«

»

Nov 14 2017

Photo du profil de Karine:)

Daniil et Vanya – Marie-Hélène Larochelle

En ouvrant ce roman, je ne m’attendais pas du tout à ça.  Une adoption internationale, une mère ayant vécu un drame personnel… je m’attendais à une histoire de lien filial… mais pas vraiment, en fait.  On a plutôt droit à un roman où la tension psychologique monte graduellement, où nous sommes entraînés dans une spirale étouffante.  Et si je l’ai lu en apnée, sans lever les yeux de mon livre, j’en ressors avec un sentiment de trop peu… il me manque trop de réponses.  Et si je ne déteste pas les choses plus ou moins expliquées, j’avoue que j’en aurais voulu davantage.  Juste un petit peu plus de certitudes.

 

L’histoire est celle d’Emma, jeune femme bourgeoise.  Elle et son mari, Gregory, ont une boîte de design qui fonctionne bien et nous les rencontrons en pleines démarches pour l’adoption internationale.  Ils vont aboutir en Russie plus rapidement que prévu et reviendront avec Daniil et Vanya, des jumeaux de 15 mois qui semblent avoir vécu beaucoup de choses.   Et, comme souvent, rien ne va se dérouler comme prévu.

 

Disons-le d’emblée, je ne me suis attachée à aucun des personnages.  Si j’ai été triste pour Emma au départ, elle m’a rapidement agacée, avec son obsession des apparences, ses jugements, son aveuglement, son égoïsme et son attutide suffisante par rapport au reste du monde.  Tout pareil pour Greg, qui se voile la face et qui est capable de justifier n’importe quoi.  Leur absence de réaction est souvent rageante, en fait.   Les jumeaux sont inquiétants, sans émotion, retranchés sur eux-mêmes et fusionnels et il est évident dès le départ que ça va mal tourner.   La tension monte, on voudrait empêcher les choses de se passer et on est impuissants devant tout ce qui arrive.

 

La fin est glaçante.  Toutefois, j’aurais quand même aimé en savoir davantage.  Pourquoi cette précipitation au départ?  Que va-t-il arriver ensuite?  Que s’est-il vraiment passé?

 

Bref, un roman à l’atmosphère fort réussie, qui se dévore tout seul… mais disons que j’ai quelques questions à poser à l’auteur!

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Alex-Mot-à-Mots

    A te lire, on dirait que ce roman n’est pas terminé.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Ah, je me suis super mal exprimée, alors. Non il est terminé, mais il nous laisse dans un grand flou au beau milieu d’un respir.

  2. isallysun

    Dommage, pourtant j’aurais aimé suivre des personnages ayant une boîte de design. Mais j’ai l’impression qu’ici on ne va pas plus loin que les apparences.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Ah non, on va plus loin! Et après réflexion et discussion avec quelqu’un de la maison d’édition, ce qui est intéressant, en fait, c’est justement ça… on ne sait pas. Il y a une part de mystère qui est voulue.

  3. lcath

    Pas joyeux comme lecture ….on dirait .

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Ah non, pas duuuu tout joyeux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils