The Cuckoo’s Calling (L’appel du coucou) – Robert Galbraith

Cuckoo's CallingBon.  Tout le monde le sait, Robert Galbraith, c’est JK Rowling.  Pas besoin de le spécifier dans le titre!   J’avais ce livre dans ma pile depuis que THE nouvelle avait été rendue publique.  Mais dans ma folie actuelle « il faut que je lise un peu ces romans-là aussi », je me suis décidée à l’en sortir et j’ai bien fait parce que ça m’a beaucoup plu.  J’aime Mme Rowling, en fait!

 

Même si le roman se déroule dans le Londres d’aujourd’hui, c’est un roman policier à l’ancienne que nous avons là.  Un bon vieux whodunit avec en arrière plan les moeurs des l’élite londonienne.  En effet, dans cette première enquête de Cormoran Strike, il est embauché par John Bristow pour connaître la vérité sur la mort de sa soeur, la top model Lula Landry, qui se serait suicidée en se jetant de son balcon.  Lula vivant dans le monde des gens riche et célèbres, nous rencontrons donc la jeunesse dorée qui tournait autour d’elle.

 

C’est tout ce que je vous dirai sur l’histoire.  Ce qui est bien, c’est de se laisser balader par l’enquête et de découvrir les personnages petit à petit.  C’est encore une fois ce qui fait la force du roman.  Comme toujours, chez Rowling, les personnages ont plusieurs facettes, ne sont pas toujours fiables et on sent qu’il y a toujours plus derrière la façade qu’ils offrent au premier abord.   Lula est étrangement présente et vivante à travers les yeux des diverses personnes qui l’ont côtoyée.  Nous avons droit à une portrait à facettes ma foi fort intéressant et à une enquête à la dame Agatha, avec un personnage qui s’intéresse à la fois aux faits et à la psychologie des personnages.   Bon, chez Agatha, on connaît très peu les enquêteurs hors des séquences « meurtrières » tandis qu’ici, on connaît quand même bien Coromoran tandis que Robin est plus classique, plus « old school »… et on en a encore pas mal à apprendre sur elle.

 

Le rythme est assez lent et l’intrigue met un bon moment à se mettre en place.  J’aime la façon dont les indices sont amenés, j’aime découvrir la réalité, détecter les incohérences et bizarrement, même si j’avais deviné plusieurs choses, j’avais davantage le goût de me laisser porter par le récit que de chercher la solution à tout prix.

 

Un roman qui prend son temps, une résolution un miniiii peu too much… mais ça m’a rappelé les finales de ma chère Agatha donc ça m’a plu.  En plus, je m’imaginais la voix de David Tennant quand je le lisais (oui, il me passe des bulles comme ça, des fois… c’est normal), ce qui n’a pas nui à mon plaisir de lecture.  Et la suite est – aussi – dans ma pile.  What a surprise!

 

Les billets de Clarabel et Bladelor

 

 

(18 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Noté et souligné. Je vais le mettre sur ma liste des commissions…

    1. Tu me diras ce que tu en auras pensé!

  2. Il se lit facilement en anglais ?

    1. JE dirais que oui… mais j’ai du mal à dire ce qui est facile ou pas en anglais… on dirait que j’ai un mauvais barème.

  3. J’ai craqué, je me le suis acheté en poche (et en français, of course).

    1. :)))

  4. Il est dans ma PAL, il faudrait qu’il en sorte bientôt !

    1. Mettons qu’il y a passé plusieurs mois, chez moi aussi!

  5. Bonjour Karine:), un bon roman en effet avec des personnages pas banals en commençant par Spike Cormoran : déjà le nom n’est pas courant. Je compte bien lire la suite un de ces jours. En France, c’est intitulé le ver à soie. Bonne soirée.

    1. Il l’ont traduit pas Spike Cormoran? Je ne savais pas! Je vais certainement lire la suite. Un bon divertissement.

  6. J’ai beaucoup aimé aussi, pour l’intrigue « old school » qui prend son temps et qui change du thriller haletant. Les personnages sont aussi tous bien construits. J’ai également la suite en attente !

    1. Voilà, c’Est exactement ça. J’aime ce genre d’intrigue à l’ancienne.

  7. Et la suite est également très plaisante à lire !!

    1. In the pile! Il sera certainement lu bientôt!

  8. J’ai l’impression que tu entends David Tennant partout xD
    Faut que je le lise, j’attends de tomber dessus à la bibliothèque ou de craquer sur le poche. Pour l’intrigue qui prend son temps, ça ne me surprend pas trop, Une place à prendre était pas du genre à aller vite en besogne non plus (et ne parlons pas d’une certaine série en 7 volumes ^^)

    1. En effet, je pense qu’entendre David-chou partout fait partie de mes pouvoirs de super-héroïne! Il est bien ce roman, ça crée une réelle ambiance, même si j’avais préféré celle de Une place à prendre. Je lirai la suite avec plaisir.

  9. ah tiens je pensais l’avoir commenté ce billet 🙂 bref, j’ai beaucoup aimé la suite aussi, je conseille 🙂

    1. Tu es comme moi, tu commentes par batch!!! La suite is in the pile… un jour!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils