Catherine House – Elisabeth Thomas

Le comment du pourquoi

J’ai un petit faible pour les romans qui se passent dans ces universités d’élite, dans ces univers clos où tout est plus intense, où les relationsont ce petit côté exclusif. Du coup, celui-ci m’a forcément attirée.

De quoi ça parle

Inès n’avait plus rien à perdre quand elle a été acceptée à Catherine, une université exclusive et secrète. Les critères d’admission sont assez flous et elle ne sait pas trop comment elle est s’est retrouvée là. Petit à petit, elle va faire sa place, mais cette école avec sa mystérieuse concentration « new material », recèle bien des secrets.

Mon avis

J’ai bien aimé ce roman, mais il ne m’a pas fascinée comme d’autres livres du même type. L’atmosphère est réussie, mais nous passons 3 ans en quoi… 350 pages, ce qui dilue un peu le propos. J’aurais pris la même histoire, mais plus développée. En fait, j’ai eu du mal à m’attacher au groupe d’amis, à bien les distinguer et je crois que c’est ce qui m’a éloignée du coup de coeur que j’ai souvent pour ce type de roman. En effet, nous rencontrons Baby, Yaya, Anna, Nick, Diego et Theo mais j’aurais bien du mal à distinguer leurs personnalités, à part peut-être Yaya. Du coup, les liens qui les unissent, je les ai moins compris et ressentis. C’est un univers mystérieux, où tout le monde est coupé de l’extérieur, sans contact, sans accès à l’information, où le vin coule à flots et où il y a un côté « culte » aux sessions et aux initiations. C’est intrigant, les cours sont difficiles mais assez vagues, certaines portes sont interdites et on se demande ce qui motive tout ce secret.

Le rythme est assez inégal, avec un début lent et une accélération vers la fin de l’histoire. J’ai bien aimé que le personnage principal soit détachée de tout au début mais partie prenante de cette histoire, où elle fait sa place petit à petit, se laissant séduire par Catherine House, où elle trouve sa place, pour la première fois de sa vie. C’est bien écrit, on est immergé dans cette école d’élite… mais il m’a manqué un petit quelque chose.

Le roman a des avis très différents… des coups de coeur et des grosses déceptions. Du coup, à vous de vous faire votre propre avis!

2 Commentaires

2 pings

  1. Et toi, qu’est-ce que tu aurais sacrifié pour être à l’intérieur ?

    1. Moi, je n’aurais pas pu. Être coupée de ma famille pendant 3 ans… impossible! Je suis ben trop une fille à maman pour ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.