Aller à la barre d’outils

Les carnets de Douglas – Christine Eddie

Résumé
« Le même jour, deux adolescents parviennent à fuir un destin qui les aurait emmurés.  Ils se trouvent, deux ans plus tard, à Rivière-aux-Oies, un village beaucopu trop discret pour figurer sur une carte.  Au coeur de la nature généreuse et sauvage, ils s’aiment, à l’abri des rugissements du vingtième siècle.  Jusqu’à ce que la vie, comme d’habitude, fasse des siennes. 

Fondu au blanc »

Commentaire
Je coupe de moitié ce qui est écrit sur la couverture parce que ce n’est pas nécessaire de savoir tout de suite ce qui va se passer… Ces mots suffisent.  Quant à moi, j’ai été convaincue à la page -1, à ma lecture d’une page du carnet de Douglas (la seule qui sera révélée, en fait).  La plume de l’auteure m’avait déjà conquise!

Ce que je retiendrai de ce roman, ce sera surtout ce style sobre et poétique à la fois.  Ces chapitres courts, cette atmosphère de cinéma, ces flashes.  Un coup de coeur pour la plume de Christine Eddie!  Elle a su dépeindre en taches de couleurs et d’émotions cet univers protégé qu’est ce village qui apparait figé dans une autre époque.  J’ai beaucoup aimé ces personnages esquissés, desquels on ne dit pas tout mais dont les actes parlent pour eux.  Malgré les épreuves, le ton reste doux, ça coule tout seul!  J’entendais presque Mozart en musique de fond tout au long de ma leture. J’en aurais voulu plus, de ces moments… et j’aurais surtout voulu pouvoir lire les fameux carnets!!! 

Et l’histoire?  C’est, bien entendu, l’histoire de Romain et d’Éléna.  Une belle et tragique histoire d’amour « comme dans les films ».  Mais c’est aussi une hymne à la nature, à la forêt et aux amours de toutes sortes.    C’est aussi « l’après » Romain et Éléna.  C’est aussi Rose, qui connaît son père par ses carnets et sa mère par son écorce.   Le seul truc qui m’ait moins plu est la toute fin… j’ai trouvé ça un peu « facile » (ce n’est pas LE mot que je cherche… mais comme je ne le trouve pas, le fameux mot, celui-ci devra faire l’affaire!) mais ça n’a pas gâché mon plaisir de lecture.    

J’ai été particulièrement touchée par le portrait de l’industrialisation qui ronge le village et les forêts.  J’ai été très touchée par la visite à la cabane de Douglas, vers la fin du roman.  Je me suis rappelée mon coin de pays du temps de mon enfance (qui n’est quand même pas si lointaine) et je regardais de quoi il a l’air maintenant… et je ne peux m’empêcher d’être nostalgique…  Triste réalité…

Bref, un très beau moment de lecture.  Je suis bien contente d’avoir aimé en plus car l’auteure, rencontrée au salon du livre de Québec, m’avait beaucoup plu!  Mais n’allez pas croire que je fais un billet positif pour être gentille, elle ne lit pas mon blog!!!  C’est lectruce de Jules, par contre!!!

8,5/10 

28 Commentaires

29 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. je le note, mais pour plus tard!

  2. Amanda: Bonne lecture… plus tard, donc! 😉

  3. Tiens, je vais le noter aussi celui-là! 🙂

    • Lucie sur 05/06/2008 à 05:10

    Contente que ça t’ait plu… Moi aussi, le lien musique/écriture m’a séduite… malgré des imprécisions ou des incohérences sur les œuvres citées (mais, bon… ce n’est pas tout le monde qui a pu s’en rendre compte!)

    • Anne sur 05/06/2008 à 06:09

    Si je lisais un roman sur l’industrialisation qui ronge le village et les forêts, sûr que je serais touchée auusi…

    • Fantômette sur 05/06/2008 à 00:41

    Je passe.

  4. JE le note pour cet été celui-là, je suis tentée forcément 😉

  5. Lucile: Bonne idée! Ca mérite d’être lu, selon moi! Lucie: J’avoue être allée vérifier quelques trucs côté musique pour être certaine que je n’étais pas mêlée! Je n’ai pas ta culture musicale! Anne: Difficile de ne pas être touchée, en effet. L’auteure décrit de façon frappante l’évolution de ce village, sans tomber dans l’excès et le sensationnalisme. Fantômette: Dommage, c’est bien!!! Yueyin: Je crois que ça pourrait te plaire! Et tant qu’à venir au Québec, pourquoi pas faire des provisions livresques!!!

  6. Ce roman est mon coup de coeur des derniers 12 mois, plus Les Accoucheuses. J’ai eu la chance de donner l’accolade à Christine Eddie, j’étais toute gênée, je ne voulais pas lui voler son temps. Je l’ai rencontré à la remise du Prix du libraire, qu’elle n’a pas gagné, alors je ne voulais pas trop l’embêter pendant qu’elle assimilait sa défaite. Je lui ai tout de même dit qu’elle était mon coup de coeur, ce qui veut dire que je suis extrêmement jalouse qu’elle visite Jules et pas moi (snif ! snif !)

    • Jules sur 06/06/2008 à 02:53

    et je l’ai vu 3 fois sur la rue depuis, mais seule je suis moins « game » qu’en groupe!!! 😉

  7. Venise: J’ai moi aussi beaucoup aimé, cette auteure est définitivement à suivre! Que veux-tu, c’est Jules, la chouchou!!! 😉 Jules: J’avoue qu’en gang… ça aide! Si vous n’aviez pas été là, jamais je n’aurais été voir aucun auteur au salon, j’en suis certaine!

  8. A la lecture de ton billet, on ne peut qu’être tentée ! Les avis ont l’air d’être unanimes pour ce roman, c’est un excellent signe 🙂

  9. Joelle: J’ai vraiment beaucoup aimé ce moment de lecture. Ca coule tout seul!

  10. Ce roman de C.Eddie est mon préféré de toutes les Recrues que j’ai lu jusqu’à ce jour. Je suis contente qu’il t’ait plu aussi ! @ toutes les blogueuses françaises qui veulent le lire : Je peux vous le prêter, dès que ma maman me l’aura rendu !

  11. Caro[line]: C’est aussi mon préféré dans les recrues que j’ai lues!

    • Pétronille sur 22/04/2010 à 02:17

    J’ai 15 ans, jhabite à Auxerre, en France, et avec ma classe nous participons à un prix de littérature, nous avions 10livres à lire, nous avons rencontré certains de leurs auteurs, puis il fallait voter pour celui qu’on préfère, et l’auteur aurait un prix. Personnellement c’est celui-ci mon préféré, parce que c’est le seul qui m’ait vraiment touchée et que j’ai envie de relire, d’en faire un « classique », ces livres qu’on peut relire avec un plaisir nostalgique pendant des années. Malheuresement, je ne pense pas qu’il gagne ce prix. En tout cas, je suis ravie de voir qu’il ait plu à d’autres gens … 🙂

    1. Pétronille: Je l’ai relu depuis ma première lecture et c’est toujours avec autant de plaisir!  Ravie de voir qu’il t’ait plu aussi, c’est vraiment une histoire touchante!

    • Maud M. sur 24/10/2011 à 04:45

    bon ben j’aurais vraiment pas écrit autre chose, tu as dépeint exactement ce que j’ai ressenti à la lecture du roman, même si l’aspect cinématographique je n’y ai pas fait du tout attention, concentrée sur l’histoire j’étais. mais oui pour l’industrialisation sans coeur et forcenée, oui aux personnages tout juste esquissée… les scène où Douglas vit sur la tombe de son aimée, j’ai trouvé ça très réaliste…et j’avais les paysages canadiens dans ma tête, que j’imagine depuis un an et demi… un roman impressionniste… je voyais les couleurs, les arbres, les feuilles, les couchers de soleil…

    1. Maud M: oui, tu as raison, l’atmosphère est tout à fait impressionniste!  J’ai aimé cette peinture, ces personnages que l’on devine… ça m’a beaucoup plu.  Et j’ai aussi aimé « Parapluies », sorti l’an dernier ou cette année, du même auteur!

    • Maud M. sur 29/10/2011 à 00:08

    j’ai regardé sur les sites français, il n’y a que celui-çi qui semble commercialisé… c’est ennuyeux j’aurais aimé en lire davantage de cette auteure.

    1. Maud M: Sérieusement?  C’est dommage, ça, elle en a quand même écrit au moins 2 autres dont j’ai connaissance… Et j’ai beaucoup aimé « Parapluies » dont j’ai d’ailleurs parlé ici… 

    • MaudM sur 02/11/2011 à 05:29

    ouais je sais j’avais lu tn billet d’alleurs… ba, ptetre un jour 😉

    1. MaudM: Je vais me croiser les doigts.  Je ne retourne pas en Europe avant 6-7 mois alors je ne peux même pas dire que je vais en apporter bientôt!

    • MaudM sur 29/02/2012 à 02:30

    si je devais me mettre à te commander des bouquins ca n’arreterait plus!! 😉 dsl pr la réponse trois mois après, j’ai juste 1600 mails qui se sont entassés…pff

    1. MaudM: Je comprends pour les 1600 mails, don’t worry! ;))

    • MaudM sur 23/03/2012 à 06:09

    😉

  12. J’ai beaucoup aimé ce roman tout simple

    1. livreclem: Oui, moi aussi.  Je pense que j’ai un faible pour cet auteur!

  1. […] en attendant, vous pouvez lire « Je suis là« , « Les carnets de Douglas » ou Parapluies« ), Sophie Bienvenu (« Et au pire on se mariera […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.