«

»

Mai 18 2018

Photo du profil de Karine:)

N’essuie jamais de larmes sans gants – Jonas Gardell

Je vous l’annonce d’emblée, j’ai braillé ma vie en lisant ce roman.  Les personnages étaient tellement devenus réels pour moi que j’ai eu l’impression de perdre une bande de copains à la fin.  Là, vous vous dites que je spoile mais non, en fait. Si je vous dis que ce roman nous emmène à Stockholm, dans les années 80, et qu’il nous fait entrer dans une communauté urbaine gay, j’imagine que vous comprenez mieux.  Ce sont les années sida, les personnages qui viennent pour certains tout juste de sortir des carcans (et du placard) pour se retrouver immédiatement se retrouvent pris dans cette tourmente, à craindre ce « cancer gay » qui vient juste d’apparaître et qui décime une partie de leurs amis.

 

Nous suivons un petit groupe d’amis qui tourne autour de Paul, très open, un peu provocateur, qui s’amuse des réactions des gens.  Il y a Lars-Ake, il y a Reine, il y a Bengt, il y a Seppo.  Mais il y a surtout Benjamin et Rasmus, qui vont tomber en amour juste avant que l’hécatombe commence.  Rasmus vient du bout du monde, il a toujours été différent, un peu flamboyant, a vécu l’intimidation des jeunes du village et subit presque l’amour immodéré de ses parents.  Benjamin est né chez les témoins de Jéhovah.  Il était la fierté de ses parents très croyants pour qui l’homosexualité, c’est mal.  C’est le genre de chose qu’on ne dit pas et qu’on ne vit surtout pas.  Mais Benjamin va rencontrer Rasmus et pour lui le sort en est jeté.  Pas question de passer à côté de l’amour.

 

L’histoire s’ouvre sur le groupe d’amis, au début des années 80.  Ils vont se rencontrer, s’aimer, s’apprécier et s’entraider.  Puis des flashbacks sur leur passé où nous les voyons enfants, adolescents… et on s’attache… et on a l’impression de les connaître.  Les scènes d’amitié sont très vivantes, très chaleureuses, même si certains aspects de la vie qu’ils vivent peut sembler assez glauque. Bref, j’ai pleuré comme une madeleine, sachant ce qui s’en venait.

 

Mais ce roman, ce n’est pas que ça.  C’est aussi la Suède dans les années 80, Stockholm surtout, où se retrouvent des jeunes qui se sont trouvés à cet endroit, dans ces quelques lieux ouvertement gay, ces quelques lieux de rencontres reconnus « pour eux ».  La Suède est un pays très ouvert, mais en 1980, ce n’était pas encore ça.  Nous verrons donc – très graduellement – le pays évoluer par rapport à l’homosexualité et aux droits des homosexuels.  On reçoit l’hypocrisie des gens et de la société en pleine face (ben oui, ça ne touche que les gays et les drogués… pourquoi s’en occuper?  ils ne l’ont pas cherché?), les remarques incroyables allant de la punition de dieu à la machination et l’acceptation toute relative des familles.  J’ai souffert avec Benjamin et Rasmus, personnages imparfaits mais hyper attachants.

 

C’est un roman poignant, émouvant, fort et nécessaire. Entre les morts et les humiliations, les tentatives et les ratés on est touché, enragés aussi.  Mon seul bémol vient du fait qu’originalement, il a été publié en trois tomes et que ça se sent un peu dans la narration.  Mais c’est un roman à lire, qui m’a énormément marquée.

(20 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Une ribambelle

    Je viens de lire un roman où j’ai aussi eu l’impression d’être au milieu des personnages donc je comprends ta réaction.
    Je le note mais pas pour maintenant car outre ma PAL de 58 livres maintenant, je lis aussi une histoire d’amis à New-York.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Oh, c’est quoi le roman immersif? Je suis toujours à la recherche de ce type d’histoire.
      Sérieusement, il faut lire ce roman. Il m’a bouleversée.

  2. Alex-Mot-à-Mots

    Une période tragique. L’auteur a fait des coupes dans son texte initialement paru en 3 tomes ?

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Nope… c’était 3 court stomes et là, on a tout en un.

  3. Moustafette

    J’avais beaucoup aimé « Et un jour de plus » et je guettais un nouveau titre de cet auteur mais j’avoue ne pas avoir eu le courage de replonger dans ces années-là et les mauvais souvenirs qui s’y rattachent, en tout cas pas en ce moment.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      J’avoue qu’à part ma peur d’adolescence (qui était très réelle), j’ai vécu tout ça de loin. Du coup, j’ai pu le lire… et j’ai été touchée comme rarement. Je vais certainement chercher un autre titre de l’auteur.

  4. Lilly

    Un gros pavé s’il était en trois tomes à l’origine ?

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Yep… 600 et quelques pages. Mais ça se lit bien.

  5. Venise

    Décidément, il y a unanimité ici. Pas encore lu une mauvaise critique. J’imagine que tu vas vivre avec les personnages longtemps. Voilà la marque d’un bon roman. J’espère le lire un jour. En passant, curieux que tu ne l’ai pas lu chez Alto

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Ah oui, ils sont encore avec moi, ces personnages. Je ne l’ai pas lu chez Alto parce qu’il n’était pas encore sorti dans cette édition quand je l’ai lu. Mais je vais l’acheter pour ma collection chez Alto!

  6. gambadou

    Tu en parles très bien

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Merci. J’espère convaincre plein de gens de le lire.

  7. Yueyin

    Trzs beau billet qui donne envie, ca risque de me rappeler des souvenirs 😃

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      C’est vrai que tu était juste un peu plus grande que moi. Mais je pense vraiment que ça peut te plaire.

  8. Enna

    Tu en parles vraiment bien! On a envie de les rencontrer ces personnages!

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      J’espère que tu vas le lire… et aimer autant que moi. Je pense que ça peut te plaire.

  9. noukette

    Je le veux !!!

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Excellente idée. Je pense que ça peut te plaire. Il m’a terriblement marquée.

  10. Richard Migneault

    Tu m’as convaincu ! Je vais l’apporter dans mes bagages !
    Merci Karine !

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Et puis, tu l’as lu? Tu as aimé? Ce truc est juste génial selon moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils