«

»

Juin 13 2015

Photo du profil de Karine:)

Death comes as the end (La mort n’est pas une fin) – Agatha Christie

Death comes as the endC’est le mois anglais.  Du coup, traditionnellement, je lis un Agatha Christie.  Je commence à en avoir, des traditions, hein!  J’ai choisi le suivant dans ma liste de « The unicorn and the wasp » challenge, Death comes as the end.   Pour ceux qui se posent des questions, c’est « celui qui se passe dans l’Egypte antique ». Je m’en souvenais assez bien, parce qu’il est assez différent, mais j’ai encore une fois beaucoup aimé ma lecture, à cause de la plume d’Agatha Christie et également du contexte « semi-historique ».  Ok, vous direz que les personnages sont quand même assez modernes pour l’époque (mais sait-on jamais… je suis loin d’être une full experte sur l’Egypte antique) mais on s’en fiche un peu hein… on a droit à un récit à la Agatha, en huit-clos, où il y a des meurtres à répétition et où l’on soupçonne tout le monde à tour de rôle.

 

Au début du roman, Renisenb revient dans sa famille suite à la mort de son mari.  Au premier regard, rien n’a changé… jusqu’à ce que son père revienne avec une nouvelle concubine, Nofret.  Elle est belle, manipulatrice, et dès son arrivée, rien ne va plus dans la famille.  Du coup, personne n’est étonné quand elle est retrouvée morte en bas d’une falaise.

 

Entendons-nous, je me souvenais très bien qui avait fait quoi, mais j’avais oublié certains détails. Du coup, j’ai beaucoup aimé voir les indices (qui sont là, bien présents, limite évidents) et observer les rouages de l’intrigue de l’auteur.  J’aime aussi la description du grand prêtre, pas saint du tout, ainsi que les réactions des personnages, avec les croyances de l’époque ainsi que les traditions égyptiennes, revisitées par Agatha Christie.  Dans ma mémoire, Rebisenb était aussi plus active, ce qui m’a un peu étonnée.  Il ne me semblait pas non plus que la fin était si rapide…  bref, semblerait que j’ai une plus petite mémoire que je ne le croyais!

 

Encore une fois, une belle lecture d’un roman d’Agatha Christie.  Je ne m’ennuie jamais et je ne me trompe jamais avec elle.  Tout à fait le genre de roman confortable (malgré le nombre de meurtres) qui me fait passer un excellent moment!

Logo-Unicorn-and-the-Wasp

mois anglais 2015

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Aude

    un des romans d’Agatha Christie lu et bien aimé aussi.
    Je suis en train de lire Les indiscrétions d’Hercule poirot

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Je veux tous les relire… j’aime dame Agatha!

  2. Mélissa Parent

    Quel bel adon que tu l’aies relu dernièrement. Je suis justement en train de le lire, suite à une suggestion de mon prof dans mon cours d’Égypte Pharaonique en 2004 (ouep, il était dans ma liste à lire depuis tout ce temps, mais je viens de le trouver en usagé!) Nofret vient de se faire tuer! J’ai hâte de voir les autres morts. LOL.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Sérieux, dans une liste de cours?? Génial! Ton prof avait l’esprit ouvert! Tu me diras ce que tu en as pensé! Agatha forever.

      1. Mélissa Parent

        Je me souviens vaguement du contexte, mais il me semble que c’était au 1er cours et qu’il avait dit que c’était un super roman sur la vie en Égypte antique, avec une enquête évidemment 🙂 . Ce prof était excellent! J’ai aussi eu Mésopotamie: histoire et civilisation avec lui.

        1. Photo du profil de Karine:)
          Karine:)

          Ah, je suis contente de savoir que c’est pas mal historiquement. Des fois, j’avais l’impression d’avoir des anglais transposés en Egypte! Mais si c’est ok historiquement, c’est encore mieux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils