«

»

Fév 12 2017

Photo du profil de Karine:)

Mon nom est Tonnerre – Sherman Alexie / Yuri Morales

Cet album avait des critiques dythirambiques.  Et voilà que moi, si j’ai bien aimé, je n’ai pas été complètement conquise non plus.  En fait, j’étais ravie par ma lecture… jusqu’aux dernières pages.  J’aurais aimé une fin plus en accord avec le récit… mais je ne dirai rien ici, n’est-ce pas!

 

Le héros de l’histoire, c’est Tonnerre Tremblay Fils.  Parce que son papa, c’est Tonnerre Tremblay Père.  Thunder Smith Junior, ça passe quand même un peu mieux.   C’est son papa qui a choisi son nom.  Son papa grand et fort, qu’il adore.

 

Pour tout le monde, Tonnerre est Petit Tonnerre.  Il déteste son nom et voudrait son nom bien à lui.  Qui le représente.  Et cela donne des illustrations magnifiques, avec une interaction judicieuse entre les images et les bulles de texte.  c’est imaginatif, coloré et les noms qu’invente Tonnerre sont, bien que fort improbables, très drôles et très représentatifs de la réalité d’un enfant.

 

Les enfants ont adoré s’inventer des noms eux-aussi.  C’est toujours impressionnant de voir comment ils se voient et de quels défis ils sont les plus fiers.  Ce n’est pas toujours ce que l’on pense!

 

Mais bon.  La fin m’a déçue et je boude.  J’aurais aimé qu’elle soit à la hauteur de mon ressenti du reste de l’album.

Même si je suis un peu la seule à bouder!

(2 commentaires)

  1. jerome

    Je suis tellement fan de Sherman Alexie que je lui pardonne d’avance cette fin décevante 😉

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Décevante pour moi hein… j’aurais aimé un truc plus « personnel »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils