Barbe Bleue – Amélie Nothomb

Barbe BleueÇa faisait une éternité que je n’avais pas lu Amélie Nothomb.  Mais on m’avait dit que celui-ci, c’était un bon.  Et il était dispo en audiobook.  Du coup, j’ai essayé.  Et ce que j’ai pu le regretter.   C’est qu’en audiobook, quand on l’écoute dans l’auto, on ne peut pas passer vite.  Il faut TOUT écouter.  Même les dialogues interminables, qui tournent en rond, et qui m’ont exaspérée, vous ne pouvez même pas vous imaginer à quel point!  J’ai trouvé ça long et ma foi sans intérêt.

 

Imaginez, quoi!  Jamais je n’aurais pensé me lasser d’entendre parler de champagne.  De grands champagnes.  Bref, ils mangent, ils parlent autour du dîner, et ils boivent de l’or liquide.    Et moi, je me suis ennuyée solide.

 

Mais je pitche un peu.  Quoique vous pouvez deviner un peu hein.  Moi, j’adore Barbe Bleue.  Un de mes deux contes préférés.   Saturnine répond donc à une annonce pour une chambre dans un super appart chic, qui ne coûte presque rien en plus.  500 euros, c’est rien, pour appart avec serviteurs et bouffe inclus.  Sauf qu’il y a un problème.  Le mec a eu 8 autres colocataires avant.  Qui ont toutes mystérieusement disparu.  Et dans l’appartement, il y a une pièce interdite.

 

Vous voyez le schéma.  Sauf que Saturnine n’est là que pour l’appart et se fiche totalement de la chambre.  Et elle est odieuse avec le mec (mais va manger avec lui tous les soirs).   Du coup, elle n’a aucune intention de disparaître.  Sauf que rien ne va tourner comme prévu, of couse.   Entre les références au conte (pas mal du tout… j’aime les réécritures), les discussions sur la religion, sur la grandeur et l’amour, c’est é-ter-nel.

 

Tout de même… la fin n’est pas mal du tout, même si il y a un côté « jolie pirouette » si elle ne m’a pas sauvé de l’ennui et de l’agacement profond qui a caractérisé toute mon écoute.    Je vous revoie donc vers les billets d’autres blogueurs : George (aussi dubitative), Brize (pas plus convaincue, mais qui a aimé le côté audiobook), Entre les pages (qui a adoré).

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. La fin m’a laissée carrément dubitative !!!

    1. C’est vraiment weird. Tout m’a laissée dubitative, en fait…

  2. Mon deuxième essai d’un Nothomb, et le dernier. Je ne me souviens pas de la fin, je me souviens juste que je m’étais vraiment ennuyée à la lecture de ce conte revisité. Je ne comprends pas ce que ses lecteurs-fans lui trouvent…

    1. J’avais aimé quelques uns de ses premiers romans… mais là… ennui total! Vraiment.

  3. Nothomb, rien à faire, ça ne passe pas… Du coup ça fait longtemps que je n’essaye même plus…!

    1. J’avais cessé d’essayer depuis quelques années. Je retentais le coup. Erreur.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils