Karine Minier

Saguenay, Canada

Lectrice. Vieille blogueuse. Voyageuse. Gaffeuse. Ah oui... et orthophoniste, aussi!

Articles les plus commentés

  1. Québec en septembre 2014 – Les billets! — 170 Commentaires
  2. Québec en novembre 2015! Le billet récap! — 153 Commentaires
  3. Défi Québec-O-Trésors — 127 Commentaires
  4. Entrez, faites comme chez vous! — 126 Commentaires
  5. Québec en novembre 2017 – Billet récap — 126 Commentaires

Articles de cet auteur

Tops 2020 – SFFF et Jeunesse

Comme j’ai eu un mal fou à faire la mise en page du billet top « littérature générale » d’hier, celle d’aujourd’hui va être beaucoup plus… basic. Le pire, c’est que selon l’écran d’ordi, la f… mise en page change!  Je grrrr!! Ok, je vais plus que ça. Je sacre comme charretier. Mais c’est une autre histoire.  …

Lire la suite

Tops 2020… beaucoup de tops 2020 – 1 – Littérature générale

Cette année 2020 a été étrange côté lecture. J’ai fini par lire 201 livres (pour un total de 58090 pages), ce qui correspond à ce que je lis généralement, sauf que ça a été en dents de scie. En mars et en décembre, mon cerveau refusait de comprendre ce qu’il lisait. Du coup, presque pas …

Lire la suite

Le blog n’est pas mort… mais il vous revient en 2021!

Ceux qui me suivent sur Instagram (@moncoinlecture) savent que je suis toujours vivante mais il semblerait, d’après les messages que je reçois, que ce soit moins clair ici!  En fait, ceux qui me suivent sur Instagram en savent un peu trop sur mes trips divers et variée… et bien souvent fort éphémères. Genre, croyez-moi, la …

Lire la suite

Sous la glace (A fatal Grace) – Armand Gamache #2 – Louise Penny

Le comment du pourquoi En cette fin novembre, j’ai besoin de lectures accessibles. Vous savez, le genre de truc qui se lit tout seul? Ben voilà, ce roman, c’est tout à fait ça. En plus, j’ai lu le premier tome il y a peu de temps, il y a des chances pour que je m’en …

Lire la suite

Cassandra Darke – Posy Simmonds

Le comment du pourquoi J’ai beaucoup aimé tout ce que j’ai lu de la très british Posy Simmonds à date. Que ce soit Tamara Drewe ou Gemma Bovery, ses réécritures, ou Literary life, ses strips sur le monde de l’édition. Celui-ci se voulait un regard nouveau sur A Christmas Carol alors, of course, je n’ai …

Lire la suite

The Hygge Holiday (Sur ma liste) – Rosie Blake

Le comment du pourquoi Je file très Hygge ces temps-ci. Je suis sur un trip chandelles, lumière tamisée et cosiness. Ouais, je sais, j’ai une vision assez limitée du truc. Mais bon, mettons que j’ai vraiment embarqué dans le côté « bougie parfumée » de la chose. Genre… intensément. Mais je m’égare. De quoi ça parle Clara …

Lire la suite

La dernière fois qu’on l’a vu, c’est au Perrette – Claude Champagne

Le comment du pourquoi Si vous me connaissez, imaginez qu’on me parle d’un roman qui traite de la fin de l’enfance, avec une bonne dose de nostalgie. Ben c’est ça. Je ne peux pas résister à ce genre de chose. Du coup, j’ai lu! De quoi ça parle Montréal, 1976. Patrice Montambeault a 12 ans. …

Lire la suite

Tag vidéo… où j’associe des livres que j’aime à des chansons de Noël (with piano)

Les livres dont je parle sont en bas de la vidéo… mais sachez que j’ai ressorti tous mes préférés des boulamites! 🙂  Faut savoir profiter de l’occasion.  Je m’excuse d’avance pour vos oreilles… je n’ai pas joué de piano depuis un – long –  moment (genre qu’il se compte en années), mais ça m’a redonné …

Lire la suite

A Deadly Education – Scholomance #1 – Naomi Novik

Le comment du pourquoi J’ai un faible pour tout ce qui est Dark Academia. J’adore ce genre de roman et ces histoires se déroulant dans un pensionnat avec des atmosphères sombres. Et comme j’avais bien envie de découvrir la plume de Naomi Novik, j’ai décidé de me lancer avec ce roman. De quoi ça parle …

Lire la suite

Em – Kim Thuy

Le comment du pourquoi Un roman de Kim Thuy, c’est un essentiel pour moi. Donc, il fallait. CQFD. De quoi ça parle « Em », ça veut dire « petit frère », « petite soeur », ou le plus jeune. Mais, comme le rappelle Kim Thuy, c’est synonome de « Aime ». Pendant la « Guerre américaine », comme ils disent là-bas, l’horreur était quotidienne. …

Lire la suite