«

»

Oct 19 2015

Photo du profil de Karine:)

Charlotte – David Foenkinos

CharlotteOh boy que je ne sais pas trop quoi dire à propos de ce roman.  C’est que, voyez-vous, comment ne pas être fasciné par le destin de Charlotte Salomon?  Je ne savais pas grand chose d’elle, malgré tout.  En fait, je connaissais son destin et quoi… 4 tableaux.  Par contre, malgré le sujet malgré la richesse du personnage, j’ai été ma foi assez déçue du rendu dans le roman.  Mais je m’explique.

 

J’ai commencé le roman en audiobook.  Et je n’ai pas pu.  Sujet-verbe-complément.  Sujet-verbe-complément.  Du coup, je me suis trouvée à faire systématiquement une analyse syntaxique des phrases pour voir si, à l’occasion, une phrase complexe se glissait parmi toutes ces phrases SVC (orthophoniste, sors de ce corps… et je vous rassure, il y en a quand même).  Du coup, vous pouvez comprendre que le contenu passait en second hein… J’ai finalement été emprunter la copie papier.  Bizarrement, avec les retours à la ligne, ça passait un peu mieux.  Un peu.  Un tout petit peu.  Mais quand même pas assez pour apprécier le style de Foenkinos qui, je crois, je ne convient pas du tout.  Cette extrême simplicité a bizarrement peu collé dans ma tête à l’idée complexe que je me faisais de Charlotte Salomon, jeune fille à l’histoire familiale tragique et au destin qui l’a été tout autant.  Distance, donc.    Et je n’ai pas du tout aimé les incursions de l’auteur dans le texte.  Ces « je » qui parlent de sa recherche, de sa fascination.  J’ai trouvé le tout étrangement hors-propos… mais pour avoir discuté avec d’autres lecteurs ravis, c’est hautement personnel!

 

Mais, pour moi, le pire problème, c’est que dans le roman, je n’ai rien ressenti de Charlotte.  Elle m’a semblé vide, dépourvue de substance.  Elle doute, elle attend, elle aime, elle ne reste pétrifiée…  mais je n’ai rien su d’elle.   Pourtant, quand on lit un peu sur l’artiste et qu’on regarde l’oeuvre (c’est d’ailleurs la partie qui m’a semblé la plus intéressante), il en ressort une émotion incroyable.  Émotion que je n’ai pas trouvé dans le roman tel que présenté.

 

Ceci dit, je n’ai pas détesté la partie lue.  Le roman a réussi à me faire découvrir davantage l’artiste et, surtout, à me donner envie de voir l’oeuvre de sa vie (il y en a une version en livre, je pense… mieux que rien) ,  enchevêtrement singulier de musique, de mots et d’images où elle raconte ce qu’a été sa vie.    L’admiration et la fascination de l’auteur sont tangibles, elles.  Et je peux tout à fait comprendre le besoin de lui rendre hommage.  Mais la forme m’a trop dérangée pour que j’apprécie réellement.

 

Mais, comme je le disais… comment ne pas être ému par Charlotte Salomon?

 

Charlotte 1Charlotte 3 Charlotte 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Images prises sur Wikipedia

(15 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Sandrine

    Un beau ratage ce livre : je n’ai pas aimé du tout. Car tout ce qui lui reste, comme tu le dis, c’est ce dont il n’est pas responsable en tant que romancier c’est-à-dire le destin de Charlotte Salomon, le reste est sans intérêt.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      J’ai tendance à être d’accord avec toi. Il donne envie d’en savoir davantage mais je suis restée très extérieure à cette histoire et il m’a manqué de vie ans la charlotte dépeinte.

  2. sylire

    Moi, j’ai aimé ce livre singulier qui donne envie d’en savoir plus sur Charlotte Salomon. Je crois que c’est ce que cherchait Foenkinos.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Oui, pour donner envie de connaître davantage l’oeuvre, tu as raison.

  3. Violette

    j’avoue honteusement que ça me ravit que tu n’aies pas été emballée. Depuis La Délicatesse, je me jure de ne plus lire cet auteur…

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Tu me fais rire! Je n’avais pas détesté La délicatesse, pour ma part. Je l’avais trouvé anodin, mais agréable. Du moins, c’est le souvenir qu’il m’en reste.

  4. Sandrine(SD49)

    Je viens de l’abandonner après en avoir lu environ le quart. Pas accroché du tou. Tiens, d’ailleurs il faut que je choisisse ma prochaine lecture du coup 😉

    1. Sandrine(SD49)

      du touT ….

    2. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Je me sens un peu moins seule!

  5. Alex-Mot-à-Mots

    Même impression que toi : je n’ai pas senti Charlotte dans ce roman.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Ouf, je ne suis pas toute seule, alors!

  6. maggie

    Je n’ai jamais lu cet auteur mais cette bio me tentait… Je verrais bien !

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      J’ai quand même envie de découvrir davantage l’oeuvre d eCharlotte, suite à cette lecture.

  7. Miss Alfie

    Bon… Je l’ai à lire, mais j’hésite de plus en plus… J’ai déjà été refroidie par l’attitude de l’auteur en salon du livre où je voulais, justement, prendre ce roman et échanger avec lui sur son travail d’écrivain sur un personnage réel, ce qui change. Mais l’auteur préférant causer avec ses copains auteurs, je suis repartie bredouille et très refroidie… Du coup, je crains cette lecture car je l’aborderai sûrement avec un a priori assez négatif.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Ah, je reste toujours un peu sur ma faim dans ce temps-là aussi… ça m’est arrivé au dernier salon du livre… ils jasaient… et ne m’ont jamais regardée!! Mais bon, je n’ai pas vraiment accroché alors j’aurais du mal à te convaincre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils