Les 500 premiers Cadieux – Xavier Cadieux

Avez-vous déjà emmené votre nouveau chum ou votre nouvelle blonde dans votre famille élargie?  Souvenez-vous de la première fois.  Toutes les mises en gardes, les avertissements… Cet album, c’est donc la première fois que Xavier amène Byanka, sa blonde, dans sa famille bizarre, qui habite au fond d’un trou (au sens propre).  Parce que sa famille est étrange, elle fête la Saint-Toussaint, rapport au premier Cadieux.

 

Oui, je sais, ça semble complètement absurde.  Et ce l’est un peu.  Je pense qu’il ne faut juste pas tout chercher à comprendre.  Ceci dit, je ne suis pas certaine d’avoir tout saisi non plus hein… mais sincèrement, je pense que c’est un peu normal.

 

C’est donc une BD en noir et blanc, qui nous amène dans un étrange univers peuplé de drôles d’hybrides préhistoriques et d’une famille plus que bizarre.   Je ne suis pas super fan du trait (j’ai du mal avec le nez du personnage de Xavier) mais les bestioles me plaisent bien.  Et si j’ai bien aimé cette terrible famille complètement folle, je dois avouer que ce n’est pas mon type d’humour préféré.  Vous savez, au début, on fait référence à François Pérusse?  Ben je HAIS Pérusse.  L’humour asurde, x’est pas mon truc.  Et pour mon grand malheur, TOUS mes amis adorent et l’écoutent en boucle en voiture (oui oui, comme dans la BD).  Du coup, entre moi et cette BD, ce n’était pas gagné.

 

Mais toutefois, ça a quand même passé.  Ce n’est pas mon type de BD préférée mais il y a de sérieuses trouvailles, des souvenirs et des clins d’oeil à des petites choese qui font sourire et qui nous rappellent, forcment, certains trucs relatifs à nos propres familles.  Oui, ça tombe dans le grand n’importe quoi mais il y a un je ne sais quoi qui fait que le tout se tient bizarrement.  Malgré le père Noël et les sorcières en herbe.  Je ne conseillerais par contre pas du tout ça à tout le monde.  Mettons qu’il faut aimer les histoires comme ça, où tout n’a pas forcément… un sens.

 

Une curiosité donc!

Et cette BD était finaliste pour le prix Bédélys Québec.

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’aime assez ce qui est atypique donc si j’en ai l’occasion, je ne vais pas bouder mon plaisir !

    1. Si tu tombes dessus, tu me diras comment tu as trouvé ça!

  2. Ton billet m’a régalée, mais je ne suis pas certaine de lire cet album… Bien que je sois d’ailleurs avec toi sur le fond: ne pas chercher à vouloir tout comprendre.

    1. Cool alors! Même si je ne t’ai pas convaincue, contente que tu aies bien aimé le billet!

  3. L’absurde, en BD ou ailleurs, ça passe ou ça casse. Avant le coup je ne dis pas non, il faudrait que je me fasse ma propre idée en fait.

    1. Voilà. Avec l’absurde, il faut, en plus être dans le bon mood!

  4. A voir alors…sait t on jamais ?

    1. Voilà!

  5. Très curieux en effet, sacrée trouvaille que voilà…!

    1. Trouvaille faite grâce au prix Bédélys Québec! Il était nominé.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils