Archives de la Catégorie : Classiques

Août 30 2018

Narcisse et Goldmund – Herman Hesse

Narcisse et Goldmund est un roman que j’aurais dû lire adolescente.  Ne vous méprenez pas, j’ai adoré en le lisant adulte. Mais il me semble que si je l’avais lu ado, quand j’étais davantage en train de trouver ma voie (bon, j’avoue, ce n’est pas fini mais mettons qu’il y a des périodes plus intenses …

Continuer à lire »

Août 03 2018

La Débâcle – Émile Zola

J’en suis déjà au tome 19 des Rougon-Macquart!  C’est que ça passe vite, cette lecture qui me semblait éternelle au départ. Va presque falloir que je me mettre à Balzac après.  Sauf que pour l’ordre de lecture, c’est compliqué… bref, c’est une autre histoire. Et un autre problème. Très first world problem, j’avoue.   Mais …

Continuer à lire »

Juil 27 2018

L’argent – Émile Zola

J’en suis donc au 18e tome des Rougon-Macquart.  L’argent. Le sujet qui m’intéresse le plus au monde, comme certains le savent.  Sérieux, ça m’intéresse zéro et quart. Du coup, vous pouvez vous imaginer à quel point j’ai pu m’emmerder à la lecture de ces 500 quelques pages! Parce que oui, ô scandale, je n’ai pas …

Continuer à lire »

Juin 18 2018

La bête humaine – Émile Zola

Me voilà à vous parler du 17e tome des Rougon-Macquart, commencée en 2016… ou 2017.  Oui, je sais, j’ai attendu longtemps.  Mais une fois partie, rien ne peut m’arrêter.  Ce roman est très sombre, mais de façon assez différente de l’Assomoir ou de Germinal.  On explore ici le côté sombre de l’être humain, celui qui …

Continuer à lire »

Oct 16 2017

Le rêve – Émile Zola

J’ai eu besoin d’un bon break après « La terre ».  Tant de méchanceté et de petitesse, c’était trop pour moi.  Dans « Le rêve », on tombe dans un registre tout différent.  Ça repose un peu, certes, mais ce n’est pas le Zola qui a le plus d’envergure.  Mon humble opinion, bien entendu.  Qui vaut ce qu’elle vaut.  …

Continuer à lire »

Aller à la barre d’outils