«

»

Avr 28 2017

Photo du profil de Karine:)

Blue Lily, Lily Blue – Maggie Stiefvater

Bon.  Ça ne paraît pas dans l’ordre de mes publications, mais j’ai lu le 3e livre à la suite du 2e.  Tout comme j’avais lu ce dernier à la suite du premier.   J’aime bien lire les séries jeunesse tout d’un coup.  Autrement, je perds l’intérêt… et je ne les finis jamais.  Et les couvertures de ces romans sont vraiment belles…  oui, je sais.  Je suis une fille superficielle!

 

Cette série est donc l’histoire d’un petit village des États-Unis situé sur une Ley Line, une ligne de pouvoir.  Blue Sargent est fille de voyante et, même si ce n’était pas supposé se passer ainsi, elle se retrouve au milieu d’un groupe de garçons qui vont dans un collège chic et qui sont à la recherche d’un mystérieux roi du pays de Galles. Ce troisième tome nous reprend juste après la fin du 2e. Du coup, je vais avoir du mal à en parler sans SPOILER les deux premier.  Vous voilà avertis.  

 

Bon, ça va?  Tous ceux qui ne veulent pas savoir sont partis?  Ok.  On y va.  Donc, si vous avez lu, vous savez que Maura est partie à la fin du 2e tome.  Elle est partie à la recherche du père de Blue, qui n’est pas simplement parti dans la ville voisine.   L’école reprend et Blue se sent terriblement étrangère à tout ça, la vraie vie étant pour elle la recherche de Glendower et aux Raven Boys.   Par contre, ce roman nous montre beaucoup plus d’Adam, qui évolue dans ce roman.  Il a offert d’être les yeux et les mains de Cabeswater, lieu mythique, et apprend graduellement à communiquer avec cet endroit magique, avec l’aide de l’une des voyantes de la maison de Blue.   Il tente aussi d’accepter d’où il vient et de se définir autrement que par « l’enfant pauvre qui semble faire pitié ».

 

Dans ce tome, on voit aussi les Raven Boys autrement que comme un groupe.  On les voit deux par deux, les relations évoluent et Blue a de plus en plus peur de la fameuse prophétie qui lui dit que si elle embrasse son vrai amour, il mourra.

 

Et mon avis?  J’ai beaucoup aimé.  Ça se lit tout seul, il y a de l’action, des moments très « anti-climatiques » et on plonge de plus en plus dans un monde magique, tout en se rapprochant de Glendower et de la quête principale.  On sent qu’il y a de plus en plus de dangers autour des personnages, que ce soit en la personne de Grennsmantle, leur nouveau prof de latin ou en ces fameux « sleepers », dont l’un qu’il ne faut pas réveiller.    On sent que les fils se nouent et se dénouent graduellement… et la série se tient!  Et ça, ça me plait beaucoup.

 

Bon, ok.  Je trouve que la forêt parle un drôle de latin (bon, le mien est loin… mais ce latin est BIZARRE), qu’il y a certaines coïncidences, et le personnage de Gansey est toujours aussi difficile à comprendre pour moi.   Qu’est-il HORS de sa quête?  Je ne parviens pas à le seizer!  Mais j’adore les femmes du 300 Fox Way!

 

Bref, je commence le tome 4 tout à l’heure!

(2 commentaires)

  1. Chroniques littéraires

    Tu me tentes avec cette série ! 😀

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Sincèrement, ce n’est pas mal du tout. J’ai un petit bémol avec la fin mais c’Est un bon divertissement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils