Capsule littérature québécoise 2 – Michel Tremblay

(My god le look sur ce still…  je suis trop paresseuse pour en prendre une autre… mais j’ais l’air zouuuuuf!)

 

Je sais, j’enfonce des portes ouvertes. Tout le monde connaît Michel Tremblay.  Mais bon, quand j’ai tourné la vidéo, j’arrivais d’une causerie, quelques jours plus tôt, et j’avais envie d’en parler un peu.  De plus, comme il est facilement trouvé en Europe… ça ne peut pas faire de tort!

 

Avertissement: je ne suis pas la top pro sur Michel Tremblay.  Il est fort possible, voire même probable, que je simplifie, que je prenne des raccourcis… c’est limite un peu voulu!

 

Donc, pour le replacer dans son contexte, Michel Tremblay est né en 1942 (je ne m’étais pas trompée) et a écrit toute une série de romans et de pièces de théâtre.  Quand on pense Tremblay, on pense « joual ».  On pense « Les belles-soeurs ».  Pourtant, c’est LOIN de n’être que ça (même si c’est du bon).  

 

C’est aussi une magnifique plume et des thèmes sans tabou.  Tremblay raconte la classe ouvrière, certes, dans les Chroniques du plateau Mont-Royal et autres oeuvres, mais il raconte aussi l’amour.  Toutes les formes d’amour, peu importe les acteurs principaux.  Il raconte aussi les femmes (dans son enfance, il habitait un appartement du plateau où il y avait 12 personnes, dont ses tantes) qu’il a connues, leurs espoirs, leurs frustrations, leur quotidien, souvent à l’ombre d’un clocher ou d’un autre.  

 

Et vous savez ce que j’aime le plus??  Retrouver les personnages d’un texte à l’autre.  D’une époque à l’autre. es voir évoluer.  Les voir prendre des débarques parfois, et pouvoir les imaginer telles qu’on les a connues enfants, dans un autre roman.  

 

Je ne parle pas taaaant que ça de Michel Tremblay sur le blog…  mais quand même.  

Ballade littéraire sur le thème des livres de Michel Tremblay

La grosse femme d’à côté est enceinte – Chroniques – 1 

Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges – Chroniques – 2

Un ange cornu avec des ailes de tôle

À toi pour toujours, ta Marie-Lou – théâtre

Nelligan – livret d’opéra

Les héros de mon enfance – théâtre

La maison suspendue – théâtre

Bonjour, là, bonjour – théâtre

 

Si vous avez lu des romans de l’auteur… feel free d’ajouter vos liens en commentaire!

(26 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. On a le même chouchou 🙂 Ah cet ange 🙂 et j’ai lu le premier tome de la diaspora des Desrosiers, c’est une merveille… et je me dis toujours que je vais m’acheter la totale (genre en intégrale pour continuer :-)… à faire 🙂 et la découverte du théatre grace à toi c’était magnifique 🙂

    1. Yue: Ouiiii je savais qu’on avait le même chouchou!  Et un jour, je vais lire la Diaspora des Desrosiers.  Un jour.  En fait, je veux tout lire!

  2. Je seconde Yueyin pour la Diaspora, et dans le même genre que L’Ange cornu…, je suggère Les Vues animées, sur le thème du cinéma.

    1. Grominou: Les vues animées sont notées en gras foncé!  Et pour la diaspora, je lirai un jour.  Certainement!

  3. Et pour ceux qui veulent tenter une immersion en joual, je recommande C’t’à ton tour Laura Cadieux.

    1. 1Grominou: Ah oui, je l’avais oubliée celle-là!  A chaque fois que je pense à cette pièce, j’imagine Pierrette Robitaille en train de crier Ti-gaaaaars en courant!

  4. Je note l’ange cornu et je suis comme toi pour les intégrales, je ne supporte pas… trop lourd, trop fragile… trop long (j’aime l’idée de lire les tomes séparément)…!

    1. Bladelor: Pareil… j’aime classer une fois fini.  Et les intégrales… on ne finit jaaaamais!

  5. J’ai découvert cet auteur grâce à toi ( avec le challenge Québec) et pour ça je te remercie!!!!

    1. Clara: Yéééééé!!!!!

  6. Ta vidéo est très chouette, on reste scotché à ce que tu dis
    Ma foi, tu as chroniqué quelques livres quand même !

    1. Acr0: Merci!  Si tu avais vu ce que j’ai filmé ajd… tu ne dirais pas ça!  C’est ca-tas-tro-phi-que!  Et oui, j’en ai chroniqué pas mal!

  7. Je pense découvrir (enfin) Tremblay, cette année dans « Québec en septembre » car je n’ai plus d’auteurs Québécois dans ma PAL. Et cela fait bien lontemps que j’en entends parler.

    1. Sylire: Oui, oui, oui!  C’est une super idée!  J’espère que ça va te plaire!

  8. J’ai lu un seul de ses romans (la grosse femme d’à côté est enceinte) et j’ai beaucoup aimé : la langue, l’humanité dont il fait preuve envers ses personnages, d’ailleurs ce sont de beaux personnages, pas monoblocs, mais assez complexes… Je suis donc prête à remettre ça !

    J’avais parlé avec quelqu’un qui avait vu une de ses pièces (ici à Marseille) et qui avait été très impressionné par la langue aussi.

    1. Nathalie: Ah oui pour être complexes, ils le sont.  Et ils sont presque tous développés dans d’autres oeuvres.  J’imagine qu’à Marseille, ils ont dû avoir du fun pour comprendre!!!

  9. Ah Michel Tremblay, j’adore. 

    Euh, tropp long mettre les liens e mes lectures de Tremblay. Ssiintéressez vous rendre ici: http://balades.blogg.org/themes-litterature_quebecoise_s_t-502669.html  dans la liste, voir Tremblay, Michel et cliquer sur liens des titres. 

    1. Suzanne: Merci pouru ton lien!  En effet, tu en as lu pas mal!!

  10. 2 capsules écoutées, Karine, tu assures ! Bravo, c’est rafraîchissant et très très sympa !

    1. Theoma: c’est vraiment vraiment gentil de me dire ça.  Disons que ce n’est pas ma force au départ!

    1. Lou: En effet!  Et je suis ravie que tu aies aimé ceux-là en particulier. 

  11. Au sujet de C’t’à ton tour Laura Cadieux, le livre est assez différent du film, car c’est un monologue, on voit tout du point de vue de Laura Cadieux.

    1. Grominou: Je l’ai lu il y a loooongtemps…  et on dirait qu’il s’est effacé au profit du film.  Due pour une relecture je suis!

  12. Super le principe de ces petites vidéos, c’est une super idée, quant à l’accent j’adore 🙂

    1. Sophie: J’avoue que pour l’accent, je ne fais pas exprès, hein :))  Mais merci, c’est gentil!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils