«

»

Déc 29 2018

City of ghosts – Victoria Schwab

Le pourquoi du comment

Des fois, j’ai envie de jeunesse. Et Victoria Schab est considérée comme une valeur sûre. Certes, je n’ai pas toujours été jetée sur le derrière par les romans de l’auteur mais ici, il était question d’Edinbourgh. Et j’aime cette ville d’amour. C’est une hyper bonne raison de le prendre, je trouve. Non?

C’est quoi, cette histoire?

Nous sommes ici dans une histoire clairement jeunesse. Vous savez, cette tranche d’âge pas toujours facile à aborder, entre le cute de la littérature pour touts petits et la profondeur (potentielle) du Young Adult?  Nous sommes là-dedans et cette fois, c’est plutôt bien réussi. 

Nous rencontrons donc Cassidy Blake, dont les parents sont des présentateurs télé appelés « Inspectres ». Bref, ils font des émissions télé où il est question de lieux hantés et de légendes. Le seul problème, c’est que Cassidy, elle, voit les fantômes pour vrai. Elle a un meilleur ami, Jacob, qui est justement un fantôme et quand ils partent pour l’Écosse, pour Edinburgh plus précisément, elle n’en demandait pas tant.  La voilà plongée dans une aventure entre deux mondes, où tout peut arriver. 

Et moi, j’en pense quoi?

Savez-vous quoi? Si l’action ne s’était pas déroulée à Edinburgh, je n’aurais certainement pas autant accroché. En effet, ma visite de Mary King’s close a été marquante (comprendre : je n’en ai pas dormi pendant 3 jours) et je ne repense qu’avec des frissons aux fameuses Vaults (je les ai visitées en me cachant les yeux dans la manche de mon papa… et j’avais 33 ans). Du coup, retourner dans ce coin du monde m’a énormément plu et a nettement contribué à mon plaisir de lecture. 

J’ai particulièrement apprécié l’astmosphère mystérieuse et prégnante. L’écriture m’a moins interpelée que dans ses romans adultes mais c’était sérieusement bien fait, et comme je suis une petite nature, je crois que j’aurais eu vraiment peur quand j’étais jeune.  J’ai apprécié les références à Harry Potter, les histoires d’amitié et les personnages féminins forts, plusieurs personnages secondaires m’ont réellement plu (et fait sourire) et j’ai bien aimé le monde et l’univers dans lequel nous sommes invités. 

Toutefois, peut-être est-ce parce que je suis pas le public cible, mais il m’a manqué un peu de profondeur et d’anticipation. Des mystères plus mystérieux, vous comprenez? Ça partait super bien mais quand l’action commence vraiment, ça déboule vite. Trop vite pour moi. Je n’ai pas eu le temps de me questionner ou de reprendre mon souffle… Bref, un petit problème de rythme pour moi.  À noter… la plupart des gens reprochent exactement le contraire. Je suis et resterai toujours bizarre. 

Ceci dit, je vais continuer la série car j’aime beaucoup le monde,  les fantômes, les personnages et que visiter – en livre, of course – des lieux hantés, je dis oui! Aucune chance que je les visite en vrai!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils