«

»

Juil 06 2013

Photo du profil de Karine:)

El ùltimo lector – David Toscana

el-ultimo-lector.jpgOh my… comment je vais faire pour vous parler de ce livre.  Et vous donner envie de le découvrir.  Parce que je pense sincèrement qu’il faut la peine d’être lu, même si parfois, on se demande un peu sur quelle planète on est tombé!

 

Dans ce roman, nous sommes transportés à Icamole, dans le nord du Mexique (à chaque fois que je lisais ce nom, j’étais prise d’une envie irrépressible de manger des tacos à la guacamole…  no comment…).  C’est la sécheresse et, dans le seul puits où il reste un peu d’eau dans le village, le cadavre d’une jeune fille est découvert.  Une jeune fille qui ressemble étrangement à Babette, telle que décrite dans « La mort de Babette » de Pierre Lafitte. (Ne cherchez pas… c’est inutile…)

 

C’est l’entrée en matière.   Par contre, ce n’est pas le réel intérêt du roman.  En effet, si Remigio, le propriétaire du puits et Lucio, le bibliothécaire du village, vont tenter de résoudre le mystère (à leur manière… particulière, disons), l’auteur s’amuse ici à entremêler habilement réalité et fiction, à tenter d’expliquer l’un par l’autre, à retrouver l’un dans l’autre.  Et une fois que l’on a compris où il s’en allait, c’est jubilatoire.

 

Par contre, avant, j’étais perplexe.

 

Parce que disons que les personnages ne sont pas particulièrement agréables, ni même logiques.  (Non mais la réaction de Remigio face à la macabre découverte… heu… ok.  Lucio, va toujours, on comprend… mais pourquoi il l’écoute?).  Le bibliothécaire a des goûts très précis sur ce qu’il aime et sur ce qu’il n’aime pas.  Selon lui, ce sont des critères tout littéraires.  Il veut du vrai, du concis, rien qui ne soit écrit pans quelqu’un qui n’a pas vécu vraiment ou, pire, une femme.  Rien qui soit américanisé, glamourisé. Mais est-il aussi détaché qu’il ne le croit?  N’y recherche-t-il pas quelque chose?  Quelqu’un?

 

C’est avant tout une réflexion sur la lecture, la littérature, ses pouvoirs.  Peut-elle influencer la réalité, aussi facilement qu’on peut rayer une phrase, une lettre, dans une fiction?  Et qu’est-ce qui est le plus vrai, en fait?  Pour Lucio, plus rien n’est clair.  Les personnages de fiction envahissent sa vie, sans avertir.  Sans nous avertir non plus, en fait.

 

Contrairement à d’autres, je n’ai pas du tout été dérangée par l’apparition de la fiction dans le récit.  Au contraire, c’est ce que j’ai préféré.  C’est ma foi fort maîtrisé.  Par contre, c’est un roman qui demande de l’attention.  Toute notre attention.  Le lecteur a clairement un rôle à jouer, tout ne lui est pas offert sur un plateau.  Et le pouvoir du lecteur… n’est-ce pas l’un des thèmes de ce roman?

 

Bien entendu, les personnages sont froids, distants.  Il ne faut pas chercher le récit policier ou encore l’action.  Il ne faut pas chercher de la compassion, du politically correct.   Il y a des réflexions cruelles, dérangeantes (pour moi, tout le passage sur Melquisedec a été profondément troublant et difficile à lire).  Mais au final, je garderai un très bon souvenir de cette lecture!

 

Et je vous renvoie chez ICB et chez Manu pour des avis ma foi bien différents!  De quel côté serez-vous?

(22 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Cachou

    Ah oui, au début, on se demande dans quel drôle de truc on est tombé ^_^!

    Adoré donc.

    1. Karine :)

      Cachou: On a besoin d’un moment pour s’y faire… et après, on se régale!

  2. keisha

    Ouh là je fais partie de ceux qui ont adoré!!! Mais comment est ce possible que tu le découvres maintenant seulement? Oui, une lectrue indispensable pour les amoureux de la lecture

    1. Karine :)

      Keisha: C’est possible because romans so very chers ici!  Du coup, les grands formats, j’attends souvent!  Et un jour, j’apprendrai à aller à la bibliothèque!

  3. Sandrine

    J’aime bien les livres qui nous interrogent et celui-là se pose là ! Oui, c’est vraiment plaisant de se laisser prendre, emporter on ne sait où, l’auteur joue avec le lecteur qui pour entrer dans ce jeu ve devoir faire un effort, mais quel plaisir.

    1. Karine :)

      Sandrine: J’aime faire des efforts en lecture, en fait!  Et celui-ci nous en demande un peu, en effet!

  4. Manu

    J’étais vraiment passée à côté de cette lecture.

    1. Karine :)

      Manu: Oui, j’ai vu ça…  J’ai eu un peu peur de m’embarquer pour cette raison d’ailleurs!

  5. L'Irrégulière

    Je suis curieuse là ^^

    1. Karine :)

      L’irréguliere: Je pense que c’est une découverte que tu pourrais aimer faire…

  6. DENIS

    je connais bien l »éditeur et ses qualités, mais pas ce livre

    1. Karine :)

      Denis: C’est aussi une maison d’édition qui me plaît beaucoup.  Je viens d’en finir un autre de chez Zulma que j’ai aussi beaucoup aimé.  Il faudrait d’ailleurs que je commence à penser à mon billet!

  7. bladelor

    Tu piques ma curiosité mais je ne sais pas si j’apprécierais ce livre. J’aurais peur de ne pas tout saisir, de me perdre. 

    1. Karine :)

      Bladelor: Je pense que c’est une lecture qui mérite d’être tentée…  et après, on voit si on adhère!

  8. DENIS

    l’éditeur s’est installé à Honfleur, ce qui en fait dans les salons, un éditeur normand

    les québécois connaissent Honfleur d’où est parti Champlain

    1. Karine :)

      Denis: Oui oui, je connais!  Bon, ok, je connais parce que Brel nomme la ville dans « Vesoul ».. mais je connais quand même!  On a la culture qu’on peut hein!

  9. DENIS

    tu sais la culture s’acquiert de jour en jour, l’essentiel, c’est d’aimer se cultiver par tous les moyens. Mon université a été la lecture et la radio ‘France Culture, notamment…

    1. Karine :)

      Denis: C’est tout à fait ce que je me dis!

  10. A_girl_from_earth

    J’avais a-do-ré ce livre ! Un vrai coup de coeur me concernant ! D’une telle richesse ! Tu me donnes envie de le relire !

    1. Karine :)

      A girl from earth: C’est un roman que je relirai certainement, moi aussi!

  11. Matilda

    Ça tombe bien, au vue du titre, je l’ai acheté ce matin pour mon liseur u_u

    1. Karine :)

      Matilda: J’espère que ça te plaira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils