«

»

Juil 20 2018

Photo du profil de Karine:)

Summer – Monica Sabolo

Maman lisait ce roman et elle voulait en parler.  Du coup, je l’ai lu à sa suite et je dois avouer que si la plume m’a beaucoup plu, je reste dubitative par rapport au fin mot de l’histoire.    J’aurais eu envie de dire « tout ça pour ça ». Et tout ça COMME ÇA.  J’ai été limite insultée par toutes ces incohérences…  Pourtant, c’était bien parti, avec un tel thème et une telle ambiance…

 

Benjamin a été profondément marqué par l’un des étés de son adolescence, celui où sa soeur Summer, 19 ans a disparu.  Évanouie dans la nature.    Summer, c’était la fille parfaite.  Blonde, resplendissante, populaire.  Et un jour, alors qu’ils s’amusent près du lac, elle ne revient pas.   Il semble avoir oublié ce qui s’est passé à cette époque mais un jour, une odeur de peinture fait monter en lui une angoisse terrible… et il va encore tenter de comprendre.

 

Les deux premiers tiers du roman traînent un peu.  La plume est très belle, souvent poétique.  C’est beau, certes, mais j’ai un peu overdosé des métaphores aquatiques.    Je me suis demandé pendant une bonne partie du roman où ça s’en allait, tout ça.  L’apathie de Benjamin, les réactions de la famille rendent difficile l’attachement aux personnages et j’ai eu du mal à me passionner pour ce qui était arrivé.

 

À la fin, tout s’accélère et j’ai retrouvé l’intérêt.  Les dernières pages se sont tournées toutes seules et là, soudain, j’ai saisi à quel point ce qu’on nous proposait était difficile à avaler.  Comment, de nos jours, tout cela est-il possible?  Parce que oui, si la disparition arrive dans les années 1990 (du moins je pense), le reste se passe jusque dans les années 2010 je pense.   Les réactions de certains sont terriblement frustrantes, j’aurais voulu en savoir plus, mais l’auteure réussit à nous faire passer derrière l’image de ces petites familles parfaites.  Mais on ne va pas assez loin dans tout ça.  Par contre, le portrait de cet adolescent « interrompu » alors qu’il s’éveillait aux jeunes filles, à la sensualité et au monde des grands est bien tracé, on voit très bien comment cette disparition a influencé sa vie et à posteriori, on comprend mieux l’intention de l’auteur.  Un tel déni est quand même intéressant à lire… c’est tout le reste qui m’a dérangée.

 

Mais bon, à la lecture, n’empêche que c’est parfois un poilounet long et que la résolution… mais grrrrr, je ne peux rien dire pour pas spoiler.

Ce roman a reçu des commentaires hyper positifs dans les médias.  Sur les blogs, vous pouvez voir l’avis de Lily, Liliba, Stephie, Eimelle, Lael (pour qui ça a été un coup de coeur), Eva (qui a beaucoup aimé) et Marie.

 

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. claire jeanne

    C’est la fin, en effet, qui n’est pas terrible ; mais il fallait bien que l’affaire soit résolue…
    Le reste du bouquin est très bon quand même.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      En plus de la fin qui n,est pas terrible, j’ai trouvé le début hyper long… du coup, pour moi, ça n’a pas fonctionné…

  2. athalie

    Les deux premiers tiers qui traînent, cela fait beaucoup quand même …

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      En effet, pour moi, ça a été pas mal beaucoup!

  3. Lilly

    Il me tentait pas mal lors de la dernière rentrée, mais ma PAL est suffisamment fournie pour que j’hésite à risquer de perdre mon temps.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Il a ses admirateurs hein… pour moi, ça n’a juste pas fonctionné. Dommage parce que l’atmosphère était pas mal.

  4. Valérie

    Ah oui, moi je n’ai pas été déçue par la fin. Je l’ai vraiment beaucoup aimé.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Je pense que c’est tout ou rien avec ce roman. On en avait parlé sur un groupe et c’était hyper divisé.

  5. Alex-Mot-à-Mots

    Trop d’eau dans ce roman qui a bien failli me noyer.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Yep… je comprends parfaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils