Cinder – Chroniques Lunaires #1 – Marissa Meyer

Cinder.jpgJe ne suis pas beaucoup de blogs YA.  Mais sur tous ceux je suis, ce roman était encensé.  En plus, c’est une réécriture de conte de fée (j’adore les réécritures… c’est pas nouveau).  Du coup, je me suis dit que c’était une parfaite lecture de Readathon.   Et j’avais eu bien raison car il se lit tout seul, ce roman.  Et c’est une réécriture ma foi très bien faite!  Et addictive (dit la fille qui s’est déjà enfilé les trois premiers tomes).   Il y avait un bon moment que je n’avais pas autant apprécié une série YA. 

 

Avec les réécritures, j’ai toujours un plaisir particulier à reconnaître les diverses références à l’histoire originale.  Ici, c’est Cendrillon.  Du coup, on a le Prince, la méchante belle-mère, le bal… et un androïde qui joue le rôle de la souris!ça… et plein d’autres choses que je vous laisserai découvrir par vous-même.  Mais mon VRAI plaisir, c’est de voir comment l’auteur s’amuse avec l’histoire, comment elle la rend sienne.  Et pour le coup, c’est ma foi très très réussi.e 

 

C’est donc plus SF que fantasy.  Ca se passe dans le futur, après quelques guerres mondiales.  La technologie et la science a avancé et notre héroïne est un cyborg, à New Beijing, Eastern Commonwealth.  Parce que bon, l’ancien Beijing a été un peu… détruit.    Il y a une épidémie de peste mondiale et l’empereur est en train d’en mourir.   Cinder, elle, est mécanicienne au marché et quand un jour apparaît le prince Kai (le fils de l’empereur mourant… faut suivre!), qui a besoin d’aide pour réparer Nainsi, une androïde royale, elle n’en croit pas ses yeux.  Iko, l’androïde avec une carte de personnalité défectueuse, non plus, d’ailleurs.   Mais voilà.  Cinder est un cyborg et dans ce monde, ceux-ci sont plutôt mal vus.  Limite comme des objets car ils sont la propriété d’un « vrai » humain.  Inutile de préciser que pour Cinder, la vie n’est pas rose tous les jours. 

 

Je ne révélerai rien de plus sur l’histoire, si ce n’est pour dire qu’on sent que ça fait partie d’un tout ficelé.  Il y a énormément de (comment on dit, en français… à l’aiiiiide) foreshadowing et si on est le moindrement attentif, on peut voir venir de loin.  Genre des révélations du 3e tome.  Le monde est original et fort cohérent, il y a derrière tout ça une intrigue politique haletante (cette Reine Levana…. humpf!) et une menace de guerre entre la Terre et la Lune qui fait foid dans le dos.   Le Prince m’a fait mourir de rire (ses répliques pince-sans-rire sont hilarantes) et on le sent complètement perdu dans ses responsabilités, ce qui change des héros et héroïnes parfaits.  Parce que Cinder est loin d’être parfaite non plus.

 

Une série ma foi très bien et on ne s’ennuie pas une minute.  Très, très bien! 

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Dans ma pal! 🙂

    1. Edelwe: J’ai vraiment aimé l’univers, même si on en sait relativement peu à propos du « pourquoi » c’est comme ça. 

  2. dans ma pal aussi na ! grâce à toi 🙂

    1. Yue: Hâte de voir ce que tu vas en penser. 

  3. Bon, over-blog par tablette, c’est impossible de commenter :/ Me voici après plusieurs jours. Je disais donc que j’avais croisé ce livre plusieurs fois, mais qu’il me manquait un je-ne-sais-quoi. Le fait de te savoir fan des réécritures de conte ET que tu aies aimé me donne envie à mon tour, de m’y plonger 🙂

    1. Acr0: Sérieusement, j’ai été agréablement sur prise.  Ça reste de la YA mais à date, je trouve ça plutôt bien fait!

  4. Un genre que je ne lis jamais mais que tu me donnes envie de découvrir.

    1. Manu: Celui-là est franchement pas mal du tout!

  5. Ah oui, Cinder est à lire ! C’est l’une de mes sagas coup de coeur. Le tome 2 est meilleur, en plus ! 🙂

    1. Phebusa: J’ai adoré le 1 et le 2… un peu moins le 3 mais j’ai très très hâte de lire la finale!  Ca promet!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils