«

»

Image

Circe – Madeline Miller

Si j’ai sorti si rapidement ce livre de ma pile, c’est pour participer à une lecture commune avec Steff de Pikiti et deux de ses abonnées, Anaïs et Charlaine. Ceci dit, j’ai drôlement bien fait parce que si vous aimez les mythes revisités, je crois que ça peut vous plaire.  Moi, en tout cas, ça m’a bien plu.

 

Ce texte donne une voix à Circe, la sorcière qu’a rencontrée Ulysse.  Née d’une nymphe et d’Helios le Titan, elle est le plus souvent présentée comme la méchante dans les mythes. C’est donc son histoire qui nous est racontée, à partir de sa naissance dans le palais d’Oceanos, son grand-père.  Rapidement, nous rencontrons ses frères et soeurs (Perses, Pasiphaë, Aeëtes) et nous la découvrons sous les traits d’une déesse naïve élevée par une mère vaniteuse et absente (elle est détestable, en fait) et d’un père insensible qui s’en fiche pas mal. Elle découvre tardivement ses pouvoirs, sera exilée (vous verrez comment), elle va rencontrer plusieurs héros et antihéros et moi, je me suis régalée. Comme je suis bébé, je sautillais toute seule dans ma tête à chaque fois qu’un nouveau personage connu apparaissait.  Ouais, je sais.  À la limite de la déesse intérieure qui fait des sauts périlleux.  Je suis un cliché.

 

J’ai beaucoup aimé la plume avec son côté poétique. L’auteur m’a transportée dans son univers antique rempli de dieux qui sont tout sauf humains.  Tout est plus grand que nature et l’échelle de temps de Circe, confrontée à celles des mortels, est difficile à imaginer.  Elle réussit à nous toucher malgré ses erreurs et ses trips divers et variés. J’ai aimé comment le tout s’imbriquait dans l’histoire globale et comment Circé se révélait à elle-même, ou du moins était prête à la faire.  De plus, ça offre une réelle réflexion sur le temps qui passe, sur nos désirs profonds et le concept de soi.

 

Le regard posé est assez simple, assez direct, la réinterprétation est « straightforward » (je cherche mes mots, désolée) et on sent que l’auteur connait son sujet à fond (elle est chercheuse dans ce domaine). Bref, j’ai eu du mal à m’arrêter (je n’ai même pas été capable d’attendre les filles pour la LC), j’ai envie de relire l’Odyssée (et la moitié des mythes grecs par la même occasion).

À découvrir pour tous les amateurs de mythologie grecque!

(1 commentaire)

  1. L'Irrégulière

    Le personnage de Circé m’intéresse beaucoup, il faudra que j’y jette un oeil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils