«

»

Fév 12 2018

Photo du profil de Karine:)

La cité de l’oubli – Shannon Cameron

Un roman YA que je lis en traduction.  Alors que la version originale est en anglais.  On ne voit pas ça souvent hein!  Mais j’ai reçu ce roman de la part de Scholastic et, le jour d’après, Pikiti en parlait sur sa chaîne en disant qu’elle avait aimé. Du moins, me semble bien que c’est elle.   Imaginez.  Une ville bien close, dont personne ne peut sortir.   Dans cette ville, Nadia, 18 ans.  Autour d’elle, personne n’a de souvenirs datant de plus de 12 ans parce que tous les 12 ans, c’est l’Oubli.  D’un moment à l’autre, on oublie tout.  Notre vie, notre savoir.   Les gens portent leur livre sur eux, le livre qui raconte qui ils sont, ce qu’ils ont fait et au réveil, c’est à partir de ces mots qu’ils devront créer leur nouvelle vérité.  Et malheur à celui qui l’a perdu.   Ceci est vrai pour tout le monde, sauf Nadia.  Parce que Nadia, elle, se souvient.

 

L’histoire commence alors que nous sommes à environ deux mois de l’Oubli.  Personne ne sait pourquoi ça arrive mais tout le monde le craint.  Et pour plusieurs, ça ne fait pas nécessairement ressortir le beau côté des choses.  Le monde est totalitaire, avec un Conseil que tout le monde craint pour ses fouilles aléatoires et ses punitions terribles.  Nadia, elle, s’est barricadée à l’intérieur d’elle-même.  Elle a trop souffert lors de l’Oubli alors qu’elle avait 6 ans et qu’elle a vu son père les abandonner.   Elle parle peu et pour respirer mieux, elle défie le Conseil en sautant par dessus le mur.    Jusqu’au jour où Gray, un ancien camarade d’école, la surprend.

 

Nous verrons donc ces dernières semaines, celles qui vont mener à l’Oubli.  Nadia cherche à comprendre mais je ne peux trop vous en révéler, l’intrigue se déroulant graduellement et notre jeune héroÏne est pris dans un engrenage plus grand qu’elle.  L’univers est bien trouvé, on reste en haleine car on veut savoir ce qui va arriver . C’est que ça intrigue, cet Oubli!

 

Par contre, j’ai eu une histoire en dents de scie avec le roman.  A départ pas très embarquée (et agacée par les sourires en coin du héros et la méchanceté de la soeur de l’héroïne, qui apparait comme un trope assez étrange, en fait.), je me suis laissée prendre au jeu et j’ai dévoré la deuxième moitié du livre.  Certes j’ai bougonné pour des détails (le verre « encore chaud » directement sur la peau… heu… recherches peut-être?) et j’ai trouvé la romance un peu trop présente, mais en gros, ce fut un bon moment de lecture, qui suscite plusieurs questions sur le concept de soi, l’identité et les liens qui se tissent entre les gens.

 

Pas mal… mais je ne suis pas pâmée non plus!

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Mylene

    dans ma PAL, je ne suis pas encore décidée 😀

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Tu me diras! J’ai trouvé ça pas mal!

  2. Arieste

    J’aime bien le concept de l’histoire en tous cas, je me laisserai peut-être tenter

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      C’est pas mal du tout. Pas extraordinaire, mais j’ai passé un bon moment.

  3. Sophie Hérisson

    Un peu comme toi, pas de souvenirs impérissables mais quelques surprises !

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Voilà! Pas mal!

  4. Amandine Au Fil des Plumes

    Je ne suis pas totalement convaincue…

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      J’ai bien aimé ma lecture… mais ce n’est pas non plus l’un de mes indispensables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils