«

»

Nov 07 2016

Photo du profil de Karine:)

Ma vie parisienne – 152 – Clochers et Opéra

dsc_0050

Ouf, journée plus remplie qu’hier!

J’avais réservé pour la journée un tour en petit groupe à pied dans Prague.  Début à 9h, fin à 15h30…  c’était super, on a beaucoup marché, bien mangé et la guide était super sympathique.  On a pu survoler une bonne partie de la ville et je pourrai retourner aux endroits où je veux approfondir ma visite.  Je pense faire un musée, peut-être le vieux cimetière juif… bref, je verrai demain ce qui me tentera!

dsc_1426

(J’adore cette sculpture de livres en pleine rue!)

Début du tour au Square de la République, baptisé ainsi en raison du discours ayant eu lieu au balcon de la maison municipale (aujourd’hui un théâtre) à la fin de la première guerre mondiale, lors de la création de la Tchécoslovaquie.  La ville a été une cité indépendante jusqu’au 18e siècle et date quand même pas mal, la vieille ville datant du 13e et la ville neuve du 14e.  C’est neuf… mais juste relativement.  Mais revenons sur le square. Sur cette place, on trouve également l’une des 13 tours qui faisaient autrefois partie des remparts de la ville (il n’en reste que deux).   Appelée tour poudrière, elle n’a pris son nom qu’au 18e, époque où elle a servi de dépôt de poudre.

dsc_1430 dsc_1433 dsc_1434 dsc_1439

Richement sculptée, on y retrouve les pécheurs de la tour (le cul et la boisson, c’est mal) que j’ai beaucoup aimé découvrir!    Il y a des raisons pour l’alcool à Prague.  Les enfants goûtent souvent leur première bière vers 4 ans… et ils sont les plus grands buveurs d’Europe.  Un tel titre ne s’invente pas!

dsc_1436 dsc_1437 dsc_1441 dsc_1443 dsc_1444

On se dirige ensuite vers le café cubiste, qui n’a presque pas changé depuis son ouverture.  C’est que Prague a poussé le mouvement cubiste jusque dans l’architecture.  Cette maison n’a aucune ligne droite et sert même des pâtisseries carrées.  L’escalier est magnifique!  Je prévoir y revenir d’ailleurs, ainsi que voir le musée.

dsc_1447 dsc_1448 dsc_1450 dsc_1451

ON peut ensuite admirer le plus vieux théâtre public, où tous les opéras de Mozart ont été présentés.  Il y a même dirigé lui-même la première de Don Giovanni, il y a disons… quelques années!  On ne peut pas le visiter présentement… en réno!

dsc_1452 dsc_1453

À Prague, à l’Université Carolina, l’éducation est gratuite et c’est l’école la plus prestigieuse.  Charles 4 voulait en effet un pays éduqué.  Ok, je rectifie.  Il voulait des hommes catholiques éduqués.  Précision!  Charles IV est d’ailleurs une figure très importante pour l’endroit.  On peut le voir en statue (dont l’une agenouillé devant St-Wenceslas) et en représentation partout.

dsc_1455 dsc_1460

Direction ensuite l’un des endroits les plus emblématiques de Prague, la fameuse horloge astronomique sur le mur du vieil hôtel de ville.  Troisième plus vieille d’Europe et plus vieille encore en fonction, elle a été construite en 1410 par  Mikulas de Kadan et Jan Sindel, professeur à l’université.  Le calendrier aurait été ajouté plus tard.    Il y a une légende qui dit que le créateur de l’horloge ait été rendu aveugle pour l’empêcher d’en construire une autre ailleurs et que lui, pour se venger, l’ait mis hors de fonction… et que ça aurait pris plus de 100 ans à la réparer par la suite.

dsc_1461 dsc_1463 dsc_1467

Le spectacle où il y a un monde FOU, dure un gros 19 secondes.  On y voit la ronde des apôtres ainsi qu’un squelette représentant la mort.   Il fallait bien faire peur aux gens… les pécheurs allaient en enfer.  Du coup, avoir du fun, c’était le Mal!!

dsc_1470

Juste à côté se trouve le square de l’hôtel de ville de la New Town, où nous trouvons une belle fontaine ainsi que l’église St-Tyr, située carrément dans la cour d’un édifice.  C’est  là où tout a commencé.  Sur cette place, 27 croix pour les 27 seigneurs tchèques exécutées en 1621 pour le droit à la liberté de religion.   Contre les Habsbourg.

dsc_1472 dsc_1473 dsc_1476 dsc_1482 dsc_1483

On a aussi une discussion sur Saint-Nicholas (je pense qu’on a vu une gravure delui… mais je ne sais plus où…), bien différent de notre Père Noël, même s’il est basé sur ce personnage.  Il est représenté avec trois oranges ou balles… comme dit la guide… only  man with three balls.  Selon la légende, il aurait sauvé de la ruine les trois filles d’Un homme pauvre qui n’avaient pas de dot.  Et dans ce temps-là, c’était pas bon du tout d’être célibataire.

dsc_1486

(Bouffe traditionnelle tchèque)dsc_1487

(Machins qu’on voit partout… des Trdelnik.  Mais c’est pas ici qu’il faut les acheter… mais dans la vieille ville, selon la guide!)

Puis, direction la maison de Kafka, cet auteur dont je n’ai lu qu’un ou deux trucs dans mon trip « classiques de 13-14 ans ».  La guide s’était tellement emmerdée à la lecture de la métamorphose qu’elle a été très très surprise de voir que c’Était connu ailleurs quand elle a commencé à guider!

dsc_1491 dsc_1492

Kafka est né à Prague en 1883.  Sa maison natale a été détruite mais le café kafka, juste à côté en est un genre de copie, avec le porche original.  Ses parents étaient juifs et ses trois sœurs ont été tuées durant l’holocauste.   Le petit Franz allait à l’école près du palais Kinsky, qui est maintenant un musée d’art.  On lui connaît plusieurs liaisons (bien qu’il serait resté un grand amateurs de bordels) dont la fameuse Milena des lettres et il est décédé de tuberculose en 1924, à l’âge de 40 ans.   Il aurait demandé à un ami, Max Brod, de jeter toute son oeuvre, mais le dit ami les aurait quand même fait publier après sa mort.

dsc_1493

Bref, il faut que je lise Kafka.  Relise.  Mais je me souviens plus de rien, du coup…  Go pour le procès.  Un jour!

dsc_1494 dsc_1496

(Fabienne, avoue que tu es flabbergastée par tout ce bon goût!!)
dsc_1497

Nous nous dirigeons ensuite vers l’ancien ghetto juif, qui est maintenant un quartier très très chic, où nous trouvons les boutiques chères qu’on retrouve partout ailleurs dans le monde, dans les rues des boutiques chères.  C’est très très beau, avec de larges rues, mais de l’ancien ghetto, il ne reste qu’une seule rue.

dsc_1497 dsc_1499 dsc_1501

(À toutes les fois que je vois Bulgari… je pense à Ranger dans les romans de Janet Evanovich.  Ya des choses qui marquent, faut croire!)dsc_1502

Il faut savoir qu’avant, le quartier était entouré de murs et que la population juive avait peu d’éducation.  C’Est assez simple : l’éducation, c’était l’église.  Sans baptême, les enfants étaient des démons.  Ils devaient porter la croix jaune et le chapeau jaune, couleur de la honte. C’était alors clairement religieux, sans argument racial en tant que tel.  Du moins, c’est ce qu’on nous a dit… mais j’ai un peu de mal à le croire.  87 000 tchèques de confession juive sont morts pendant la 2e guerre mondiale.

dsc_1503 dsc_1504 dsc_1506 dsc_1507 dsc_1510 dsc_1511 dsc_1512 dsc_1513 dsc_1514

(Les fameux petits carrés qu’on retrouve un peu partout en Europe.  À la mémoire des gens tués pendant la 2e guerre mondiale)dsc_1516

Il reste plusieurs bâtiments reliés au culte juif à Prague, dont la Old New Synagogue (oui, je sais.  No comment).  Cest la plus vieille synagogue d’Europe, qui est maintenant orthodoxe.

 

Petit stop en passant à la bibliothèque de la ville où il y a ce truc assez génial (et des toilettes) complètement fait de livres.  On me voit, toute petite, en haut!  Comment résister à un tour qui nous amène dans une bibliothèque!

dsc_1519 dsc_1523 dsc_1527 dsc_1528

(Pavé du 11e… pavé du 20e!!)dsc_1529

C’est ensuite l’heure de la croisière sur la rivière et sur le canal.  On a droit à une bière.  Le matin.  Ya qu’en république tchèque qu’on nous propose ça.

dsc_1538 dsc_1536 dsc_1540 dsc_1542 dsc_1545 dsc_1550 dsc_1549

Sous le pont, on nous montre le lieu de l’ancien monument communiste  (explosé en 1962), ainsi que plusieurs endroits où ont été tournés des films, même des parties de Harry Potter.  Les bas prix ont beaucoup joué, je pense!  On nous explique aussi la symbolique tchèque des branches de saules à Pâques : fouetter les femmes pour qu’elles soient fertiles!  J’en connais qui vont aimer!

dsc_1558 dsc_1560 dsc_1561 dsc_1562 dsc_1564 dsc_1565

(Lors de la crue… la vieille ville.  Il n’y a pas si longtemps)dsc_1566

(Le pont… bon… ce qui en restait)dsc_1568

(Le monument qui a explosé… très stalinien!)dsc_1571 dsc_1575 dsc_1577 dsc_1579 dsc_1580

 

C’est ensuite l’heure de manger, dans un petit resto de la vieille ville.  On en profite pour prendre de poses sur le pont et d’observer les gens.  Les touristes, en fait.  Parce que je ne sais pas trop qui habite vraiment dans cette partie de la ville!

dsc_1581 dsc_1585 dsc_1587 dsc_1589 dsc_1590 dsc_1593 dsc_1595 dsc_1596 dsc_1597 dsc_1598 dsc_1600 dsc_1601 dsc_1602 dsc_1603 dsc_1604 dsc_1606 dsc_1607 dsc_1609 dsc_1610

 

On reprend nos pattes pour aller dans le quartier du château, le plus grand du  monde en superficie et le président y habite à l’occasion.  La cathédrale (St-Vitus) qui s’y trouve a mis plus de 600 ans à être construite.  C’Est l’église la plus importante de la ville, voire même du pays.   Elle contient les tombes de plusieurs rois de bohême.

dsc_1612 dsc_1616 dsc_1618 dsc_1621

On l’a regardé longtemps… et il bougeait tout le temps!  On était morts de rire!!dsc_1622 dsc_1623

Bâtie sur le site d’une datant du 10e siècle, l’église actuelle a été débutée en 1344 (merci Charles IV encore une fois)… et terminée en 1929.  C,est une grande église gothique, qui serait aussi le tombeau de Saint Wenceslaw.  Bon, vous me direz qu’il y a des bouts assez baroques merci mais il fut se rappeler que la construction a été plus que longue… et qu’on a suivi les différentes modes des époques.

dsc_1624 dsc_1625 dsc_1628 dsc_1629 dsc_1642 dsc_1646 dsc_1648 dsc_1649

À l’intérieur, des vitraux particuliers, dont un de Mucha.  De plus, comme ils n’avaient pas de sous pour terminer les vitraux… il y a des parties commanditées!  J’ai beaucoup ri!  Je n’ai pas de photos claires, on était un peu limités par les guides parce qu’il y avait bientôt une messe et une visite spéciale… bref, je n’ai pas tout vu.  Je serai obligée de revenir.

dsc_1631 dsc_1632 dsc_1633 dsc_1634 dsc_1635 dsc_1636 dsc_1638

On termine par regarder la magnifique vue sur Prague… que c’Est beau!  Puis, je redescends bien tranquillement dans les rues de la vieille ville, très pentue.  J’en profite pour manger des trdelnik à la meilleure boutique de Prague, selon notre guide.  C’est super bon mais totalement anti-régime, croyez-moi!  Dans les rues, plein de petites boutiques, on fête l’automne!

dsc_1652 dsc_1654 dsc_1655 dsc_1657 dsc_1658 dsc_1660 dsc_1661 dsc_1662 dsc_1664 dsc_1667 dsc_1668 dsc_1669 dsc_1670 dsc_1672 dsc_1673 dsc_1674 dsc_1675 dsc_1676 dsc_1678

Je fais un petit arrêt à l’église Saint-Nicolas, qui s’adonne à être sur mon chemin.   Bâtiment baroque du 17e siècle, elle est réputée pour sa beauté.  Entendons-nous, le baroque n’est pas mon style préféré… mais quand même je dois avouer que ça en jette!

dsc_1680 dsc_1681

(J’adore cette photo!!!)dsc_1682 dsc_1684

(Voilà… bien baroque… et pas du tout chargé!)dsc_1685 dsc_1686

(Ben oui… encore un plafond!)

dsc_1688

Comment on dit???  Lignes simples et épurées??

PEtite balade en haut, pour admirer la sobriété de haut… et voir le chemin de croix!dsc_1698 dsc_1699 dsc_1700

Petite balade sur le bord de la rivière pour passer près du  mur John Lennon ainsi que les Alien babies (qui sont vraiment… étranges…) avant de continuer ma marche pour aller rejoindre les maisons dansantes, un peu plus loin, œuvre des années 90 du tchèque Milunic et de l’américano-canadien Gehry.   Il est construit sur les ruines d’un bâtiment abimé pendant la guerre, puis détruit.   C’est vraiment particulier, on dit que c’est déconstructiviste, et, étrangement, ça fitte vraiment dans le paysage Pragois.

dsc_1701 dsc_1703 dsc_1705 dsc_1708 dsc_1709 dsc_1710 dsc_1713 dsc_1716 dsc_1717 dsc_1719 dsc_1724 dsc_1725 dsc_1727 dsc_1734 dsc_1736 dsc_1738

J’adooore cette place!  Je m’y suis d’ailleurs bien arrêtée!dsc_1740 dsc_1743 dsc_1744 dsc_1746 dsc_1747

C’est quand même assez loin hein.

Du coup, je reviens à l’hôtel… avant de repartir pour la soirée que je me suis prévue, c’est-à-dire une soirée-souper à l’opéra avec Mozart.

dsc_0002 dsc_0004

Et comment dire… c’était super.  On se sent totalement une princesse!  J’ai rencontré des gens sympathiques, on a bavardé tout le long du souper.  Table très cosmopolite avec un couple polonais, des américains ainsi que des anglais.  Les chanteurs étaient très bons, la salle magnifique… superbe soirée!  Maman était jalouse.

dsc_0006 dsc_0007 dsc_0008 dsc_0011 dsc_0012 dsc_0015 dsc_0027 dsc_0028 dsc_0029 dsc_0030 dsc_0031

Retour tranquille en marchant dans la ville, le nez en l’air, en regardant les clochers et les façades ornées.  Il y a moins de monde le soir… et c’est encore mieux!   Désolée pour le tas de photos… je n’ai pas pu résister!dsc_0032 dsc_0035 dsc_0036 dsc_0038 dsc_0039 dsc_0040 dsc_0043 dsc_0045

Des marionnettes!  J’en ai pris une petite, of course!!dsc_0048 dsc_0049 dsc_0050 dsc_0053 dsc_0055 dsc_0057 dsc_0060 dsc_0062 dsc_0065

 

À bientôt!

 

(2 commentaires)

  1. Frankie

    Chouette balade encore une fois et le truc en livres de la bibliothèque est impressionnant !

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      C’est fou hein! Je me suis amusée comme une petite folle à prendre des photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils