«

»

Mar 20 2017

Photo du profil de Karine:)

Les gens dans l’enveloppe – Isabelle Monnin

C’est un ouvrage hyper particulier que ces « gens dans l’enveloppe ».  C’est certes un roman, mais c’est aussi une quête, celle d’Isabelle Monnin qui a acheté un lot de photos aux enchères.   Son projet : écrire un roman à partir des photos, tous des gens d’une même famille et ensuite, partir à leur recherche.   Le livre est donc divisé en deux parties bien distinctes, que j’ai toutes les deux également aimées.

 

Dans le roman, nous rencontrons trois femmes, de trois générations différentes.  Ces trois femmes, elles les avait rencontrées sur des images, des photos du quotidien, pas les meilleures.   Des personnes qui semblent banales et à qui elle a inventé une vie.   Et une mère qu’on ne voit presque jamamis. Le roman s’ouvre sur Laurence, une jeune fille dont la mère a disparu quand elle était enfant.  Profondément marquée par ce manque de mère, elle espère un appel, un signe, quelque chose, alors qu’elle grandit entre sa grand-mère (sa Mamie Poulet) et son père.   Puis, plus tard, nous aurons aussi la voix de Michèle, mariée trop jeune, qui ne rêve que de vivre, de bouger, de s’échapper.  Nous finirons finalement avec l’histoire de la mamie, cette mamie si austère sur les photos, qui a déjà été jeune, elle aussi.

 

Ces trois femmes m’ont beaucoup émue, beaucoup touchée.  En les rencontrant, on réalise qu’aucune vie n’est banale.   Du coup, j’aime énormément ces histoires sur trois générations, ces liens que l’on fait et sur les choses qui se répercutent d’une femme à l’autre.    J’ai beaucoup aimé!

 

Contrairement à plusieurs, j’ai autant aimé la deuxième partie, qui raconte son enquête.  Bon, le début est un peu long et on comprend que l’auteur a choisi de publier ses recherches dans son entier.  Mais bon… un peu d’épuration… ça aurait pu fonctionner aussi hein!  Ceci dit, une fois que nous commençons à rencontrer les « vrais » personnages, qui n’ont rien à voir avec ceux du roman, mais qui sont également émouvants.  En fait, j’ai été émue des émotions de l’auteur lors de leur rencontre, alors qu’ils étaient devenus si vivants pour elle.

 

Bref, une bien agréable lecture, dont j’ai aimé les deux parties.  Un exercice très particulier dont j’ai vraiment apprécié la démarche et un bel hommage à cette famille et aux traces en général.  Ça donne envie d’aller lire sur notre histoire familiale!

 

Les avis d’Enna, de Athalie et Entre les pages

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Pauline

    J’ai trouvé ce livre génial et j’ai adoré la deuxième partie que j’ai aussi trouvée très émouvante !!!! Ravie que ce livre t’ait plu !

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      J’ai été fort agréablement surprise!

  2. enna

    j’ai tout aimé dans ce livre, même le CD! Un gros coup de coeur pour moi!

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Pour moi ça n’a pas été un coup de coeur, mais une excellente surprise.

  3. Alex-Mot-à-Mots

    Me voilà de plus en plus convaincue, même si je suis dubitative sur le procédé de départ.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Moi, c’est le procédé qui m’a particulièrement plu. Tu me diras!

  4. Yueyin

    Tu me réconcilies avec l’idée parce qu’à première vue, ça l’avait peu ou en fait pas du tout tenté

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      J’aime la démarche, en fait. C’Est super intéressant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils