«

»

Nov 08 2016

Photo du profil de Karine:)

Chanson française – Sophie Létourneau

chanson-francaiseC’est Enna qui m’a indiqué que, sur le site de Radio Canada, il y avait plusieurs livres audio en téléchargement gratuit.   J’aime les livres audio.  Ça me donne le coup de pied au derrière final pour embarquer dans la voiture pour aller travailler le matin.  Du coup, j’en ai profité pour écouter ce roman de Sophie Létourneau que je ne trouve JAMAIS nulle part, lu par Catherine Trudeau, une actrice d’ici (que j’aime beaucoup d’ailleurs).

 

Chanson française,  c’est l’histoire de Béatrice, qui aime beaucoup la France et, visiblement, les Français.  C’est pour un échange de profs qu’elle va se retrouver pour plusieurs mois à Paris, pour y vivre.  Vous pouvez vous imaginer que ça m’a interpellée!

 

Le roman nous entraîne tout de suite dans l’histoire, avec son « tu » omniprésent, qui nous permet d’entrer dans le tourbillon des pensées d’une fille amoureuse, très amoureuse, qui voit des signes partout, qui se fait des films et qui peut volet très haut ou tomber très bas.  Étant donné l’aspect audio, ça a super bien passé même si ça m’a tenue à distance pendant le début du récit.   Ceci dit, nous ne sommes pas ici dans les livres plus « intellectuels » (mon mot est mal choisi, pardonnez-moi, on est vendredi soir, il est tard… et je n’ai aucun billet d’écrit pour ce mois québécois) du quartanier.  C’est une histoire souvent légère, une histoire d’amours, de renaissances, de reconstruction, de découverte de soi en laissant tomber tous ses repères.  Vous savez le genre d’histoire un peu nostalgique que j’aime bien?  Ben voilà.  C’est ça!  Et ça lit tout seul pour savoir ce qui va arriver à miss Béa, à Véro et à ses aventures françaises!

 

Ok, le fait que j’arrive moi-même de passe six mois à Paris ont probablement influencé mon appréciation.  C’est que Paris… les parisiens… c’est TELLEMENT ça!  Mais tellement! Les drôleries linguistiques, les idées reçues, les parisiennes dans la rue et leur chic, (elles se sont mises à plusieurs pour me faire passer mes habitudes vestimentaires « de provinciale »), les cafés… bref, j’ai adoré cette partie.   Certains aspects du roman me rejoignent moins, bien entendu (ceux qui ont lu le roman et qui me connaissent comprendront lesquels) et j’aurais aimé mieux comprendre un aspect ou deux des personnages secondaires…  mais j’ai apprécié les côtés doux-amers.

 

Un chouette moment de lecture.

Pas littérairement transcendant, mais très agréable!

Et la lectrice est géniale!

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. yueyin

    je en sais pas si je pourrais trouver le temps d’écouter un audio book, depuis que je ne peux plus le faire dans ma voiture, rien ne va plus 🙂

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      C’est dur, dur, dur ça.

  2. sylire

    J’ai bien aimé aussi ce livre audio.L’interprétation est excellente !

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Les interprètes sont des acteurs d’ici. Dans celui-là, c’est une actrice qui est bien connue et que j’aime beaucoup.

  3. nicks

    C’est intéressant /a>

  4. eimelle

    je verrai si j’ai le temps!

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Tu me diras!

  5. Marguerite

    Un échange de prof ? À Paris ? Ça m’interpelle moi aussi ! Mais pas en livre audio. J’ai tenter le coup une fois et après 10 minutes, j’ai tout fermé. Ce n’est vraiment pas pour moi !

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Moi dans la maison, ça ne passe pas. Mais dans la voiture, j’adore!

  6. les sorcières

    Je l’écouterais à l’occasion

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      En plus, il est dispo sur le site!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils