Aller à la barre d’outils

Catégorie : Queer

Fairyland – Alysia Abbott

Le comment du pourquoi Je pense que c’est la photo qui m’a attirée au départ. Je ne suis pas au départ hyper attirée par les « memoirs » mais je suis nez seulement quelques années de moins que Alysia Abbott et cette période me touche particulièrement. Ado, j’avais une peur bleue du sida, surtout pour mes amis …

Lire la suite

Aromantic (love) Story – tomes 1-5 – Haruka Ono

Le comment du pourquoi Parce que j’avais envie de mangas, que j’avais cette série au complet et que j’étais fort intriguée par le traitement du thème de l’aromantisme. La couverture dans les couleurs des drapeaux aromantique/asexuel a d’ailleurs diminué les craintes face au traitement du dit thème. Du coup, go! De quoi ça parle Futaba …

Lire la suite

Felix Ever After – Kacen Callender

Le comment du pourquoi Au début, c’était la faute à la couverture. Puis j’ai vu beaucoup de critiques très positives sur les blogs et les chaînes anglophones. Alors je l’ai pris quand j’ai eu envie de New York. Parce que c’est là où l’histoire se passe. De quoi ça parle Felix Love est un jeune …

Lire la suite

Camp – Rosen A.C.

Le pourquoi du comment J’ai reçu ce roman juste un peu avant sa sortie et je l’ai sorti de la pile pour le challenge de l’été de Booktube Québec : lire un roman jeunesse /YA qui a un lien avec l’été. En plus, plusieurs personnes le lisaient. Du coup, je l’ai sorti. Et bon, on …

Lire la suite

Appelez-moi Nathan – Castro / Zuttion

Le comment du pourquoi J’avais vu cette BD sur plusieurs blogs lors de notre rendez-vous hebdomadaire. Et comme la thématique de la transidentité m’intéresse, je l’ai réservé ç la biblio… et j’ai attendu qu’il arrive! De quoi ça parle Lila a grandi auprès d’une famille aimante et d’un petit frère qu’elle adore. Mais quand l’adolescence …

Lire la suite

Like a love story – Abdi Nazemian

Le comment du pourquoi C’est la faute à Mylène. Rien de plus à ajouter! De quoi ça parle Nous sommes à la fin des années 80, à New-York. Reza vient de Téhéran – en passant par Toronto – se se sait gay. Toutefois, dans sa tête, être gay est une condamnation à mort. Les homosexuels …

Lire la suite