Salon du livre de Montréal… twice!

 

Étant limitée dans mon temps-ordi (faudrait quand même pas que je passe 2 heures sur l’ordi de ma copine quand je la visite!), je vais limiter mon résumé du salon du livre à quelques lignes… (hé oui, je suis capable!!!)   Je vais aussi ajouter les liens un peu plus tard, là, ce serait vraiment trop compliqué!

 

– Le salon était génial!  Bondé mais génial! Et y aller deux jours de suite, c’est paaarfait!  Pas de stress! 

 

– J’ai eu besoin de faire un transfert de fonds d’un compte à l’autre suite au dit salon (mais bon, après les kilomètres et les kilomètres de marche, je méritais bien une petite gâterie … en fait, si je m’étais limitée à une, il n’y aurait pas vraiment eu de problème!!!)

 

– J’ai eu le plaisir d’y revoir Jules et Antonio, Danaée, Pimpi, Catherine (à peine sortie de l’avion), Éric  et Venise.  J’ai pu aussi rencontrer Mirianne, Lucie et Claudio.   Pour ceux que je connaissais déjà, ce fut génial, comme d’habitude!  Pour les autres, je suis réellement réellement ravie d’avoir pu faire votre connaissance! 

 

– Peut-être que si nous avions suivi la méthode hautement méthodique et séquentielle d’Antonio, j’aurais moins mal aux pieds aujourd’hui…

 

– Nous avons pu discuter avec plusieurs auteurs et avons obtenu plusieurs dédicaces… je ne les nommerai pas tous, ce serait trop long mais je dois souligner que Mélanie Gélinas (qui a été la Recrue il n’y a pas si longtemps) et vraiment gentille.  Rapidement, nous avons fait signer Michel Tremblay, Lucia Extebarria (ou quelque chose du genre) et une certaine personne a même réussi à faire signer Ken Follett, après s’être définitivement brouillée avec une certaine maison d’édition!

 

– Certains auteurs sont sur le bord de prendre un café avec chaque personne de qui ils signent le livre… c’est gentil… mais disons que la file est longue et n’avance pas vite!

 

– Jaser avec un auteur 15 minutes et ne pas acheter son livre, ça ne se fait pas, n’est-ce pas??  Ce serait définitivement impoli… non??

 

– Tout ce qui est en bas de 10$ ne compte pas.  C’est la salon-du-livre-law!!

 

– Certains attachés de presse n’aident vraiment pas leur auteur avec leur attitude.  Vraiment pas.  N’est-ce pas, les copines du vendredi soir?

 

– Le pepsi diet est presque aussi cher qu’à Paris dans les salons du livre… presque!!

 

– Lire dans le métro, pas de problème.  Lire en marchant dans une station de métro… ça peut aller… mais ne suivez pas de proche des gens avec des valises en espérant qu’ils vous ouvent le chemin… les gens avec des valises s’arrêtent forcément en bas des escaliers…  Et quand vous lisez, vous ne le voyez pas.  Et comme vous ne le voyez pas, vous aller immanquablement valser par dessus les dites valises, face première dans les escaliers!!! 

 

– Vous ne voulez vraiment, vraiment pas savoir combien ça m’a coûté.  Believe me!

 

– Jules, le truc que j’avais trouvé pour ne pas trop dépenser chez Chapters ne fonctionne pas.  Définitivement pas…  Le degré de fatigue et de mal de jambes n’est pas inversement proportionnel au montant de la facture!!

 

– Le salon du livre de Toronto, la prochaine fois???  Je suis définitivement partante!!!

 

 

 

 

(21 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Tout à fait d’accord avec toi Karine: -bondé, mais génial -le plaisir de te voir fut partagé -les maisons d’édition ne sont définitivement pas philanthropes – en bas de 10$, évidemment que ça ne compte pas…. c’est donné! -je confirme que certains attachés de presse n’aident pas leurs auteurs et heureusement que leurs auteurs se débrouillent bien tous seuls!! -la lecture est une activité dangereuse, c’est bien connu!! -Et le meilleur pour la fin, Toronto next time? Of course!!

  2. Tu as tout à fait eu raison de te récompenser de tout ce sport, à sillonner le salon d’un côté à l’autre (mais moi, j’aurais sûrement opté pour une méthode très organisée ! mdr !). Maintenant, on veut les titres achetés 😉

  3. Lire dans les escaliers comprend certains risques en effet !!

  4. J’ai eu peur, je pensais que tu allais nous annoncer une chute sur les rails du métro ! OUF. Enfin les escaliers, c’est loin d’être mieux :o)

  5. Les titres, les titres, les titres! :)))

  6. Super cette rencontre vendredi soir! J’ai hâte de savoir ce que tu as mis dans ton (tes) sac(s).

  7. Tu vois moi je me suis retenue d’y aller justement parce qu’il est impossible de s’empêcher d’acheter quand tu es dans un Salon du Livre, c’est juste impossible !

  8. Je suis super curieuse de connaître les livres que tu as arraché au stands. Moi, j’ai été sage, j’en ai pris qu’un mais j’avais une bonne excuse. Les auteurs m’ont fui (rires).

  9. Vive la salon-du-livre law. Ca compte si on met euro à la place de $?

  10. Alors qu’est-ce que tu as acheté????

  11. Je n’ai pas encore trouvé la date pour Toronto, mais c’est une éventualité!!! Imagine all the possibilities… (soupirs)

  12. Incorrigible (oui, je sais, je me répète mais tu le cherches :)) )

  13. j’ai bien hâte de savoir TOUT ce que tu as acheté 🙂

  14. On ne le dira jamais assez les salons du livres sont de vraies disciplines sportives qui mériteraient d’être homologuées aux jeux olympiques. 😀

  15. Waouh! Quelle richesse sur ce site! Quelle lectrice tu fais! Bravo pour l’ouverture d’esprit sur les littératures européennes. Si envie de connaître quelques petites choses jolies traduites du roumain (riche littérature aussi)… il faut passer par mon blog. Félicitations et bonnes lectures! Je repasserai par là et je vais signaler ce blog sur le mien!

  16. Pimpi: C’était définitivement très agréable! Ravie de voir que tu es d’accord avec ma salon-du-livre-law!!! Quant à Toronto, j’ai cherché mais pas trouvé… t’as pu regarder un peu??? Joelle: N’est-ce pas que tant d’exercice méritait récompense!!! Flo: Ouais, hein… disons que des fois, j’agis et je pense après!!! Barbara: Non, pas une chute dans les rails du métro!!! Fiooou… mais tu mets en lumière ce danger supplémentaire potentiel… merci!!! Fashion: Je déballe, je reviens chez moi, et je vous donne les titres, promis… ET PAS LE DROIT DE ME CHICANER!!! ni de rire!!! Lucie: Très agréable rencontre impromptue, en effet!!! Je n’ai pas eu le temps de te rappeler, c’était un peu la course folle! Mais on se reprend quand je retournerai à Montréal!! GeishaNellie: C’est très, très, risqué, en effet!!! Laetitia la liseuse: un seul livre?!?!?! Myyyy god, une autre idole!!! J’ai vraiment frôlé le désastre PALesque!!! Isil: Mais bien sûr! Il faut s’adapter dépendant du pays!!! Manu: C’est que…. je ne m,en rappelle plus! Je prends une petite photo bientôt et je vous montre ça!!! Jules: Myyyyy god, ça fait rêver n’est-ce pas!! Et moi non plus, je n’ai pas encore trouvé la date!! Carine: I know, I know… je suis une catastrophe ambulante dans une librairie!! Yueyin: Je peux même pas vous en cacher rien qu’une petite mini pile??? Chimère: Je vote pour!!! En plus, nous risquerions de toutes nous y rencontrer aux prochains JO, ce serait bien!! Laure Hinkel: Merci de ton passage!! Je ne connais pas du tout la littérature roumaine, je vais aller fouiner sur ton blog!!!

  17. Squatter l’ordi de la copine… Ça va durer jusqu’à Noël quand le Papa Noël va t’apporter un joli ordinateur rose non ? :-p

  18. Cécile: Non, ça va durer jusqu’à lundi, quand je recevrai par Purolator mon joli ordinateur rose!!! :))

  19. Juste de te lire et on a mal aux pieds ! La prochaine fois, pensez-y pour la méthode suite séquentielle d’Antonio. Mais on a pas tendance à faire ça, hein, on dirait que l’on préfère se diriger par sensations fortes. Je comprends ça.

  20. Chouette billet. Et Ken Follet, moi aussi je lui aurais fait dédicacer mon livre ;-).

  21. Venise: Oui, la prochaine fois, on va définitivement y penser… à part pour les séances de signatures… à part pour voir les copains… ou pour les ateliers!! :)) Maijo: Je n’ai même pas essayé… ses heures de présence ne fittaient pas avec les miennes…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils