Coming in – Elodie Font / Carole Maurel

C’est Stephie qui a parlé de ce roman graphique lors d’un RV des BDs de la semaine. C’est un thème au sujet duquel j’ai souvent lu mais la découverte de soi et l’acceptation de soi m’intéresseront toujours. Du coup… j’ai lu!

De quoi ça parle

Dans sa tête, Elodie est hétéro. Elle a plein d’amis queer, mais pas elle, bien sûr que non! Le coming out est une chose… mais s’avouer son identité à soi-même n est une autre.

Mon avis

Ce roman, c’est tout à fait ce que j’aime. Avais-je déjà lu ce genre de récit? Oui. Une femme qui doit s’accepter telle qu’elle est, c’est un thème qu’on rencontre souvent en littérature. J’ai aussi souvent lu au sujet de femmes qui doivent accepter leur queerness. Et c’est clairement l’un des meilleurs récit que j’ai lus à ce sujet.

Bon, je vous entends penser. Qui es-tu pour donner ton opinion à sujet alors que tu es clairement intéressée par les hommes? C’est que le récit est très universel, en fait. L’acceptation de qui on est, peu importe ce qui est plus difficile à accepter, je crois sincèrement que ça peut parler à tous. L’autrice nous raconte son histoire, son évolution, et le trait de Carole Maurel complémente parfaitement le récit. C’est vivant, sensible, rythmé, la couleur est parfaitement maîtrisée… bref, je suis fan de cette artiste.

Tout ce roman parle du deuil de l’idée qu’on se faisait de soi-même, même quand la réalité est positive. Dans ce cas précis, l’autrice a peur de décevoir, peur de ce que ceux qu’elle aime vont penser, peur aussi de devoir faire face au fait que certaines situations – notamment la maternité – risque d’être plus compliquées. La voir se battre contre elle-même, accepter l’anxiété, la douleur reliées aux relations avec un homme, est extrêmement touchant et cette souffrance peut rejoindre de nombreuses personnes. Bref, c’est hyper réussi et ça fait réfléchir.

Une excellente BD, très sensible… bref, je conseille!

Tous les billets chez … cette semaine.