«

»

Juin 28 2017

Photo du profil de Karine:)

Nunavik – Michel Hellman

« Tu sais de quoi est composée une famille typique inuite ? Un homme, une femme, deux enfants… et un anthropologue »

J’ai un copain qui a travaillé un bon moment au Nunavik.  Du coup, j’avais entendu plusieurs histoires et j’avais une vague idée des paysages et de la vie là-bas.  C’est peut-être pour ça que j’ai tant aimé cette BD.  Retrouver ces mêmes faits, mais vus par d’autres yeux.

 

Michel Hellman, l’auteur – qui se dépeint en genre d’ours (solitaire et mignon ensemble… surprenant au départ) – devait écrire Mile End 2.  Il est parti au Nunavik, un rêve de toujours, pour retrouver l’inspiration.  Il est revenu avec Nunavik, un récit de ce voyage où se mêlent découvertes, exaltations, agacement et désillusions.   En plus, on dirait que que l’autaur a le chic pour nous les faire ressentir en même temps que lui!

 

Le Nunavik, c’est un très grand territoire au nord du Québec, où la majorité des québécois n’a jamais mis les pieds.  Disons que ça coûte un bras et demi et que c’est tout sauf accessible.  Il y a des compagnies et des inuits, qui vivent généralement dans une série de petits villages sur la côte.  Hellman va donc en visiter quelques uns et tenter le « contact » avec cette nature et ces gens, tout en se demandant un peu ce qu’il fait là, dans ce bout du monde asesz éloigné de ses rêves de petit garçon.

 

J’ai beaucoup aimé faire ce voyage avec l’auteur.  Ça donne envie d’aller voir (même si ya pas de touristes), même si ce n’est pas du tout idéalisé.  On voit les villages sur pilotis, les illogismes pour recevoir les riches alors qu’autour, ce n’est pas si rose et la vie du Nord, avec ses fêtes, la bière achetée par 6 packs au bar, les mouches à chevreuils, les conducteurs saouls en quatre roues et les profiteurs qui feraient tout pour faire de l’argent.  Mais il y a aussi les ciels magnifiques, les paysages lunaires et la faune du coin.   Certes, on y retrouve les idées reçues habituelles, mais le regard porté est différent et permet de s’éloigner des habituels clichés.

 

Je me souviendrai d’un trait qui me plait beaucoup, tout en noir et blanc, et d’une sensation de liberté et d’univers au-delà des codes établi.

C’était ma BD de la semaine!  Les liens sont chez Mo cette semaine!

(18 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Mo

    Un carnet de voyage à découvrir !! Chouette !! 🙂

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Voilà! J’espère que vous le trouverez dans votre chez vous!

  2. enna

    J’aime bien ces BD qui nous amènent en voyage!

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Moi aussi. C’est l’un de mes genres préférés en BD.

  3. noukette

    Sacrément dépaysant !

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Mets en!

  4. jerome

    Comme Mo, je suis très intéressé par cet album !

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Il est bien. C’est le genre de trait qui me plaît beaucoup et j’ai adoré ce voyage dans le nowhere québécois!

  5. Mylene

    tu nous fais voyager ! merci beaucoup 🙂

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Je ne suis jamais allée aussi haut… du coup, ça me tente!

  6. le petit carre jaune

    toi t’es douée pour donner envie de faire le voyage !

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Non mais j’ai une envie folle de y aller, maintenant.

  7. nathalie

    Mais je note, ça donne très envie.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      C’est vraiment bien. Je conseille!

  8. Alex-Mot-à-Mots

    Pas de touristes ? Moi qui croyait qu’ils étaient de partout.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      On dirait qu’il n’y en a pas beaucoup, selon ce qui est dit dans le roman graphique.

  9. Antigone

    Ah je crois que ça me plairait aussi, je note !! 😉

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Si le sujet t’intéresse, je pense que ça peut te plaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils