«

»

Août 12 2015

Photo du profil de Karine:)

Fables (vol 1-2) – Legends in exile/Animal Farm – Bill Willingham and al.

Fables 1Fables 2Il y a fort longtemps, j’avais lu 1001 nights of snowfall, un genre de prequel pour la série.  J’avais aimé, mais bizarrement, je n’avais pas poursuivi avec la vraie série.  Puis, un jour, j’ai fouiné dans la pile et je suis retombée là-dessus.   En fait, sur BEAUCOUP de tomes de la série (que, bizarrement, je n’avais pas répertoriés dans ma pile, mais ça, c’est l’histoire de ma vie).   Du coup, j’en ai attrapé deux et ce sera donc ma BD du mercredi cette semaine.

 

Je pense que tout le monde sait un peu de quoi il s’agit, non?  Oui?  Je m’explique un peu quand même.  Les royaumes des Fables a été envahi par l’Adversaire et ceux qui ont réussi à se sauver sont, pour ceux qui sont un peu humains, soit à FableTown, en plein 21e siècle (dans le coin de NY) soit, pour les autres dans Animal Farm, plus loin.  Question de discrétion, vous voyez?   Et mon verdict?  J’adore ce truc.  Positivement.  Imaginez, je vivais dans le même monde que Belle et Pinocchio et je ne le savais même pas!   Sérieusement, c’est bourré de références, pas toujours expliquées, parfois discrètes et ça me plaît énormément.  Genre que l’auteur nous fait un clin d’oeil, juste à nous, happy fews qui comprenons!

 

Dans le premier tome, Rose Red a disparu et Blanche Neige, assistante du maire, va aider le grand méchant loup (qui est aussi le shériff) à mener l’enquête.  Les soeurs ne se parlent plus depuis longtemps (voire même très longtemps) Blanche Neige a bien l’intention de comprendre ce qui s’est passé.  Ce tome est introductif, bien sûr, mais j’ai adoré rencontrer tous ces personnages, à trouver d’où ils viennent etc.  J’ai aussi aimé connaître leurs destins (morte de rire avec le fameux prince charmant et son discours sur le cockmanship) et les divers détournements que les auteurs ont pris.  C’est donc un whodunit, avec tout ce que ça implique, et ça m’a énormément plu.

 

Le second tome, lui, nous emmène à la ferme des animaux.  Hommage fort réussi au roman d’Orwell (roman que j’adore), les Fables non-humains (divers et variés) fomentent une révolution et sont loin d’être ravis de voir apparaître Blanche Neige et Rose Red, que la mairesse adjointe a traînée de force pour tenter de recoller les pots cassés.  Bien entendu, ça ne va pas se dérouler comme ça.

 

Une série que je vais donc poursuivre, bien entendu.  J’adore voir ces contes dans cette version, même si au départ, je ne suis pas suuuuper fan des dessins.  Quand il  y a des contes, je pardonne beaucoup!

 

BD-de-la-semaine

 

 

(2 commentaires)

  1. Vert

    C’est une chouette série, même si je trouve qu’elle finit par tirer à la ligne (ou à la case, c’est plus adapté au support)… heureusement que la fin est proche ^^

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Je n’ai pas tout lu, hein… il y a combien de tomes en tout?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils