«

»

Juil 14 2018

D’encre, de verre et d’acier – Gwendolyn Clare

Imaginez un monde steampunk où de mystérieux scriptologues ont le pouvoir de créer des mondes, des vrais mondes, que l’on peut visiter. C’est cet univers que Gwendolyn Clare a créé et nous rencontrons ici Elsa, née à Veldana, monde créé par Montaigne. Les êtres humains sont pour la première fois apparus dans l’un des mondes scriptés et la mère d’Elsa, Jumi, a libéré son peuple et leur a donné le libre-arbitre par rapport à leur destinée. Sauf qu’un jour, Jumi va disparaître… et Elsa va affronter le monde des humains pour la retrouver.

 

Non mais ça vend du rêve, cet univers, non?  Ça semble complexe, comme ça, mais en fait, c’est un roman jeunesse, avec une intrigue, un rythme des personnages de roman jeunesse. Quand on le lit avec ce regard, on apprécie. Je dois avouer que j’ai passé un très bon moment avec ce livre, malgré quelques facilités. On nous balade de Paris à Amsterdam pour aboutir à Pise, où Elsa va être accueillie dans un pensionnat un peu spécial, où elle va rencontrer d’autres jeunes aux pouvoirs mystérieux.  Leo construit des machines géniales, que cachent Faraz, Porzia et les autres? Et Elsa, sait-on tout à son sujet?

 

La demoiselle est du genre à foncer dans le tas. Sa mère lui a appris que les liens d’attachement sont des chaînes et sont des dangers alors elle n’a aucunement l’intention de s’embarrasser d’amitiés ou d’amours. Elle a une idée en tête : retrouver sa mère. Pendant que les autres réfléchissent, elle, elle agit. Pas toujours de façon judieuse, certes, mais elle agit. Avouons que ça ne la rend pas forcément toujours sympathique mais les personnages ne sont pas toujours ce qu’ils semblent et que j’espère en apprendre davantage sur eux plus tard dans la série. Car bon, à date, ils ne sont encore qu’ébauchés.  Les rebondissements, les pièges, les idées folles et les initiatives des personnages tiennent en haleine, il y a de bonnes idées et je pense que ça plaira beaucoup à un jeune lectorat. J’ai bien aimé comment les valeurs et les modes de vie varient selon le monde ainsi que les machines! Yep, I’m a sucker for a few metal pieces…

 

Ok, certains points sont un peu faciles et il y a des raccourcis d’écriture. Mais j’avoue que dans ce cas, je me suis contentée de passer un bon moment et d’apprécier ma lecture. J’ai aimé les idées, la maison, l’univers… et je lirai la suite avec plaisir!

 

 

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Mylene

    j’ai passé un super moment avec ce roman moi aussi !

    1. Karine:)

      Une belle découverte! J’ai hâte au tome 2!

  2. FondantGrignote

    je ne lis pas trop de récits steampunk mais je pense que celui-ci me plairait bien !! c’est noté 🙂

    1. Karine:)

      C’est très accessible, très jeunesse, mais j’ai beaucoup aimé! L’idée de base est super cool.

  3. Amandine

    Je reste quelque peu dubitative, bien que l’univers m’intrigue.

    1. Karine:)

      Si tu t’attends à passer un bon moment, je pense que ça peut le faire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils