Birthday – Meredith Russo

Le comment du pourquoi

J’ai vu ce roman passer un peu partout sur Instagram mais ce n’est que quand j’ai vu cette couverture que j’ai craqué. Je n’aimais pas l’autre. Ouais, je sais, je suis une fille futile et sensible aux apparences. Mais j’aime bien cette bougie arc-en-ciel. Alors je l’ai lu. Il m’en faut peu, des fois.

De quoi ça parle

Morgan et Eric sont amis depuis toujours. Nés le même jour, une tempête a coincé leurs famille pourtant fort différentes dans un hôpital pendant trois jours et ils sont restés depuis les meilleurs amis du monde. Mais plus arrive d’adolescence, plus Morgan est mal dans son corps et ne se reconnait pas dans cette identité de garçon, dans ce corps qui lui a été assigné.

Nous les suivrons donc pendant toute leur adolescence, un jour par année, celui de leur anniversaire, et nous les verrons évoluer dans leur ville et l’un par rapport à l’autre.

(Note : j’utilise le masculin ou j’essaie de ne pas genrer car c’est ce qui est fait dans une grand partie du roman.. mais Morgan est clairement une héroïne dans ma tête!)

Mon avis

J’avais déjà lu « If I was your girl« , de la même autrice. J’avais beaucoup aimé le personnage, une jeune fille trans, ainsi que le traitement de la transidentité. L’autrice est elle-même une femme trans. Toutefois, l’histoire en tant que telle était banale et sa construction m’avait plus ou moins convaincue. J’étais toutefois très curieuse de voir ce que le deuxième roman donnerait et il est pour moi nettement meilleur que le premier. Plus cohérent, mieux construit, plus original aussi. Une belle évolution d’autrice.

L’histoire du roman est très différente de celle du précédent. Ici, nous suivrons deux amis qui ont chacun leurs rêves, leurs particularités et leurs défis. Certes, ceux de Morgan sont plus clairs, son désespoir plus criant. Elle vit seule en tant que garçon avec son père dans un trailer park, sa mère étant décédée d’une longue maladie, alors qu’Eric vit avec ses parents riches mais pas toujours supportants. Dans leur petite ville au milieu de nulle part, il n’y en a que pour le football et si Morgan a quitté sans que personne ne comprenne pourquoi, Eric tente de répondre aux attentes de son père et suivre son frère dans une carrière de joueur élite. Morgan se fait harceler alors qu’Eric est célébré. Toutefois, leur amitié est solide et intense et ils seront là l’un pour l’autre malgré les silences, les non-dits et la souffrance.

Une fois par an, nous découvrirons ce qui s’est passé pendant l’année qui s’est écoulée. Les pensées de Morgan sont empreintes de désespoir et de souffrance mais malgré tout, la relation est saine et belle, avec ses hauts et ses bas. Elle évolue en dents de scie et ça fait mal au coeur de voir le repli sur soi de Morgan qui n’ose pas parler, même à ceux qui sont au centre de sa vie. Son parcours ne se fera pas sans heurts, le coming out n’est pas aisé, certains passages font mal, mais j’ai aimé le dénouement, l’espoir qui en découle et les possibilités que ça ouvre.

Une belle représentation, des personnages touchant, des sujets durs (il y a beaucoup, beaucoup de trigger warnings, mettons) mais une lecture qui m’a beaucoup plu. Et j’ai dit que j’aimais ce type de construction hein? Ouais, j’ai dit. Mais j’aime radoter, faut vous y faire!