«

»

Août 12 2017

Photo du profil de Karine:)

Road trip with Angéla Morelli – Part 1 – Le départ

Contrairement à ce que certains ont pu penser (selon les messages que j’ai eu par Instagram), Angéla Morelli est certes un amour, mais pas au point de partir en road trip avec une de ses « fans »!!  Si, si, on m’a dit que j’avais beaucoup de chance qu’elle accepte de partir avec une admiratrice!  Bon, je suis bien entendu admiratrice de ce qu’elle fait, mais c’est avant tout une amie, depuis 10 ans.   Plusieurs le savent et les « vieux » blogueurs l’ont connue sous le pseudo de Fashion (et ses Happy Few), ce blog où se déroulaient des jeux, des concours… et des déconnades incroyables.  On a eu – elle et moi – un coup de foudre amical.  Et depuis, on s’appelle mutuellement aux petites heures du matin (et pas juste parce qu’avec le décalage horaire, c’est un peu la seule autre personne qui soit debout) quand on freake à propos de la hausse des taxes, d’un « bizarre de bouton » ou de nos relations complexes et complicationnées avec les hommes, ces créatures incompréhensibles dont nous ne pouvons malheureusement pas nous passer!

 

Au boulot, l’année a été disons… épique.  Et j’avais besoin d’un sérieux décrochage.  Du coup, quand elle a parlé de ce projet de faire un road trip pour un projet (qui est mort et, tel un phénix, rené de ses cendres en mieux au cours du voyage), j’ai dit « je viens »… et, quelques semaines d’avance, c’était réglé.   Je savais que je voulais boire du vin et bouffer des fruits de mer… et le reste, advienne que pourra!

 

On a donc opté pour la côte, d’Étretat à la frontière belge, et on a ensuite poussé au Pays-Bas pour une petite virée au pays du pot légal (et omniprésent).   On est parties avec une valise chacune (je vous tairai le nombre de sacs au retour), une bonne dose de bonne humeur et our usual silly selves.  Ça suffit normalement!

 

On a donc pris la voiture qui, pour une raison qui restera éternellement mystérieuse, a décidé de nous faire faire du tourisme dans Paris à la sortie.  Le Gentil-G-P-S a donc eu la charmante idée… de nous faire passer par les Champs Élysées.  Alors qu’on partait du 11e…  incompréhensible.  D’ailleurs, on a rien compris au GPS et on l’a flushé après 1h30 de route, quand j’ai soudain vu une pancarte qui disait « Abbaye » (je suis une fan finie des abbayes) et qui m’a fait me souvenir qu’il y avait dans ce bout-là la route des abbayes… et hop, flushé GPS et direction Jumièges!

L’abbaye de Jumièges est un lieu un peu magique.  Amorcée au 7e siècle, il reste encore quelques vestiges de l’époque carolingienne.  C’est d’ailleurs un assemblage très particulier d’architecture romane et gothique.  Du moins ce qu’il en reste car après la révolution, le lieu a servi de carrières de pierres.  Une fois passée la porte principale, nous nous retrouvons dans de magnifiques ruines imprégnées d’une atmosphère presque magique.  J’ai suivi la visite guidée alors que Miss Morelli s’est posée pour lire… ya pire comme endroit, je pense!

Notre route comportait..  un bébé-traversier!  Je vous épargne la photo, on était échevelées comme pas possible! The lectrice… légendes normandes.  Les murs de l’époque carolingienne… et le doigt, c’est celui du guide!

Le logis abbatial, où il y avait une très belle expo photos… qu’on a pu voir malgré une panne de courant!

Puis, direction abbaye de St-Wandrille, où nous sommes arrivées 30 secondes trop tard pour la visite guidée qui nous aurait permis de tout visiter.  Toutefois, on a fait le tour et surtout, nous sommes allées à la boutique… acheter du cidre mousseux et de la bière.  Ben quoi!  L’abbaye est habitée et ils fabriquent encore plein de trucs.  Du coup, il fallait encourager l’économie locale!

On ne remerciera jamais assez le monsieur-du-bureau-touristique qui nous a conseillé la route des chaumières.   C’était ma-gni-fi-que.  Quel plaisir de nous balader tranquillou sur cette petite route, à nous pâmer devant les maisons aux toits de chaume, à arrêter partout pour prendre des photos et à chanter des chansons de Michou à tue tête!  Voyager avec nous, ce n’est jamais ennuyant… mais ça peut être dur pour les oreilles!

C’est en passant par toutes les mini-routes qu’on est arrivées à Étretat, après avoir passé le méga pont de Tancarville.   On s’est baladées, on est allées voir la mer (vous verrez, c’était un thème récurrent dans le voyage… vous allez en avoir marre dans pas long!) et on est montées dans l’aiguille creuse pour tenter de trouver le repère d’Arsène.  Ceci dit, nous avons eu beau mettre notre nez sur toutes les pierres… nope, pas de passage secret!

(Désolée, pas de photo… j’avais plus de batteries!)

On a donc fini la soirée avec un super-souper de poissons et de fruits de mer, 3 services, avec tout le tralala… et c’était bon, et c’était chouette… et on était en vacances!  Sans ordinateur.  Du coup, je vous écris ça au retour, de mémoire!

 

Je ne sais pas jusqu’où je vais aller… mais bon, là, je suis revenue, un peu désoeuvrée… donc j’écris!

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Tiphanya

    Whaou, les photos de l’abbaye sont magnifiques. ça donne envie de s’y rendre, mais aussi de surveiller les panneaux abbayes sur la route !
    Et pour moi Fashion, cera toujours la personne qui m’a fait lire mon premier (et avant dernier) Harlequin ! (mais tu étais peut-être complice de ce rendez-vous bloguesque…)

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      C’est beau hein! Je suis la championne des panneaux, je vois tout! Si tu veux retenter la romance… tu peux essayer de l’un de ses romans!

  2. Aifelle

    Je connais tout ce que tu montres aujourd’hui évidemment ! J’ai visité Jumièges de nuit aussi, avec lecture sur je ne sais plus quel thème. Tu imagines ces ruines fantomatiques à la lueur des bougies … impressionnant. Un « bébé traversier », c’est comme ça que tu appelles les bacs ?

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Oh, Jumièges de nuit… ça doit être ma-gni-fi-que! Les bacs j’appelle ça un traversier… et un petit, c’est un bébé, voilà!!

  3. Valérie

    J’habite en Normandie, j’adore tes photos. Jumièges reste pour moi un très beau souvenir de visite.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Merci, c’est gentil! Et bon, Jumièges est vraiment magique. Il y a quelque chose à cet endroit.

  4. Frankie

    J’ai suivi votre road trip via instagram et vos stories vraiment super sympas. Vous m’avez souvent fait rire et j’ai adoré votre complicité.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Ah, merci! On a bien ri et déconné avec ces stories! Je ne savais pas que ça existait avant, en fait. Il fallait Fashion pour m’apprendre la vie!

      1. Frankie

        Moi non plus, je ne savais pas ce qu’étaient les stories ou en tout cas je n’avais pas fait attention et c’est grâce à vous deux que j’ai commencé à regarder 🙂 Maintenant, c’est la première chose sur laquelle je me précipite quand j’ouvre Instagram 😀

        1. Photo du profil de Karine:)
          Karine:)

          On peut en dire des conneries, toutes les deux! C’est un peu fou-fou!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils