.

 

Je sais, je ne fais pas honneur au roman.  Mais c’est magnifique, rythmé par la mer, avec une plume profondément ancrée dans l’oralité québécoise, qui sonne vrai (malgré ou peut-être à cause des tics de langage répétitifs des personnages) et une narration enchevêtrée fort bien maîtrisée.  Un roman qui donne le goût de partir en mer, de lâcher prise.  Une grande histoire de rendez-vous manqués…

 

Coup de coeur, donc.

58 Commentaires

58 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Je VEUX le lire 🙂

    1. Gnak gnak gnak… j’en étais sûre. Il va te plaire! :)))

    • Syl. sur 06/09/2014 à 03:53

    Moi aussi, je voudrais bien le lire… et le titre est très beau.
    Noté

    1. Il est magnifique, sérieux. Pour tous les amoureux de la mer. Magique ce roman.

  2. Et bien moi tu attises ma curiosité car je n’avais encore pas entendu parler de ce roman, et là le sujet me parle, hop, dans ma liste….!

    1. Il est sorti depuis quelques mois… mais en effet, j’en avais assez peu entendu parler. Je conseille… c’est beau, mais beau!

  3. rien que le titre est absolument superbe et ton billet ne l’est pas moins, les rendez-vous manqués sont ce que je préfère en littérature…donc je dois le lire;…
    Merci de ce beau conseil…

    1. Ah oui, dans ce cas là, il est pour toi! Je dirais même juste pour toi!

    • Anne sur 06/09/2014 à 06:56

    Ah ben oui ! Comment veux-tu que je reste raisonnable avec un billet et une couverture pareils !!!

    1. Impossible de résister hein! C’est une merveille de roman.

  4. Difficile de résister à un tel enthousiasme et le titre est en effet très beau.

    1. Le titre est magnifique… je pense que ça pourrait te plaire!

  5. En effet un magnifique roman. Je viens à peine de le terminer. Je dépose mon billet très vite.

    1. Hâte de lire tes impressions. Ca a été un gros, gros coup de coeur pour moi!

  6. Moi aussi j’adore le titre. Et il n’y a pas à dire, tu donnes envie de le lire !

    1. Je serais même prête à faire du pushing pur vous obliger à le lire, tiens! Sérieux, il est super bien.

  7. Une grande histoire sur un sujet triste.

    1. Voilà… c’est triste mais pas que, toutefois…

  8. Ça donne envie tout ça 🙂

    1. Il est magnifique. Vraiment.

  9. Je veux le lire! J’ai tellement aimé whiskey et paraboles!

    1. Si tu as aimé Whisky et Paraboles, tu vas aimer celui-là! J’en suis certaine!

    • will sur 07/09/2014 à 03:40

    Tu m’as donné envie de découvrir ce livre. J’aime beaucoup les romans qui parlent de la mer: en fait, en te lisant, cela m’a fait penser aux « Déferlantes » de Claudie Gallay (le bord de mer, une disparition, des secrets de village…) , que j’avais beaucoup aimé. Peut être que cela n’a rien à voir, mais je fais parfois de drôles de connexions…
    En tout, cas, je note de suite. (Le titre et la couverture est magnifique).

    1. Je n’ai pas lu Les déferlantes, mais je veux le lire depuis des années. Du coup, je ne peux pas te dire si ta comparaison tient la route. Mais sincèrement, ce roman en vaut la peine. Je le recommande vivement.

  10. Difficile de ne pas le noter après un tel post ! C’est fait, il est dans ma wishlist

    1. Je suis ravie d’avoir réussi à tenter des gens. C’est un roman qui en vaut vraiment le coup.

  11. ça m’a tout l’air tout à fait magnifique. Je le note bien évidemment et je mets ton billet chez moi dans vos billets les plus inspirants :0) Est-il trop tard pour s’inscrire à ton challenge canadien ?!! Si la réponse est non je m’inscris, et sinon ben tant pis, je m’y prendrais plus tôt l’année prochaine ;0) Bonne semaine Karine

    1. Il n’est pas du tout trop tard! Tu peux encore participer! Et ce roman est magniiiifique. Il faut le lire.

      1. Il semble indisponible en france malheureusement, j’ai regardé sur le site de la Fnac

        1. C’est vraiment dommage :(( Je voudrais que tout le monde puisse le lire. Je pense qu’il est dispo en ebook par contre, si tu lis sur liseuse.

          1. Non je n’ai pas de liseuse, en fait je déteste lire sur un écran, je tiens vraiment au format papier…. Bises, bonne fin de dimanche Karine

            1. J’ai été super récalcitrante… mais maintenant, j’adore ça. Shame on me!

  12. Je peux me considérer comme inscrite alors ?!! Bisous, bonne semaine (au fait t’aurais pas envie d’organiser un RAT ?!! pour l’instant il n’y a que les anglais à avoir donné une date pour le prochain, le 18 octobre)

    1. OUi oui, inscrite tu es! Pour le RAT, j’y ai pensé mais j’avoue que le 18 octobre, ça va être un peu short par rapport à mon retour de voyage. Tu pourrais l’organiser!

      1. Chouette je suis contente (en espérant que j’arriverais à lire (et à chroniquer ce qui est autre chose ;0) ce que j’avais prévue ;0) Oh pour le RAT tu sais tu peux le faire à une date, ça c’est juste la date anglaise… Oui je pourrais en organiser un mais ma vie est un peu chaotique en ce moment, c’est à peine si j’arrive à lire et si j’arrive à tenir mon blog, alors… Je te mets le lien vers mon billet, ce n’est pas vraiment un billet de présentation parce que parle de pleins d’autres choses mais aussi des lectures prévus pour ton challenge. Bisous et bon challenge Karine

        1. Euh j’ai juste oublié de te laisser le lien, quand je te dis que je ne suis à côté de mes pompes ;0)
          http://lorouge.wordpress.com/2014/09/09/de-choses-et-dautres/

          1. :)))

        2. ah oui, ça pourrait! On va y repenser… et voir ce qu’on peut faire! J’aime les RAT!

          1. Moi aussi j’adore les RAT… et je suis en manque ;0)

            1. Je pense qu’il va y avoir un RAT Halloween pour le challenge Halloween… j’ai entendu ça passer mais je n’ai pas de détails!

          2. C’est ce que je pense aussi, en tout cas l’année dernière Karine et Lou avait organisé ça… ça serait super… Tu participes aussi au challenge Halloween ?

            1. Ca devrait! Un peu, du moins, en revenant de voyage!

  13. voilà , je suis convaincue , c’est ce livre qui sera mon premier livre québecois .

    1. Ouiiii!
      J’ai tellement aimé!

  14. ça y est, je l’ai, je vais le lire (je termine mon Mavrakis, superbe écriture d’ailleurs) et j’y vais 🙂

    1. Yes! J’ai TELLEMENT hâte de voir ce que tu vas en penser! Quel Mavrikakis tu lis??

  15. tentant!!! mais pas dispo en france!!

    1. Il est magnifique… mais dispo en ebook, si vous avez une liseuse.
      http://www.leslibraires.ca/livres/nous-etions-sel-mer-roxanne-bouchard-9782896495825.html

  16. zut… pas de liseuse… Je préfère le livre papier!

    1. Moi aussi… mais quand même, disons que j’ai appris à lire en ebook… et finalement, ma tendinite du pouce m’en est reconnaissante!

  17. je n’aime pas lire sur un écran, je ne sais pas faire( pas la même concentration…. )J’adore le contact du livre, du papier , l’odeur!!!!!!!!!!!!!!

    1. Moi aussi jaime beaucoup. Maintenant, je n’achète papier que les livres que je veux garder, je choisis mon édition… et je collectionne!

      1. je n’ai pas franchi le pas de l’écran… et je ne suis vraiment pas prete, pour moi chaque livre est un trésor!

        1. En fait, ce qui m’a fait franchir le pas est un banal problème de place… mais j’avoue que quand j’aime vraiment… je rachète papier après! On ne se refait pas hein!

          1. j’avoue que le problème de la place commence à se poser chez moi aussi … mais je n’arrive pas à sauter le pas!

            1. Un jour, peut-être! J’avais dit jamais hein!

  18. Moi je ne dis pas  » jamais » mais pour le moment j’ai besoin du contact du livre !

    1. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.