«

»

Déc 11 2015

Photo du profil de Karine:)

Réparer les vivants – Maylis de Kérangal

réparer les vivantsOh my.. quel roman.   Je l’ai écouté en audio en voiture et je ne compte plus combien de fois je suis arrivée au boulot le matin, les yeux rouges et le coeur tout à l’envers, ce qui a pu laisser croire à mes collègues que ma vie était vraiment terrible à ce moment-là!  Mais bon, c’était la faute à ce roman qui m’a frappée en plein coeur et à cette plume, cette plume!

 

Le roman s’ouvre sur Simon, Chris et Yoan (orthographe aléatoire… je vous rappelle que j’ai écouté le roman), debout avant l’aube pour aller rencontrer LA vague.  Et là, juste là, Maylis de Kérangal m’a eue.  J’y étais, avec ces jeunes, dans la zone.  J’ai surfé sur ces vagues, ressenti l’exaltation.  J’étais conquise.  Puis, soudain, sans que je m’y attende (parce que je n’avais AUCUNE idée de ce dont le roman parlait)… la claque.  L’accident.  Et j’ai été démolie dans mon petit coeur.

 

J’ai lu que ce roman était pour plusieurs un plaidoyer pour le don d’organes.  Mais pour moi, mon expérience de lecture a été tout autre, parce que même si elle survient au début du roman, je ne me suis jamais remise de la mort de Simon.  Jamais.  Pour moi, ce roman, c’est le roman de Simon.  Le roman de Marianne et Sean, ses parents.  Le roman de celui qui donne sans le savoir, lui qui était vivant, si vivant, quelques heures auparavant.

 

Ce roman nous fait vivre pendant quelques heures avec les personnages.  On ressent leurs sentiments minute par minute.  On vibre avec eux.  J’ai donc vécu la dévastation avec Marianne, couru en t-shirt dans les rues avec Juliette et ressenti ce terrible « après », dans l’appartement, quand tout est pareil, mais si différent.  Les émotions sont décortiquées, la lenteur du moment est parfaitement rendue… et, moi qui n’aime pas toujours les énumérations ou ces écritures contenant pléthore d’adjectifs, cette fois, j’ai complètement, complètement adhéré.   J’ai détesté les médecins, qui sont parfaitement parfaitement personnifié, détesté l’hôpital, j’en ai voulu au monde entier… bref, j’ai vibré au rythme des personnages.

 

Je conseille.  Mais attendez-vous à une grosse, grosse claque!

(18 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Alys

    Je ne l’ai pas lu, mais il a été très bien reçue par la critique en effet! Ça n’a pas l’air d’une mince affaire cependant, j’hésite un peu à le lire…

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Le style est fort particulier. Moi, ça m’a pu et j’ai été super touchée… mais c’est un roman qui passe ou qui casse.

  2. eimelle

    oh oui, quel roman! un grand coup de coeur pour moi (et qqs mouchoirs…)

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      J’ai trouvé ça fort émouvant aussi. Je pense qu’avec un style moins détaché, je n’y aurais pas survécu!

  3. Jerome

    Et dire que je n’ai pas accroché du tout. La froideur clinique de l’écriture, des descriptions, du monde de l’hôpital… brrrrrrr !

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Le monde de l’hôpital, je connais… du coup, je pense que pour pouvoir y survivre, j’avais besoin de ce style un peu froid. C’est vraiment le genre de roman qui passe ou qui casse, je pense.

  4. Alex-Mot-à-Mots

    Le style de l’auteure, me rebute, c’est un roman que je ne pense pas lire.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Il en rebute pas mal, je pense! Mais avec moi, ça l’a fait.

  5. gambadou

    oui, une grosse claque et un livre qui reste en mémoire

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      J’ai trouvé que cette froideur, cette distance, dépeignait parfaitement le choc.

  6. will

    Je n’entends que du bien de ce livre. Et ton avis conforte mon envie de le lire (ou de l’écouter pourquoi pas). En tout cas, je l’ai noté dans un petit coin de ma tête.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      J’ai beaucoup aimé. Et l’audiobook est fort bien aussi!

  7. yueyin

    Je ne suis pas trop sûre pour ce roman, bon pas trop sûre 🙂

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Là, maintenant… je ne suis pas certaine que je serais capable de passer au travers. Je te dirais d’attendre un peu. Tu comprendras pourquoi.

  8. Lydie et ses livres

    J’ai lu beaucoup de bien sur ce roman. Je l’ai depuis fait rentrer dans ma PAL, j’ai hâte de prendre une grosse claque.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      C’est un roman qui passe ou qui casse, je pense. Pour ma part, j’ai été jetée par terre.

  9. Marguerite

    Je l’ai lu l’hiver dernier. C’est une bonne claque, je suis d’accord ! Je ne le considère pas comme un coup de coeur par contre. Je ne saurais dire pourquoi…

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Pas un coup de coeur non plus, mais une vraie, vraie claque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils