«

»

Oct 26 2018

Chasse Royale – Deuxième branche 1 – Les Rois du monde #2 – Jean-Philippe Jaworski

Quand je commence une série, je peux enchaîner facilement tous les tomes sortis les uns après les autres.  C’est ce qui est arrivé avec les Rois du Monde de Jaworski (même si ça ne paraît pas sur le blog) et au moment où j’écris ces lignes, j’ai déjà bien entamé le tome suivant.  Reste à espérer que je ne confonde rien… c’est pas gagné hein!

 

Le premier tome nous faisait rencontrer Bellovèse, fils de Sacrovèse et nous racontait son enfance et son adolescence, nous faisant plonger dans les légendes celtiques, la magie, le monde des druides et des dieux fascinants. J’ai a-do-ré ce premier tome.  Je suis tombée amoureuse de l’écriture travaillée, des images et de l’atmosphère prégnante. J’avais aimé la narration tarabiscotée, l’enchevêtrement des époques. Bref, une découverte.  Je m’attendais donc à replonger dans la même atmosphère… sauf que non.  En fait, oui, mais non. L’écriture est toujours aussi agréable et soignée, les mots roulent toujours autant sur la langue et le texte est tout aussi évocateur. Mais pour le reste, c’est quand même bien différent.

 

Ce tome se déroule 9 ans après les événements des premiers tomes et se passe principalement sur quelques jours, ceux qui précèdent et qui suivent le rassemblement des peuples pour la fête de l’Été.  Bellovèse s’y rend avec son oncle Ambigat, celui qui a tué son père plusieurs années auparavant.  Il a bataillé pour trouver sa place parmis les héros du Haut Roi et c’est son allégence qui sera testée à travers ces pages. Sauf qu’ici, malgré un fond de magie, c’est un roman de guerre.  Avec plein de batailles, de coups d’épées, de feintes, de lances, de cervelle et de viscères.  Pendant BEAUCOUP de pages. Ne vous méprenez pas, j’aime les atmosphères guerrières mais je dois avouer que si j’ai apprécié les jeux de stratégies, j’aurais pu faire sans plusieurs pages de descriptions de combats. Oui, je sais, je suis une petite nature!

 

Ceci dit, je ne me suis pas ennuyée pour autant. Il y a un réel côté épique dans l’histoire et on sent que l’épisode est nécessaire au bon déroulement du récit et à la compréhension du personnage. L’histoire est plus linéaire aussi, moins de sauts dans le temps, moins de complexité dans la narration. Mais avec la fin du tome, je sens que le côté magie/légendes va revenir de plus belle!

 

Moins aimé que le premier tome… mais je reste toujours aussi fan!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils