«

»

Fév 14 2017

Photo du profil de Karine:)

L’impureté – Larry Tremblay

Avec Larry Tremblay, c’est toujours une surprise.  On ouvre le roman, et on ne sait jamais trop dans quoi on va tomber.   J’avais eu une grosse claque avec L’orangeraie tandis que Le christ obèse m’a dépassée par sa violence et son côté gore.  Dans celui-ci, c’est encore autre chose.  Un roman à tiroirs. À poupées russes. Un livre dans un livre.  Tout à fait le genre de chose que j’aime.  Et ça n’a pas manqué, j’ai adoré.

 

Comment parler de ce roman…  Je ne voudrais surtout pas briser le flou volontaire qui nous happe immédiatement.  Je vous dirai donc que dans L’impureté, il y a Antoine.   Il est prof de philo, vient de Chicoutimi.  Sa femme, Alice Livingston, célèbre romancière, vient de mourir et son dernier roman, Un coeur pur (qu’il n’a pas lu… il ne lit jamais ses romans avant la publication) sera publié à titre posthume.  Il est perdu, tue le temps.  Sauf que dans ce roman, Alice revisite des souvenirs, son couple, et révèle à tous le coeur de son mari.

 

La construction de ce roman est un chassé croisé de haute voltige, qui nous balade entre la réalité et la fiction mais aussi entre les époques et les alter ego.  Antoine?  Vincent?  Philippe?  Félix?   Entre les discussions sur l’existence, l’amour, l’humanité, entre les tests et les relations pas toujours saines, nous voyons évoluer Antoine, ce personnage qui fait froid dans le dos tellement il se cache derrière une pseudo authenticité philosophique.

 

Une vraie réflexion sur l’homme et ses bassesse, sur la mort, sur la dualité pureté/impureté mais surtout un récit mené très très habilement.

 

Pour la petite histoire, c’est maman qui m’a mis ce roman dans les mains en me disant « lis-le donc, je ne suis pas certaine d’avoir bien compris ».    Je l’ai lu, on a pu en jaser ensuite.  Je ne suis pas, comme plusieurs,  tombée de ma chaise à la fin du récit (as usual) mais ce n’était pas nécessaire pour apprécier pleinement l’habileté du truc.

 

À lire… pour se laisser surprendre!

Les avis de Madame lit et Marie-Claude

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. noukette

    Je survole ton billet car il me le faut celui-là !!

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Très très bonne idée alors!

  2. Alex-Mot-à-Mots

    Pour la fin, alors.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Mais pas que… c’est super bien écrit et ça fait réfléchir.

  3. Madamelit

    Merci pour le lien vers l’article de mon blogue! On partage le même intérêt pour les univers de cet auteur!

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Mais de rien. Larry Tremblay est un auteur qui nous fait toujours réagir!

  4. Anne

    Il revient à Bruxelles en mars, j’irai le faire dédicacer (rien que pour voir le beau monsieur classe qu’est Larry Tremblay… je sais, je suis vénale)

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      J’avoue! Et on peut être toutes vénales de temps en temps. C’Est bein d’être vénale!

  5. Yueyin

    Il est pour moi celui-là 🙂 bon va falloir que je le trouve 🙂

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Je peux t’aider pour ça 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils