«

»

Mar 04 2016

Photo du profil de Karine:)

Me before you (Avant toi) – Jojo Moyes

me before youIl y a longtemps que je voulais lire ce roman.  Mais j’hésitais à cause du thème, j’avais peur des clichés, des énormités.   Ceux qui savent un peu ce que je fais dans la vie comprendront.  Ceux qui me connaissent un peu comprendront aussi.   Bref, je ne raconterai pas ma vie ici.

 

Mais voilà. Quand j’ai vu qu’il y aurait un film, j’ai décidé de le lire avant,   Avant que tout le monde ne me raconte tout ce qui se passe.   Et je l’ai dévoré dans une soirée.

 

C’est donc l’histoire de Lou, 26 ans.  Elle habite chez ses parents, qui tirent le diable par la queue et qui sont un peu au service de Katrina, la jeune soeur de Lou.  Bref, elle fait un peu vivre sa famille mais est considérée comme une grosse paresseuse.   Et en fait, Lou n’a pas vraiment d’ambition dans la vie.   Elle n’est jamais sortie de son petit village et n’a pas vraiment l’envie de le faire.   Et puis, elle perd son boulot.  Et va en trouver un autre pour s’occuper d’un homme quadriplégique, suite à un accident.   Le problème, c’est que Will n’a aucune envie que quelqu’un s’occupe de lui.  Surtout pas Lou, qui n’a aucune idée de comment s’y prendre.

 

Ok.  C’est une histoire touchante et triste, qui nous fait voir – en partie –  la réalité d’un homme dont la vie a changé et qui n’arrive pas à l’accepter.  Will n’est pas juste « un handicapé » dans le roman.  On voit qui il est, on voit l’homme derrière toute sa situation physique.  Et ça, j’aime.   J’aime qu’il se crée une vraie relation entre les deux.  J’aime l’évolution du truc.  Le roman se dévore (je l’ai lu dans une soirée, c’est tout dire), on est à la fois pris dans l’histoire, en colère, heureux et terriblement tristes, sans pour autant faire dans le trop pathos.

 

J’avoue qu’il y a des mais.  Des gros mais.  Je ne vais pas pouvoir en parler clairement car ce serait spoiler.  J’ai du mal avec une certaine partie de ce qui se dégage du roman.  Avec le laps de temps écoulé.  Bref… j’ai peur du message que ça peut lancer.  It hits too close from home, disons.  Je n’ai pas non plus « découvert » ce monde… je savais déjà.   Of course.   Mais je n’embarquerai pas là-dedans.

 

Aussi, Lou.  Je n’adore pas Lou, même si elle est touchante et si elle évolue.  Je n’aime pas qu’elle ait eu besoin d’un homme pour changer.  De son avis.  Que ça ne vienne pas d’elle.  Il y a un jugement sur son style de vie qui me dérange.  Il ne la connaît pas au départ… il en sait quoi?  Mais bon…  Ce sont mes pet peeves personnels!

 

Mais sérieusement, certaines scènes font mouche et c’est un roman auquel on repense ensuite.  Pour plusieurs raison.  Ça se lit tout seul et notre petit coeur est brisé à l’occasion.  Dans mon cas, il contient THE terreur suprême.  La chose que je ne veux jamais voir arriver.   Il a d’excellentes critiques parmi mes amis lecteurs … et je pense que je vais lire la suite 🙂  Genre, bientôt.

(1 commentaire)

  1. Jules se livre

    Je pense que je l’ai dans ma PAL… il faudra que je le retrouve si je veux le lire avant le film justement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils